Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 1 893 - triés par pertinence
  • Les moulins de Guérande
    Les moulins de Guérande Guérande
    titreCourant :
    Les moulins de Guérande
    description :
    Moulins à eau En raison du faible débit des cours d'eau parcourant le territoire de Guérande, les 18 mois à Félix Perrin, « foulonnier et serger ». La meunerie hydraulique de Guérande, fort réduite vent Les trois types de moulins à vent successifs de Guérande paraissent avoir été dans leur grande de la ville de Guérande. Moulins turquois La seule masse de moulin turquois conservée est celle du de moulin, le « moulin à petit-pied ». Il en existait au moins 14 à Guérande, dont 6 sont conservés Guérande. Aucun exemplaire n'en est conservé mais il est en partie figuré sur la coupe du moulin de Crémeur moulins-tours de Guérande construits pendant le XVIIe siècle, ceux du Bout de la Rue et le Moulin-Neuf de
    illustration :
    Carte des moulins repérés sur la commune de Guérande. IVR52_20104402476NUDA Carte de Guérande et des avants-ports de Nantes par Alfonce de Saintonge. Vers 1545
    copyrights :
    (c) Ville de Guérande
    contenu :
    L´étude des moulins de Guérande montre que cette commune était riche en moulins à vent de types de leur antériorité. L´étude des élévations intérieures de trois des moulins à petit-pied de Guérande particulier, est présent à Guérande (Moulin du Bout de la Rue, Moulin de Beaulieu, Moulin Neuf de Saillé (Morbihan), construit en 1805. En denier lieu, nous noterons que les hauts moulins-tours de Guérande de la
    historique :
    L'étude des archives concernant le territoire de la commune de Guérande permet de constater que moulins à vent à Guérande ne datent que de la fin du XIVe siècle et concernent ceux du Bontelle, près de à Guérande, est l'une d'entre elles. À la fin du Moyen Âge, et au début de l'Époque Moderne, de moderne, un autre genre de moulin éolien s'implante sur le territoire de Guérande ; il s'agit de moulins . À Guérande, à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, les moulins à petit-pied s'arrêtent
    localisation :
    Guérande
    airesEtudes :
    Guérande
    referenceDocumentaire :
    p. 147-174. FOULON-MÉNARD, Joseph. Territoire de Guérande : télégraphie gallo-romaine. Tours de p. 290. GALLICÉ, Alain. Guérande au Moyen Âge, Guérande, le Croisic, le pays guérandais du milieu
  • Marais salants de Guérande
    Marais salants de Guérande Guérande - - en écart
    titreCourant :
    Marais salants de Guérande
    illustration :
    Plan de la saline Meilleray en Guérande. IVR52_20144400320NUDA Guérande. IVR52_20144400321NUDA Vue idéalisée du marais et du Croisic depuis le coteau de Guérande, face intérieure d'un couvercle Photographie aérienne de la saline de Penfont alias Penpont en Guérande. IVR52_20144400299NUCA Entrepôt ou magasin à sel en bois construit sur la saline Quilbervet en Guérande, non loin de Magasin à sel transformé en boutique à Léniphen en Guérande. IVR52_20144400214NUCA
    canton :
    Guérande
    copyrights :
    (c) Ville de Guérande
    contenu :
    D’aucuns voient dans le nom de la ville de Guérande en vieux breton, Uuenran – en français littéral à 800 avant l’ère commune, n’est pas documentée sur le territoire de Guérande. En revanche, celle de les littoraux de la Manche. Les briquetages de Guérande relèvent de deux grands types d’assemblages et se fixent sur les confins de la lagune maritime au pied du sillon de Guérande. Au voisinage et au -être ajouter les membrures de supposés navires trouvés dans des salines de Guérande et de Batz, soulève antiquaires claironnaient qu’il s’agissait des aires bétonnées et dallées des premières salines de Guérande , celle de Guérande est la seule de la façade atlantique, avec celle du Morbihan, à s’être épanouie, dans Guérande, ne rencontrent pas d’éponyme parmi les deux ou trois générations d’hommes que recense le -romaine dans le territoire de Guérande – des vestiges de Clis à l’enclos de Villejames, en passant par les en limite de parcelle. L’inventaire archéologique de Guérande, croisé aux toponymes en -ac de la
    localisation :
    Guérande - - en écart
    airesEtudes :
    Guérande
    referenceDocumentaire :
    CUSSONNEAU, Guérande : ville close, territoire ouvert, Nantes : Éditions 303, 2014. (Cahier du patrimoine ; n CUSSONNEAU, Guérande : ville close, territoire ouvert, Nantes : Éditions 303, 2014. (Cahier du patrimoine ; n
  • Les blockhaus de Guérande
    Les blockhaus de Guérande Guérande
    titreCourant :
    Les blockhaus de Guérande
    description :
    infirmerie, etc. Les sites 6 sites principaux ont été localisés à Guérande : 4 batteries d'artillerie
    illustration :
    Carte des blockhaus du Mur de l'Atlantique repérés sur la commune de Guérande
    copyrights :
    (c) Ville de Guérande
    historique :
    printemps 1944 par l'organisation Todt ont été repérés sur la commune de Guérande (Fig. 1). Ces ouvrages , Piriac-sur-Mer, La Turballe, Guérande, Le Croisic, Batz-sur-Mer, Le Pouliguen, La Baule et Pornichet. Le Guérande. Le III/AR 275 tenait deux de ses trois batteries au Clos-Bertin (8/AR 275) et à la Garenne (9/AR ouvrages fortifiés situés sur Guérande se composaient d'un poste d'observation basé à Clis (Fig. 3
    localisation :
    Guérande
    airesEtudes :
    Guérande
  • Fortification d'agglomération de Guérande
    Fortification d'agglomération de Guérande Guérande - Ville intra-muros - en ville
    titreCourant :
    Fortification d'agglomération de Guérande
    canton :
    Guérande
    copyrights :
    (c) Ville de Guérande
    contenu :
    L´existence de la ville de Guérande est attestée dès le Haut Moyen Âge, autour de l´église Saint personnages qui portent le nom de Guérande, mais pas les qualificatifs de « dominus » ou de « custos » qui le milieu du XIIe siècle sont mentionnés plusieurs viguiers de Guérande, sans que l´on puisse prouver médiévales, pourtant abondantes, concernant Guérande. Le « château » désigné plus tard dans les textes n´est appelée dès 1390 « la tour de Guérande », ce qui pourrait laisser penser que c´était la principale tour que Guérande soit restée une ville ouverte jusqu´en 1343, hormis la vague mention d´une ville mal défendue (ou pas défendue ?) l´année précédente. En 1342, Guérande est prise par l´armée française menée Guérande fait démolir un « mur de pierre joignant la closture et fortification de la ville de Guerrande de succession au duché de Bretagne. Le traité de paix est signé à Guérande, ce qui révèle l , dont le connétable, Bertrand du Guesclin, entre victorieux dans Guérande. À la fin de l´année 1378
    localisation :
    Guérande - Ville intra-muros - en ville
    airesEtudes :
    Guérande
    referenceDocumentaire :
    Archives communales de Guérande. Registre des arrêtés. Archives communales de Guérande. Registre de délibérations du Conseil municipal. Croquis d´une tour de Guérande (1924), mine de plomb. Carnets de dessins de Jean Trouvelot, ACMH Croquis d´une tour de Guérande (mine de plomb). [épreuves avant rendu au propre]. Carnets de Murailles de Guérande. Département de la Loire-Inférieure. État actuel de l´enceinte. Plan à l Murailles de Guérande. Département de la Loire-Inférieure. Porte St Michel. Échelle de 0m01c. Coupe sur AB État actuel ; Vue intérieure État actuel mairie de Guérande ; Coupe sur CD restauration de la Murailles de Guérande. Département de la Loire-Inférieure. Porte St Michel. Coupe suivant AB État Murailles de Guérande. Département de la Loire-Inférieure. Porte Saint-Michel. Échelle de 0m01c Murailles de Guérande. Département de la Loire-Inférieure. Tour de l´Abreuvoir. Restauration
  • L'habitat rural de Guérande
    L'habitat rural de Guérande Guérande
    titreCourant :
    L'habitat rural de Guérande
    copyrights :
    (c) Ville de Guérande
    contenu :
    nettes d’une organisation raisonnée de l’espace ont été identifiées à Guérande. En premier lieu, il a été activité architecturale dans le domaine rural. À Guérande, 41% du bâti rural conservé datent ainsi d’une guérandaise. Dans la commune de Guérande, contrairement à ce qu’affirme Henri Quilgars, ce mode d’habitat fait l’objet de nombreuses typologies transposables à Guérande. Les importantes transformations du bâti rares exemples conservés à Guérande de maison à cohabitation à une seule ouverture en mur-gouttereau Guérande, dès le XVIIe siècle, avec sa variante à une porte et une fenêtre. Dans cette formule, le logis se Guérande est déterminée par la présence de deux portes en façade antérieure. Nécessitant un allongement du (eppelis) sont attestées par l’iconographie ancienne. Une autre particularité observée à Guérande est la repérée à Guérande. Elle était destinée à une population dont l’agriculture n’était pas la seule source de sans doute les plus anciens exemples étudiés à Guérande. À Saillé, le n° 1, rue des Carmes, relevé en
    localisation :
    Guérande
    airesEtudes :
    Guérande
    referenceDocumentaire :
    CUSSONNEAU, Guérande : ville close, territoire ouvert, Nantes : Éditions 303, 2014. (Cahier du patrimoine ; n CUSSONNEAU, Guérande : ville close, territoire ouvert, Nantes : Éditions 303, 2014. (Cahier du patrimoine ; n
  • Écarts et villages de Guérande
    Écarts et villages de Guérande Guérande - en village
    titreCourant :
    Écarts et villages de Guérande
    illustration :
    Carte des écarts repérés sur la commune de Guérande. IVR52_20104402472NUDA Carte de répartition des frairies connues au XVIIIe siècle sur le territoire de Guérande
    copyrights :
    (c) Ville de Guérande
    contenu :
    , signalée au XIVe siècle à Guérande – est-il désigné sous le nom de Ville Goureden en 1395, puis Kergoureden semble s’être maintenu jusque vers le XVIe siècle. À l’échelle de la « paroisse primitive » de Guérande Guérande à Saint-Nazaire et de Guérande à La Roche-Bernard. La voie romaine impériale Nantes-Vannes, dont monde rural de la fortune de Guérande sous la dynastie des Montfort L’enquête relative au « nombre des l’ensemble des « tenures » paysannes, dont les possesseurs doivent au seigneur des rentes ou cens. À Guérande au moins six frairies dans la partie rurale de Guérande, à Careil, Clis, Congor, Quéniquen, Saillé et village. Sur la route de Guérande à Saint-André-des-Eaux, au nord du manoir de Bissin, la lande dite de la Guérande, Congor, Clis et Tesson. Une fois récolté, le raisin – essentiellement des cépages blancs – est plus peuplés. À Guérande, les écarts peuvent être constitués d’un alignement unique, comme à l’Hôtel des rangées d’habitations. Champs ouverts, landes et pratiques communautaires À Guérande, jusqu’au
    localisation :
    Guérande - en village
    airesEtudes :
    Guérande
    referenceDocumentaire :
    CUSSONNEAU, Guérande : ville close, territoire ouvert, Nantes : Éditions 303, 2014. (Cahier du patrimoine ; n CUSSONNEAU, Guérande : ville close, territoire ouvert, Nantes : Éditions 303, 2014. (Cahier du patrimoine ; n
  • Châteaux et manoirs de Guérande
    Châteaux et manoirs de Guérande Guérande
    titreCourant :
    Châteaux et manoirs de Guérande
    illustration :
    Carte des châteaux et manoirs repérés sur la commune de Guérande. IVR52_20104402469NUDA
    copyrights :
    (c) Ville de Guérande
    contenu :
    Guérande présentait une densité relativement forte de manoirs. Bien identifiables par leurs souvent essentiel à sa reconnaissance, de même qu’à la localisation des logis détruits. À Guérande établis à Guérande lors de la réformation générale des feux de 1426. Ce chiffre, relativement élevé Verger, fils de Jean Ier, capitaine de Guérande en 1355, possède en 1393 le manoir de Cardinal. Kaireven les du Verger, qui fournissent deux capitaines à Guérande au moment de la guerre de Succession puis , Guillaume, est nommé alloué de Guérande. Dans les années 1460-1470, la réussite d’Olivier de Dréseuc lui permet de racheter la seigneurie de Lesnérac et de constituer un important domaine sur Guérande, Lavau et actuelle un unicum à Guérande. À la même époque coexistent des logis présentant un plan plus évolué, avec de Pondarm connu dans l’intra-muros à la même époque, est le plus ancien de ce type repéré à Guérande du manoir à plan rectangulaire à deux pièces en rez-de-chaussée sera largement utilisée à Guérande
    localisation :
    Guérande
    airesEtudes :
    Guérande
    referenceDocumentaire :
    CUSSONNEAU, Guérande : ville close, territoire ouvert, Nantes : Éditions 303, 2014. (Cahier du patrimoine ; n CUSSONNEAU, Guérande : ville close, territoire ouvert, Nantes : Éditions 303, 2014. (Cahier du patrimoine ; n
  • La demeure urbaine de Guérande
    La demeure urbaine de Guérande Guérande
    titreCourant :
    La demeure urbaine de Guérande
    description :
    maisons et l'accession à la propriété de nombreuses familles. À Guérande, c'est le faubourg Saint-Anne qui
    copyrights :
    (c) Ville de Guérande
    localisation :
    Guérande
    airesEtudes :
    Guérande
    referenceDocumentaire :
    Archives communales de Guérande. Tableau du fief des régaires de l´évêché de Nantes. 1778. Archives communales de Guérande. Matrice cadastrale, état des parcelles et mutations. Plan d´alignement de la ville de Guérande, feuille d´ensemble, août 1862, échelle 1/20 000e [9 -Atlantique ; 1 Fi Guérande 1/1). Plan d´alignement, ville de Guérande, feuille de détail n° 1, par F. Pinson, agent voyer, août 1862 ; 1 Fi Guérande 1/2). Plan d´alignement, ville de Guérande, feuille de détail n° 2, par F. Pinson, agent voyer, août 1862 ; 1 Fi Guérande 1/3). Plan d´alignement, ville de Guérande, feuille de détail n° 3, par F. Pinson, agent voyer, août 1862 Loire-Atlantique ; 1 Fi Guérande 1/4).
  • Ferme, Cannevé, 1er ensemble, Guérande
    Ferme, Cannevé, 1er ensemble, Guérande Guérande - Cannevé - en écart - Cadastre : 1819 H2 336 2000 YT 10, 69, 70
    titreCourant :
    Ferme, Cannevé, 1er ensemble, Guérande
    canton :
    Guérande
    copyrights :
    (c) Ville de Guérande
    localisation :
    Guérande - Cannevé - en écart - Cadastre : 1819 H2 336 2000 YT 10, 69, 70
    airesEtudes :
    Guérande
  • Le patrimoine religieux de Guérande
    Le patrimoine religieux de Guérande Guérande
    titreCourant :
    Le patrimoine religieux de Guérande
    copyrights :
    (c) Ville de Guérande
    localisation :
    Guérande
    airesEtudes :
    Guérande
  • Évolution urbaine et historique de Guérande
    Évolution urbaine et historique de Guérande Guérande
    titreCourant :
    Évolution urbaine et historique de Guérande
    annexe :
    « Études et documents sur l´histoire de Bretagne », XXV, La fondation des dominicains à Guérande Bulle de Benoit XIII autorisant la fondation des Dominicains à Guérande, donné à Saint-Victor de
    illustration :
    Extrait du plan géométrique de la ville de Guérande, 1814. IVR52_20054400536NUCA Extrait du plan géométrique de la ville de Guérande, 1814. IVR52_20054400537NUCA Extrait du plan géométrique de la ville de Guérande, 1814. IVR52_20054400538NUCA Extrait du plan géométrique de la ville de Guérande, 1814. IVR52_20054400539NUCA Extrait du plan géométrique de la ville de Guérande, 1814. IVR52_20054400540NUCA Extrait du plan géométrique de la ville de Guérande, 1814. IVR52_20054400541NUCA Extrait du plan géométrique de la ville de Guérande, 1814. IVR52_20054400542NUCA Extrait du plan géométrique de la ville de Guérande, 1814. IVR52_20054400543NUCA Extrait du plan géométrique de la ville de Guérande, 1814. IVR52_20054400544NUCA Extrait du plan géométrique de la ville de Guérande, 1814. IVR52_20054400545NUCA
    canton :
    Guérande
    copyrights :
    (c) Ville de Guérande
    historique :
    Une origine antique ? L'origine de Guérande reste obscure, et a soulevé bien des controverses dès historiens à sa suite, situe à Guérande l' « aula Quiriaca » où vivait Guerech au milieu du VIe siècle, puis l'église de Guérande et de ses reliques de Saint-Aubin (« ecclesia » de « Werran »). Plusieurs actes des encore plus difficile de confirmer la création d'un évêché à Guérande au milieu du IXe siècle, comme le résumé, notre connaissance de Guérande, avant l'an mil, se limite à l'église Saint-Aubin et son cimetière , vignes) autour de la basilique. La viguerie de Guérande (XIe-XIIe siècles) Au milieu du XIe siècle, le saint Aubin ; c'est ce texte qui signale à Guérande une magnifique basilique. S'agit-il toujours de Marmoutier mentionne, du temps de l'évêque de Nantes Itier (1142-1147), plusieurs chanoines de Guérande clercs, Daniel et Guillaume, chanoines de Guérande. Les fouilles réalisées aux abords immédiats de la Guérande, mais jamais les qualificatifs de « dominus » ou de « custos » qui pourraient attester de la
    localisation :
    Guérande
    airesEtudes :
    Guérande
    referenceDocumentaire :
    f° 238. Archives départementales de Loire-Atlantique. B 574. Le receveur ordinaire de Guérande dénombrements ; papier terrier ; sentences rendues par les commissaires réformateurs ; sénéchaussée de Guérande  ; paroisse de Guérande. 1383-1782. Archives départementales de Loire-Atlantique. E 165/18. Traité de Guérande. 1365. particuliers : classements, propositions, propriété, travaux, affectation, gardiennage : 9 : Guérande, église Saint-Aubin (1824-1931) ; 10 : Guérande, remparts (1852-1934). Archives communales de Guérande. Matrice des portes et fenêtres. 1826. Plan d´alignement de la ville de Guérande, feuille d´ensemble, échelle 1/20000e [9 feuilles] dont ; 1 Fi Guérande 1/1). Plan d´alignement, ville de Guérande, feuille de détail n° 1, par F. Pinson, agent voyer, août 1862
  • Ferme dite métairie de Kerjacob, Guérande
    Ferme dite métairie de Kerjacob, Guérande Guérande - Kerjacob - en écart - Cadastre : 1819 E1 552, E1 552 bis 1962 E1 468, 478 2000 YD 170
    titreCourant :
    Ferme dite métairie de Kerjacob, Guérande
    canton :
    Guérande
    copyrights :
    (c) Ville de Guérande
    localisation :
    Guérande - Kerjacob - en écart - Cadastre : 1819 E1 552, E1 552 bis 1962 E1 468, 478 2000 YD 170
    airesEtudes :
    Guérande
  • Fours à pain et fournils de Guérande
    Fours à pain et fournils de Guérande Guérande
    titreCourant :
    Fours à pain et fournils de Guérande
    copyrights :
    (c) Ville de Guérande
    historique :
    87 fours à pain ou fournils ont été repérés sur l'ensemble de la commune de Guérande, parmi Guérande sous l'Ancien régime, notamment à Saillé, à Careil, à Mouzac et à Clis. Ces fours banaux étaient
    localisation :
    Guérande
    airesEtudes :
    Guérande
  • Guérande : présentation de la commune et de l'aire d'étude
    Guérande : présentation de la commune et de l'aire d'étude Guérande
    titreCourant :
    Guérande : présentation de la commune et de l'aire d'étude
    illustration :
    Évolution de la population de Guérande de 1793 à 2007. IVR52_20104400294NUCA Carte des protections existantes sur la commune de Guérande. IVR52_20094404022NUCA Carte de Guérande et des avants-ports de Nantes par Alfonce de Saintonge. Vers 1545 Extrait de la carte des côtes de Bretagne, planche Guérande. Vers 1770-1785. IVR52_20094404043NUCA Carte agricole de Guérande. Atlas Tollenare, 1854. IVR52_20104400661NUCA La gare de Guérande. Carte postale. 1er quart XXe siècle. IVR52_20104402483NUCA
    copyrights :
    (c) Ville de Guérande
    historique :
    Présentation de la commune Guérande (Géraundd en gallo, Gwenrann en breton) est une commune pour sa cité médiévale et ses marais salants. Guérande bénéficie d'un riche passé historique . En 2004, Guérande a obtenu le label Ville d'Art et d'Histoire. La commune comprend 11 monuments sur la commune de Guérande, sont inscrits sur la liste des zones humides protégées (convention de Ramsar). Données géographiques La commune de Guérande recèle des paysages riches et variés, fruits d'une salants dits de Guérande s'étendent en réalité sur six communes (Guérande, La Turballe, Le Croisic, Batz Guérande, exposés au sud-ouest, ont longtemps été un terroir favorable aux cultures, notamment à celle de XVIIIe siècle, 1/5 de la subdélégation de Guérande est encore en inculte. En 1753, Jean-Baptiste Ogée note que Guérande quoique très peuplé contient beaucoup de landes. En 1826, les matrices cadastrales Guérande sous la forme de grands massifs. Liés aux anciens domaines seigneuriaux, ils s'étendent sur 158 ha
    localisation :
    Guérande
    airesEtudes :
    Guérande
    referenceDocumentaire :
    tome n° CXIII, p. 39-59. GALLICÉ, Alain. Le pays de Guérande des origines jusqu'à l'époque GALLICÉ, Alain. Guérande au Moyen Age. Guérande, Le Croisic, le pays guérandais du milieu du XIVe p. 21-38. MEURET, Jean-Claude, Aux origines du pays de Guérande, des hypothèses aux données Bernard, Herbignac-Guérande, Pornic-Paimboeuf, la compagnie du Morbihan, les bacs de Saint-Nazaire à QUILGARS, Henri. A travers le pays de Guérande : guide historique et archéologique. Lesguiriac QUILGARS, Henri. À travers la ville de Guérande : guide historique et archéologique contenant un QUILGARS, Henri. L´histoire du protestantisme dans la sénéchaussée de Guérande, en Bretagne QUILGARS, Henri. La sénéchaussée de Guérande. Revue morbihiannaise, 1912. STEFF, Yves, LEMOINE, Jean. Ville de Guérande. Z.P.P.A.U.P. Rapport de présentation, rapports et
  • Rangée de maisons, 17, 19, 21 rue Poumaillard, Guérande
    Rangée de maisons, 17, 19, 21 rue Poumaillard, Guérande Guérande - Quéniquen - 17, 19, 21 rue Poumaillard - en écart - Cadastre : 1819 Q2 947, 948 2000 AY 112, 134, 136
    titreCourant :
    Rangée de maisons, 17, 19, 21 rue Poumaillard, Guérande
    canton :
    Guérande
    copyrights :
    (c) Ville de Guérande
    localisation :
    Guérande - Quéniquen - 17, 19, 21 rue Poumaillard - en écart - Cadastre : 1819 Q2 947, 948 2000
    airesEtudes :
    Guérande
  • Croix monumentales, croix de chemin, calvaires et oratoires de Guérande
    Croix monumentales, croix de chemin, calvaires et oratoires de Guérande Guérande
    titreCourant :
    Croix monumentales, croix de chemin, calvaires et oratoires de Guérande
    description :
    La Turballe détachée de Guérande en 1865 (Fig. 17) ou celle de Kergonan signalant la frontière de la
    illustration :
    Carte des croix et édicules religieux repérés sur la commune de Guérande. IVR52_20104402471NUDA Les croix de Drézeux et de Kerbézo sur l'ancien chemin de Guérande au Croisic par le Trait (en bas
    copyrights :
    (c) Ville de Guérande
    historique :
    oratoire ont été repérées sur la commune de Guérande (Fig. 1). La croix du Requer, inscrite MH en 1944, et semble commémorative, les autres matérialisaient les anciens chemins de Guérande au Croisic par le Trait (Drézeux : Fig. 6 ; Kerbézo), celui de Guérande à Mesquer (Kerhalno, Figolas) ou encore l'ancienne route de Guérande à Saint-Lyphard (La Croix-Haute, Kergaigne, Folhaie : Fig. 7). La croix de Sandun est
    localisation :
    Guérande
    airesEtudes :
    Guérande
    referenceDocumentaire :
    PARC NATUREL DE BRIÈRE. Inventaire du petit patrimoine de Guérande. Fiches de renseignement sur les croix de chemin de Guérande, par Josick Lancien, 1997.
  • Manoir puis hôtel de la Grillère, 15 rue de Bizienne, Guérande
    Manoir puis hôtel de la Grillère, 15 rue de Bizienne, Guérande Guérande - 15 rue de Bizienne - en ville - Cadastre : 1819 Z 266, 267 1989 AK 305, 207
    titreCourant :
    Manoir puis hôtel de la Grillère, 15 rue de Bizienne, Guérande
    observation :
    bourgeoise qui se développe à Guérande à la fin de l'époque Moderne. L'architecture homogéne bien conservée
    canton :
    Guérande
    copyrights :
    (c) Ville de Guérande
    historique :
    Le 9 mai 1532, le registre de la confrérie de Saint-Nicolas de Guérande signale que Jean de La de 1787. Maire de Guérande en 1789-1790, il est emprisonné durant la Révolution et ses biens sont mis guérande composée de plusieurs battiments tant anciens que nouveaux avec ses cours, basse-cour, jardins et bâtiment avec ses deux jardins est le plus fortement imposé de Guérande. La matrice du cadastre de 1819 maison sise à Guérande rue de Bizienne, formée de deux constructions se joignant séparées seulement par
    localisation :
    Guérande - 15 rue de Bizienne - en ville - Cadastre : 1819 Z 266, 267 1989 AK 305, 207
    airesEtudes :
    Guérande
    referenceDocumentaire :
    Archives communales de Guérande. Tableau du fief des régaires de l´évêché de Nantes. 1778. Archives communales de Guérande. Fonds privé, M. Ardeois. inédits de Mme Le Chauff de la Blanchetière née Castagny. Cahier des amis de Guérande, n° 12, 1965. p. 29-33. HOREAU, Yves. Kerguenec. Cahier des amis de Guérande, n° 16. p. 16-20. HOREAU, Yves. Kerguenec. Cahier des amis de Guérande, n° 18. p. 58. LANCIEN, Josick. Guérande intra muros. Le manoir de la Grillère. Bulletin de l´Association
  • Rangée de maisons, 2, 4, 6 rue de la Fontaine, Guérande
    Rangée de maisons, 2, 4, 6 rue de la Fontaine, Guérande Guérande - Mouzac - 2, 4, 6 rue de la Fontaine - en écart - Cadastre : 1819 K1 165, 166, 169, 170 2000 BO 40 à 44
    titreCourant :
    Rangée de maisons, 2, 4, 6 rue de la Fontaine, Guérande
    canton :
    Guérande
    copyrights :
    (c) Ville de Guérande
    localisation :
    Guérande - Mouzac - 2, 4, 6 rue de la Fontaine - en écart - Cadastre : 1819 K1 165, 166, 169, 170
    airesEtudes :
    Guérande
    referenceDocumentaire :
    Archives communales de Guérande. 1 G 19. Matrices cadastrales. Augmentations-diminutions. 1827-1882.
  • Burettes et plateau à burettes n° 2 - Collégiale Saint-Aubin, Guérande
    Burettes et plateau à burettes n° 2 - Collégiale Saint-Aubin, Guérande Guérande - place Saint-Aubin - en ville
    titreCourant :
    Burettes et plateau à burettes n° 2 - Collégiale Saint-Aubin, Guérande
    canton :
    Guérande
    localisation :
    Guérande - place Saint-Aubin - en ville
    airesEtudes :
    Guérande
    deplacement :
    lieu de déplacement Pays de la Loire,44,Guérande,musée de la Porte Saint-Michel
  • Cimetière, boulevard Émile-Pourieux, place de l'Appel-du-18-Juin-1944
    Cimetière, boulevard Émile-Pourieux, place de l'Appel-du-18-Juin-1944 Guérande - boulevard Emile-Pourieux place de l' Appel-du-18-Juin-1944 - en ville
    description :
    Prévôts de la collégiale Saint-Aubin de Guérande, décédé en 1890 ; Pierre Augustin Cornu, curé de Guérande prévôt de la collégiale Saint-Aubin de Guérande, décédé en 1935 ; Antoine Rolland, curé de Guérande , décédé en 1857 ; Émile Marie-Jean-Baptiste Rouaud, curé prévôt de la collégiale Saint-Aubin de Guérande auparavant inhumés dans le cimetière de l'ancien séminaire de Guérande. Le monument de plan polygonal est
    illustration :
    Plan géométrique du terrain choisi pour l'emplacement du nouveau cimetière de Guérande Plan d'ensemble de la ville de Guérande, projet d'extension. IVR52_20074400335NUCA Plan du cimetière de Guérande, projet d'extension. IVR52_20074400336NUCA
    canton :
    Guérande
    copyrights :
    (c) Ville de Guérande
    historique :
    . Plusieurs plans conservés aux Archives Municipales de Guérande permettent de connaître l'organisation 14 août 1827 à Louis Michée entrepreneur à Guérande. Le conseil Municipal lui accorde la somme de commune de Guérande. Le cimetière a été construit en l'an MDCCCXXVIII (1828) » Lettre signée par le Préfet Guérande. Vers 1890, la municipalité envisage d'agrandir le cimetière. En 1891, elle fait une demande de
    localisation :
    Guérande - boulevard Emile-Pourieux place de l' Appel-du-18-Juin-1944 - en ville
    airesEtudes :
    Guérande
    referenceDocumentaire :
    Archives communales de Guérande. 2 M 41. Construction d'un cimetière. Plans, état des travaux, état Archives communales de Guérande. 2 M 42. Agrandissement du cimetière. Travaux d'agrandissement Archives communales de Guérande. 2 M 43. Construction d'une maison de garde. Certificat de
1 2 3 4 95 Suivant