Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 811 - triés par pertinence
  • Connerré : présentation du bourg
    Connerré : présentation du bourg Connerré - en village
    Titre courant :
    Connerré : présentation du bourg
    Description :
    La commune de Connerré, dans le département de la Sarthe et dans la Communauté de communes du A11 (un échangeur doit prochainement être ouvert à Connerré), de la ligne TGV Atlantique ainsi que de la gare de Connerré-Beillé sur la ligne TER entre Paris et le grand Ouest. Le bourg se décompose en le sud-ouest que s'effectue l'extension de Connerré aujourd'hui.
    Annexe :
    Le bourg de Connerré vers 1830. Extraits de PESCHE, Julien-Rémy. Dictionnaire topographique , historique et statistique de la Sarthe, t. 2. Paris : Lorisse, 1999, p. 82-83. "Connerré, Connerray Les découvertes de sarcophages mérovingiens à Connerré. Extraits de : DELAUNAY, Paul. "Découverte de tombeaux mérovingiens à Connerré". Revue Historique et Archéologique du Maine, t. 84, 1928, p. 70 de Connerré, offrit quelques-uns de ces objets au Musée archéologique du Mans. Charles considérait sarcophages, dont l'un en grès Roussard [...]. Enfin, vers la mi-janvier 1928, M. Pottier, maire de Connerré
    Illustration :
    L'évolution du réseau viaire de Connerré, du Moyen Age à nos jours. IVR52_20187201772NUDA Le tracé des anciens remparts de Connerré. IVR52_20187201771NUDA Le plan cadastral napoléonien de Connerré de 1836, assemblage. IVR52_20187201330NUCA Le plan cadastral napoléonien de Connerré de 1836, assemblage, détail du bourg Un dessin du bourg de Connerré, par Legay, 1715. IVR52_19807202046X Le plan d'alignement de la traverse de Connerré (route royale), 1824. IVR52_20187200781NUCA Le centre-bourg de Connerré, le clocher, le portail du cimetière et une maison médiévale, dessin de Le plan sommaire d'urbanisme de Connerré, 1971. IVR52_20187200717NUCA Le plan sommaire d'urbanisme de Connerré, 1971, détail (nord). IVR52_20187200718NUCA Le plan sommaire d'urbanisme de Connerré, 1971, détail (centre). IVR52_20187200719NUCA
    Historique :
    Le bourg de Connerré possède une histoire ancienne et très riche et a connu de multiples mutations Mans et de La Ferté-Bernard. Aux origines de Connerré L'occupation de la vallée de l'Huisne par de Connerré (commune de Duneau). Le site de Connerré est en tout point favorable à l'implantation peuvent ici être franchis à gué. A la période gallo-romaine, Connerré constituait vraisemblablement une laquelle le Connerré gallo-romain se serait trouvé au faubourg du Groisiller. Pour l'heure, les fouilles de Connerré dès le IVe siècle. Par la suite, saint Innocent y aurait eu sa résidence au VIe siècle et véritablement dans les écrits au IXe siècle. Connerré est alors "vicus publicus" (bourg public) et chef-lieu l'étendue supposée de ce cimetière, Connerré est déjà un site très peuplé au début du Moyen Age. Le bourg document à nous donner de précieuses informations sur le bourg de Connerré. Par un acte des environs de 1100, un certain Avesgaud, alors seigneur de Connerré et vassal de Rotrou Ier de Montfort (à ne pas
    Localisation :
    Connerré - en village
    Référence documentaire :
    Papiers Menjot d'Elbenne, commune de Connerré. seigneurie de Connerré. Archives départementales de la Sarthe ; G 1035. 1787 : terrier de Connerré. 1854 à nos jours : délibérations du conseil municipal de la commune de Connerré. (Archives municipales de Connerré). Service Régional de l'Archéologie : liste des entités archéologiques de la commune de Connerré. XVIIIe siècle (vers 1770 ?) : plans du bourg de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe 1771 et 1787 : plan du bourg et plan terrier de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe Cartes postales anciennes, commune de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe ; 2 Fi). Années 1950 : photographies aériennes du bourg de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe
  • Fortification d'agglomération (vestiges), Connerré
    Fortification d'agglomération (vestiges), Connerré Connerré - rue du Sergent Louis Mantien 1, 3 quartier de la Boule d'Or 32 rue Michel Beaufils 10 rue des Vieux Ponts - en village - Cadastre : 1836 C2 Non cadastré 2018 AC Non cadastré
    Titre courant :
    Fortification d'agglomération (vestiges), Connerré
    Description :
    L'enceinte murée de Connerré enserrait le bourg sur trois côtés : le Dué formait la seule défense
    Annexe :
    A. M. Connerré. 1578 : lettre royale autorisant les habitants de Connerré à fortifier leur bourg Archives diocésaines, boite 758, paroisse de Connerré. 1632, 10 octobre : extraits du bail de la porte des Vieux Ponts, sur la fortification de Connerré. "Sachent tous présens et advenir que le procureur scindicq, [suit une série de noms d'habitants de Connerré] tous paroissiens manans et habitans de demeurant audict Connerré d'autre part, soubzmetant auxdits leurs hoires et pour cause en biens présents et deux costés de la porte de ville dudict Connerré proche le gué de la motte dudit Connerré avec le cu
    Illustration :
    Le tracé des anciens remparts de Connerré. IVR52_20187201771NUDA
    Historique :
    L'établissement de l'enceinte La fortification du bourg de Connerré est tardive puisqu'elle ne 1878 à 1919, d'avoir retrouvé à Paris et remis à la mairie de Connerré la charte du roi Henri III de sont donc les habitants de Connerré qui financent l'édification de l'enceinte. La date d'achèvement de -Bernard, et de Charles II de Cossé, comte de Brissac, ligueurs, racontent leur victoire à Connerré sur des et semblent indiquer que le rempart est en place. Brissac indique que Connerré est "une villotte très passés entre 1627 et 1636, la communauté des habitants de l'enclos de Connerré baille à des particuliers les remparts de Connerré furent bien élevés pour se protéger du brigandage voire de petites bandes armées, et non d'un siège. Gabriel Fleury écrira à ce sujet que "Connerré est plus tôt ville fermée que " ou "villotte". Connerré s'est également vue dotée d'un gouverneur comme toute place forte, dont le
    Localisation :
    Connerré - rue du Sergent Louis Mantien 1, 3 quartier de la Boule d'Or 32 rue Michel Beaufils 10
    Référence documentaire :
    Papiers concernant la paroisse de Connerré. Connerré. seigneurie de Connerré. Archives départementales de la Sarthe ; G 1035. 1787 : terrier de Connerré. 1845-1846 : aliénation d'une tour de l'ancien rempart de Connerré. d'Authon (puis RN 827 puis CD 302), commune de Connerré. , Connerré. diminutions de construction de Connerré. 1578-1582 : charte et lettre de surannation du roi Henri III autorisant les habitants de Connerré à 1676-1722 : rentes foncières liées à l'occupation des tours du rempart de Connerré.
  • Maisons du bourg de Connerré
    Maisons du bourg de Connerré Connerré - en village
    Titre courant :
    Maisons du bourg de Connerré
    Description :
    Le bourg de Connerré présente un large panel de maisons, allant du logement le plus simple (une ou l'avenue Pasteur. Les maisons de Connerré sont généralement simples. Avant la 2e moitié du XXe siècle, le
    Illustration :
    Le centre-bourg de Connerré, le clocher, le portail du cimetière et une maison médiévale, dessin de Une cour de maison médiévale à Connerré, dessin de 1846 par Jorand. IVR52_20187201347NUCA
    Historique :
    maisons observables à Connerré remontent à la fin du Moyen Age (fin du XVe siècle et début du XVIe siècle maisons de Connerré antérieures au XIXe siècle a disparu au cours d'incendies et notamment du grand flammes. Aujourd'hui, il n'en reste aucune de ce type à Connerré. Les grands travaux du XIXe siècle Les rôle important. En effet, le XIXe siècle offre à Connerré une prospérité sans précédent, avec réussite de Connerré est particulièrement lisible dans sa poussée démographique (environ 1 300 habitants en siècle, et surtout à la construction de l'avenue de Verdun pour desservir la gare de Connerré-ville, à l'avenue Pasteur sur laquelle est également construite en 1969 une barre d'HLM. Connerré compte aujourd'hui
    Localisation :
    Connerré - en village
    Référence documentaire :
    Archives départementales de la Sarthe ; G 1035. 1787 : terrier de Connerré. d'Authon (puis RN 827 puis CD 302), commune de Connerré. grande communication n°21 de Tuffé au Grand Lucé, commune de Connerré. diminutions de construction de Connerré. 1839-1869 : alignements de la route royale puis nationale n° 23, commune de Connerré. ° 23, commune de Connerré. 1771 et 1787 : plan du bourg et plan terrier de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe 1836 : plan cadastral napoléonien de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe ; PC\091). 1846 : dessins de Jean-Baptiste Jorand du bourg de Connerré. Collection de cartes postales et photographies anciennes, Connerré. (Archives municipales de
  • Ponts du bourg de Connerré
    Ponts du bourg de Connerré Connerré - en village
    Titre courant :
    Ponts du bourg de Connerré
    Illustration :
    Les plans du pont sur le Dué de Connerré, élévation, par Destourmeau, 1805. IVR52_20187200665NUCA Les plans du pont sur le Dué de Connerré, coupe, par Destourmeau, 1805. IVR52_20187200668NUCA Les plans du pont sur le Dué de Connerré, plan, par Destourmeau, 1805. IVR52_20187200669NUCA
    Historique :
    Les premiers franchissements du Dué Le bourg de Connerré s'est implanté à proximité de deux sites devenir périlleux l'hiver). La première mention d'un pont à Connerré remonte au début du XVIIe siècle dans en pierre. La carte du diocèse du Mans par Sanson d'Abbeville (1653) ne figure aucun pont à Connerré royale de Paris à Nantes par Connerré dès 1771 (à partir des années 1780 pour le tronçon Le Mans-La Ferté l'entrepreneur Luc Rouillon. Principal pont de Connerré tout au long du XIXe siècle, il porte même le nom de pont . Connu par des dessins, le pont de pierre sur l'Huisne de Connerré formait un dos d'âne supporté par cinq mieux raccorder Connerré à la nouvelle ligne de chemin de fer et à la gare de Connerré-Beillé Mamers-Saint-Calais L'inventaire des ponts du bourg de Connerré ne serait pas complet sans mentionner
    Localisation :
    Connerré - en village
    Référence documentaire :
    1608 : pièce concernant le rétablissement du pont de Connerré enlevé par une inondation. 1805-1859 : reconstructions du pont sur l'Huisne de Connerré. 1800 : reconstruction d'une arche d'un pont sur le Dué à Connerré. 1802-1809 : construction du nouveau pont sur le Dué de Connerré. 1872 : construction de la ligne Mamers-Saint-Calais, ouvrages d'art, Connerré. 1858-1864 ; suppression d'un bras de la rivière l'Huisne, commune de Connerré. 1854 à nos jours : délibérations du conseil municipal de la commune de Connerré. (Archives municipales de Connerré). Cartes postales anciennes, commune de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe ; 2 Fi). Connerré.
  • Cimetière, rue de Paris, Connerré
    Cimetière, rue de Paris, Connerré Connerré - rue de Paris - en village - Cadastre : 1836 C1 18 2018 AC 898 900
    Titre courant :
    Cimetière, rue de Paris, Connerré
    Description :
    Le cimetière de Connerré est une vaste parcelle rectangulaire située au nord-est du centre-bourg
    Localisation :
    Connerré - rue de Paris - en village - Cadastre : 1836 C1 18 2018 AC 898 900
    Référence documentaire :
    1830-1908 : cimetières de Connerré. 1854 à nos jours : délibérations du conseil municipal de la commune de Connerré. (Archives municipales de Connerré). 1868 et 1898 : plans d'agrandissement du cimetière de Connerré. 1836 : plan cadastral napoléonien de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe ; PC\091).
  • Maison, 11 avenue Carnot, Connerré
    Maison, 11 avenue Carnot, Connerré Connerré - 11 avenue Carnot - en village - Cadastre : 1836 C2 238 2018 AC 420
    Titre courant :
    Maison, 11 avenue Carnot, Connerré
    Observation :
    nationale traversant Connerré, actuellement avenue Carnot.
    Historique :
    Connerré", a été construite en 1898 par la famille Beaufils, dont un membre, Michel, fut élu maire de Connerré en 1945. L'extension en retour a été ajoutée dans le 3e quart du XXe siècle.
    Localisation :
    Connerré - 11 avenue Carnot - en village - Cadastre : 1836 C2 238 2018 AC 420
  • Bourg de Connerré : cité intra-muros
    Bourg de Connerré : cité intra-muros Connerré - en village
    Titre courant :
    Bourg de Connerré : cité intra-muros
    Description :
    Le quartier anciennement intra-muros de Connerré se déploie entre le Dué et les rues Marceau et du plus anciennes de Connerré. Si la trame est médiévale, l'aspect ne remonte qu'au XIXe siècle. Les du bourg de Connerré. L'ancienne mairie occupe un emplacement de choix à l'ancienne entrée l'ancienne mairie par exemple). Toutefois, force est de constater que les maisons du centre-bourg de Connerré
    Illustration :
    Le tracé des anciens remparts de Connerré. IVR52_20187201771NUDA Le plan d'alignement de la traverse de Connerré (route royale), 1824. IVR52_20187200781NUCA
    Historique :
    Le noyau médiéval de Connerré Bien que Connerré soit attesté comme vicus publicus sur la voie dîme". C'est donc sous l'influence des bénédictins que le bourg de Connerré prend réellement forme. Du . Les maisons les plus anciennes du cœur de Connerré, bien que très remaniées par la suite, ne remontent bordure du rempart et du Dué. Les remparts de Connerré semblent ne pas avoir pu éprouver leur solidité déjà des tanneries le long du Dué. Connerré étant alors déjà un bourg marchand, on trouve en revanche Connerré. Si le centre-bourg est contourné par la nouvelle route royale de Paris à Nantes dans les années propres à l'architecture urbaine témoigne du fort développement de Connerré à cette époque et de la . L'importance croissante des marchés et foires de Connerré nécessite d'agrandir la place et d'en faciliter maisons médiévales de Connerré aujourd'hui totalement disparues. Une activité économique intense Tout au long du XIXe siècle et jusqu'au milieu du XXe siècle, le centre-bourg de Connerré est bien le cœur
    Localisation :
    Connerré - en village
    Référence documentaire :
    Archives départementales de la Sarthe ; G 1035. 1787 : terrier de Connerré. Connerré. , cimetière de Connerré. d'Authon (puis RN 827 puis CD 302), commune de Connerré. , Connerré. construction du pont sur le Dué de Connerré. ° 23, commune de Connerré. 1854 à nos jours : délibérations du conseil municipal de la commune de Connerré. (Archives municipales de Connerré). XVIIIe siècle (vers 1770 ?) : plans du bourg de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe
  • Patrimoine industriel du bourg de Connerré
    Patrimoine industriel du bourg de Connerré Connerré - en village
    Titre courant :
    Patrimoine industriel du bourg de Connerré
    Description :
    Le bourg de Connerré compte plusieurs établissements industriels désaffectés d'un certain intérêt exemples de logements sériels ouvriers à Connerré. Il semblerait, d'après plusieurs sources orales, que les
    Annexe :
    L'industrie de la poterie à Connerré, d'après COMBES-MESIERE, Lucette. Galbrun-Chouteau, Gil de potiers à Connerré dès 1405, mais il est vraisemblable que cette industrie a connu une véritable Connerré à cette période. Le développement de cette industrie, malgré l'absence de terre à poterie dans le inventaire des potiers de Connerré a été dressé par Mme Combes-Mésière. En 1861, un certain Julien Amelot quitté Connerré pour la Villa du Rond (en forêt de Bonnétable) en 1909. Originaire de Prévelles, habitant terre dans le bourg de Connerré vers 1873. Celle-ci comprend une maison d'habitation, un petit bâtiment Guilmet en 1907. La première poterie Guilmet de Connerré pourrait dater des années 1870. La fabrique sur poteries Henry, faisant de sa fabrique de poterie une affaire florissante et quasi-hégémonique à Connerré faïencerie des Jacobins". A Connerré, la production s'arrête pendant la guerre 1939-1945 et reprend ensuite L'activité des tanneries à Connerré. L'activité du tannage à Connerré remonte au Moyen Age, sans
    Historique :
    Avant la Révolution Les premières industries du bourg de Connerré, ou plutôt proto-industries également aux Moyen Age. Selon une enquête de 1811, les tanneries de Connerré auraient été florissantes , principalement le Dué qui traverse le bourg de Connerré, joue un rôle primordial dans l'installation de ces situation très privilégiée de Connerré, sur la route royale puis nationale entre Nantes et Paris, à l'échelle locale. Le XIXe siècle, âge d'or de l'industrie connerréenne Au XIXe siècle, Connerré s'affirme présence d'un grand nombre de tisserands à Connerré est vraisemblablement liée à de grandes familles de métallique, dont on comptera deux usines dans le bourg de Connerré. La première et principale est la fabrique Bienvenu puis Pelletier située rue Faidherbe. L'autre grande industrie de Connerré, qui prend son essor l'essor du marché aux bestiaux de Connerré, notamment aux porcs, apparaît l'industrie qui fait jusqu'à de Connerré. C'est en effet ici qu'Albert Lhuissier développe la première fabrique industrielle de
    Localisation :
    Connerré - en village
    Référence documentaire :
    1920-1940 : cidrerie industrielle Lebec, Connerré. 1932 : atelier cuirs et peaux, Connerré. 1863-1902 : fonderies de suif, Connerré. 1861 : poterie Amelot, Connerré. Archives départementales de la Sarthe ; 5 M 227. 1869 : blanchisserie de fils au chlorure, Connerré. Connerré. 1967-1970 : aménagement de la zone industrielle de la Herse, commune de Connerré. 1854 à nos jours : délibérations du conseil municipal de la commune de Connerré. (Archives municipales de Connerré). Cartes postales anciennes, commune de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe ; 2 Fi).
  • Maison, 4 rue Ledru-Rollin, Connerré
    Maison, 4 rue Ledru-Rollin, Connerré Connerré - 4 rue Ledru-Rollin - en village - Cadastre : 2018 AE 252
    Titre courant :
    Maison, 4 rue Ledru-Rollin, Connerré
    Annexe :
    L'histoire du tissage du chanvre et des tisserands à Connerré. Dans le Maine d'Ancien Régime, la Connerré avant la Révolution. Au XIXe siècle, le tissage du chanvre prend un essor important, probablement état de ses activités et indique que Connerré lui fournit 110 tisserands, 15 ouvriers peigneurs , que le faubourg de Couasnon de Connerré connaît un important développement. Dans les premières de trouver un petit escalier extérieur devant la porte du logement. Connerré conserve un grand nombre , Zacharie Vollet fonde à son tour une usine de tissage à Connerré, dans l'ancien moulin Haut. Reconstruite
    Localisation :
    Connerré - 4 rue Ledru-Rollin - en village - Cadastre : 2018 AE 252
    Référence documentaire :
    diminutions de construction de Connerré.
  • Maison, 16 avenue de Verdun, Connerré
    Maison, 16 avenue de Verdun, Connerré Connerré - 16 rue de Verdun - en village - Cadastre : 2018 AE 312
    Titre courant :
    Maison, 16 avenue de Verdun, Connerré
    Observation :
    Connerré.
    Localisation :
    Connerré - 16 rue de Verdun - en village - Cadastre : 2018 AE 312
    Référence documentaire :
    Collections particulières de cartes postales et de photographies anciennes, Connerré. (Collection
  • Maison, 5 avenue de Verdun, Connerré
    Maison, 5 avenue de Verdun, Connerré Connerré - 5 avenue de Verdun - en village - Cadastre : 2018 AC 401
    Titre courant :
    Maison, 5 avenue de Verdun, Connerré
    Localisation :
    Connerré - 5 avenue de Verdun - en village - Cadastre : 2018 AC 401
    Référence documentaire :
    diminutions de construction de Connerré.
  • Presbytère, 3 rue de la Gare, Connerré
    Presbytère, 3 rue de la Gare, Connerré Connerré - 3 rue de la Gare - en village - Cadastre : 1836 C2 219 2018 AB 186
    Titre courant :
    Presbytère, 3 rue de la Gare, Connerré
    Historique :
    Le cartulaire de l'abbaye de Saint-Vincent du Mans cite déjà en 1100 un presbytère à Connerré prend en charge la fonction paroissiale. Un presbytère n'est de nouveau mentionné à Connerré qu'au XVe fut obligée de nommer des titulaires séculiers pour la cure de Connerré qui lui appartenait depuis le
    Localisation :
    Connerré - 3 rue de la Gare - en village - Cadastre : 1836 C2 219 2018 AB 186
    Référence documentaire :
    Connerré. Archives départementales de la Sarthe ; G 1035. 1787 : terrier de Connerré. 1803-1907 : presbytère et ancien collège de Connerré. diminutions de construction de Connerré. 1791, 9 mars : expertise des domaines de la cure de Connerré, saisis comme biens nationaux. Papiers concernant la paroisse de Connerré. 1771 et 1787 : plan du bourg et plan terrier de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe 1836 : plan cadastral napoléonien de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe ; PC\091). Collections particulières de cartes postales et de photographies anciennes, Connerré. (Collection
  • Maison, 28 rue de la Gare, Connerré
    Maison, 28 rue de la Gare, Connerré Connerré - 28 rue de la Gare - en village - Cadastre : 2018 AB 64
    Titre courant :
    Maison, 28 rue de la Gare, Connerré
    Observation :
    Cette maison de faubourg est exceptionnelle à Connerré de par sa façade et ses décors de briques.
    Localisation :
    Connerré - 28 rue de la Gare - en village - Cadastre : 2018 AB 64
    Référence documentaire :
    grande communication n°21 de Tuffé au Grand Lucé, commune de Connerré. diminutions de construction de Connerré.
  • Maison, 29 rue de la Rochelle, Connerré
    Maison, 29 rue de la Rochelle, Connerré Connerré - 29 rue de la Rochelle - en village - Cadastre : 1836 C2 111 2018 AC 84
    Titre courant :
    Maison, 29 rue de la Rochelle, Connerré
    Observation :
    configuration semble unique à Connerré.
    Localisation :
    Connerré - 29 rue de la Rochelle - en village - Cadastre : 1836 C2 111 2018 AC 84
    Référence documentaire :
    diminutions de construction de Connerré.
  • Garage automobile, 73 rue de Paris, Connerré
    Garage automobile, 73 rue de Paris, Connerré Connerré - 73 rue de Paris - en village - Cadastre : 2018 AD 4
    Titre courant :
    Garage automobile, 73 rue de Paris, Connerré
    Localisation :
    Connerré - 73 rue de Paris - en village - Cadastre : 2018 AD 4
  • Maison, 10 rue du Sergent Louis Mantien, Connerré
    Maison, 10 rue du Sergent Louis Mantien, Connerré Connerré - 10 rue du Sergent Louis Mantien - en village - Cadastre : 1836 C2 261 262 2018 AC 375 376
    Titre courant :
    Maison, 10 rue du Sergent Louis Mantien, Connerré
    Observation :
    Cette maison est représentative de l'habitat de la périphérie immédiate du centre-bourg de Connerré.
    Localisation :
    Connerré - 10 rue du Sergent Louis Mantien - en village - Cadastre : 1836 C2 261 262 2018 AC 375
    Référence documentaire :
    diminutions de construction de Connerré.
  • Bourg de Connerré : faubourg de Couasnon et avenue de Verdun
    Bourg de Connerré : faubourg de Couasnon et avenue de Verdun Connerré - en village
    Titre courant :
    Bourg de Connerré : faubourg de Couasnon et avenue de Verdun
    Annexe :
    L'histoire du tissage du chanvre et des tisserands à Connerré. Dans le Maine d'Ancien Régime, la Connerré avant la Révolution. Au XIXe siècle, le tissage du chanvre prend un essor important, probablement état de ses activités et indique que Connerré lui fournit 110 tisserands, 15 ouvriers peigneurs , que le faubourg de Couasnon de Connerré connaît un important développement. Dans les premières de trouver un petit escalier extérieur devant la porte du logement. Connerré conserve un grand nombre , Zacharie Vollet fonde à son tour une usine de tissage à Connerré, dans l'ancien moulin Haut. Reconstruite
    Historique :
    de Connerré, à la toute fin du XVIe siècle, quelques maisons encore debout, mais fortement remaniées vraisemblablement pas du au hasard. En 1848, Amand Cohin écrit ainsi qu'à Connerré travaillent pour lui 110 équipements et commerces, Couasnon stigmatise une population défavorisée de Connerré, les tisserands aux Connerré. Le développement du quartier le long du Mamers-Saint-Calais L'ouverture d'une seconde voie de chemin de fer passant par Connerré, la ligne Mamers-Saint-Calais, en 1872, constitue une chance inespérée la plus importante. Il concentre désormais la plupart des activités industrielles de Connerré Connerré semble avoir atteint ses limites, puisque la zone bâtie s'étend désormais jusqu'au ruisseau du Gué
    Localisation :
    Connerré - en village
    Référence documentaire :
    1920-1940 : cidrerie industrielle de Connerré. 1901-1902 : fabrique de chandelles de Connerré. 1930-1932 : bureau de poste de Connerré. d'Authon (puis RN 827 puis CD 302), commune de Connerré. grande communication n°21 de Tuffé au Grand Lucé, commune de Connerré. , Connerré. 1870-1977 : ligne Mamers-Saint-Calais, commune de Connerré. 1958-1960 : construction de dix logements à loyer modéré, Connerré. 1975-1977 : construction de la résidence pour personnes âgées Métais de Connerré. 1958-1960 : construction de dix logements à loyer modéré, Connerré.
  • Bourg de Connerré : faubourg du Lion (d'or) et avenue Carnot
    Bourg de Connerré : faubourg du Lion (d'or) et avenue Carnot Connerré - en village
    Titre courant :
    Bourg de Connerré : faubourg du Lion (d'or) et avenue Carnot
    Description :
    exceptionnel à Connerré, ou du n° 22 dont le décor alternant brique et calcaire et le traitement du pan coupé
    Historique :
    l'édification des remparts de Connerré, à la toute fin du XVIe siècle (le faubourg du Lion est cité dès le XVIIe royale Nantes-Paris, passant par Connerré, qui rend obsolète l'ancien grand chemin de Paris au Mans. La négligé par la municipalité de Connerré. Devenu inutile depuis le milieu du XVIIIe siècle suite à un des murailles qui la séparaient du bourg, cette partie de Connerré est encore très rurale comme en le visage du faubourg du Lion. La voie ferrée franchit l'Huisne à Connerré et longe le faubourg, mais de Tuffé devient indispensable pour raccorder Connerré à la gare. Le plan des alignements à suivre de Connerré. Toutefois, ce n'est donc pas sur l'ancien chemin du Mans (actuelle rue des Grandes faubourgs de Connerré) et des journaliers et cultivateurs. On relève également la présence de nombreux industrie à l'inverse des autres quartiers de Connerré. Vers 1862, l'aubergiste Louis Lecourt fait édifier codes propres à l'architecture urbaine témoigne du fort développement de Connerré à cette époque et de
    Localisation :
    Connerré - en village
    Référence documentaire :
    population, commune de Connerré. Archives départementales de la Sarthe ; 2 O 90/7. 1888-1895 : bascule publique de Connerré. grande communication n°21 de Tuffé au Grand Lucé, commune de Connerré. 1854 à nos jours : délibérations du conseil municipal de la commune de Connerré. (Archives municipales de Connerré). 1771 et 1787 : plan du bourg et plan terrier de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe XVIIIe siècle (vers 1770 ?) : plans du bourg de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe 1771 et 1787 : plan du bourg et plan terrier de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe Cartes postales anciennes, commune de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe ; 2 Fi). Années 1950 : photographies aériennes du bourg de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe
  • Usine de charcuterie industrielle Prunier (ancienne), rue Michel Beaufils, Connerré
    Usine de charcuterie industrielle Prunier (ancienne), rue Michel Beaufils, Connerré Connerré - rue Michel Beaufils - en village - Cadastre : 1836 C2 312 à 321 2018 AC 358 360 361 462 592 à 594
    Titre courant :
    Usine de charcuterie industrielle Prunier (ancienne), rue Michel Beaufils, Connerré
    Annexe :
    "Connerré, capitale des rillettes", extraits de COURCELLE, André. PELLETIER, Alphonse. Connerré , monographie de notre cité. Connerré : mairie de Connerré, 1982, p. 121-123. "Aujourd'hui, les rillettes sont le fleuron de [Connerré] et chacun se plait à les savourer à sa manière, avec un coup de cidre ou un rouge du val de Loir. Par quel cheminement donc, Connerré, cité de 2 500 habitants, se trouve-t-elle aucune trace de ces produits, et ce encore aux alentours de 1920. Connerré est un centre important de sens des affaires, faire de Connerré la Cité des rillettes. N'oublions pas que la rue Faidherbe fait [...]. Les camions font la navette : place de la République, gare de Connerré-Beillé. Les caisses prennent arrivent chaque jour par wagons [...]. De par sa situation géographique, Connerré se trouve être une ville également "les rillettes de Connerré". Car ce que Monsieur Lhuissier a entrepris et réussi, d'autres , ancien ouvrier de la maison Lhuissier, rue de Paris, parti de Saint-Calais, revient à Connerré et achète
    Historique :
    l'emplacement de certaines des plus anciennes maisons de Connerré. Il n'en reste aujourd'hui plus rien, à Connerré, actuelle rue Michel Beaufils. Il est le neveu d'Albert Lhuissier, l'homme à l'origine de la renommée des rillettes de Connerré, lequel possède alors une charcuterie au carrefour des rues de Paris et ensuite revenir à Connerré en 1931. Devenue héritière du savoir-faire Lhuissier, la famille Prunier quatrième génération Prunier, est un grand pourvoyeur d'emploi pour Connerré et sa région. L'ancienne usine
    Localisation :
    Connerré - rue Michel Beaufils - en village - Cadastre : 1836 C2 312 à 321 2018 AC 358 360 361
    Référence documentaire :
    Collections particulières de cartes postales et de photographies anciennes, Connerré. (Collection p. 121-124 COURCELLE, André, PELLETIER, Alphonse. Connerré, monographie de notre cité. Connerré : mairie de Connerré, 1982. p. 88-89 JALINIER, Suzanne. Connerré au fil du XXe siècle. Mulsanne : ITF imprimeurs, 2009.
  • Tannerie Quatecous, puis atelier de menuiserie, 5 rue Faidherbe, Connerré
    Tannerie Quatecous, puis atelier de menuiserie, 5 rue Faidherbe, Connerré Connerré - 5 rue Faidherbe - en village - Cadastre : 1836 C2 127 2018 AC 23
    Titre courant :
    Tannerie Quatecous, puis atelier de menuiserie, 5 rue Faidherbe, Connerré
    Annexe :
    L'activité des tanneries à Connerré. L'activité du tannage à Connerré remonte au Moyen Age, sans moulin à blé. La "remembrance de la châtellenie, fief et seigneurie de Connerré" (1613-1683) fait également référence à plusieurs tanneries. En 1622, Jacques Garnier est marchand tanneur à Connerré. A l'occasion d'une enquête statistique de 1811, le maire de la commune écrit que les tanneries de Connerré l'époque de la Révolution. Toujours selon cette enquête, il se fabrique en 1811 à Connerré "du baudrier, du de Connerré n'ont chacune que deux fosses, le tan qu'elles consomment provient en entier du pays " ; au XIXe siècle, le moulin Bas de Connerré et surtout le moulin de la Folie, près du bourg mais commune de Thorigné-sur-Dué, sont producteurs de tan. Selon les dires du maire, les tanneries de Connerré Dady, principale famille de tanneurs à Connerré à cette période. L'entreprise Dady démarre peut-être en du XXe siècle, une petite vingtaine de tanneurs vivent encore au bourg de Connerré. Ils ne sont plus
    Historique :
    1836 dans le bourg de Connerré et une des deux encore partiellement debout aujourd'hui. Elle est -tanneurs à Connerré, développent leur affaire et possèdent jusqu'à trois tanneries dans le bourg. Reprise
    Localisation :
    Connerré - 5 rue Faidherbe - en village - Cadastre : 1836 C2 127 2018 AC 23
    Référence documentaire :
    Archives départementales de la Sarthe ; G 1035. 1787 : terrier de Connerré. diminutions de construction de Connerré. de Connerré. 1771 et 1787 : plan du bourg et plan terrier de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe 1836 : plan cadastral napoléonien de Connerré. (Archives départementales de la Sarthe ; PC\091). Collections particulières de cartes postales et de photographies anciennes, Connerré. (Collection
1 2 3 4 41 Suivant