Moulin à farine dit Moulin de Lauvergnac, ou Moulin de la Motte, ou Moulin-Neuf, Clis
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
  • (c) Collection particulière

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Guérande - Guérande
  • Commune Guérande
  • Lieu-dit Clis
  • Cadastre 1819 Y1 137  ; 2000 AR 37
  • Dénominations
    moulin à farine
  • Appellations
    Moulin de Lauvergnac, Moulin de la Motte, Moulin-Neuf

Moulin à vent situé au nord-ouest du Clis, nommé le Moulin de la Mothe, le Moulin-Neuf, ou encore Moulin de Lauvergnac, car il devait appartenir à la seigneurie et manoir de ce nom. Il est figuré sur la carte de Cassini et une carte des côtes de Bretagne du 3e quart du XVIIIe siècle, et est connu par une photographie du début du XXe siècle qui montre qu'il s'agissait d'un moulin à petit-pied, construit au XVe ou au XVIe siècle (?), dont la chambre des meules primitive avait été rehaussée d'un étage au cours de la seconde moitié du XIXe siècle. Le Moulin de la Mothe a été détruit par les Allemands le 6 mai 1944 ; seules en subsistent quelques assises de la base du petit-pied primitif, enfouies dans la végétation.

  • Période(s)
    • Principale : limite 15e siècle 16e siècle
    • Principale : 2e moitié 19e siècle

L'important rehaussement apporté à ce moulin, comme à quelques autres tels ceux de Careil à Guérande, ou de la Paquelais à Savenay, a conduit à les surnommer moulin grosse-tête, eu égard à leur silhouette caractérisée par la disproportion de leur partie supérieure. Ce rehaussement était possible grâce à l'adoption de la voilure en planches du type Berton, qui pouvait être positionnée loin du sol puisqu'il n'y avait plus besoin de grimper sur les ailes pour en régler l'ouverture. Par ailleurs, cette modification permettait d'augmenter la surface de travail et de stockage dans le moulin. Un autre perfectionnement technique était en usage au Moulin de la Mothe de Clis, au début du XXe siècle, comme on le voit sur la photographie déjà mentionnée : le gouvernail automatique, ou papillon d'orientation. Sur le toit, à l'opposé des ailes, un moulinet vertical était installé dans un bâti, qui étant actionné par le vent latéral, entraînait une transmission à crémaillère qui faisait virer la coiffe et remettait automatiquement les ailes au vent.

  • Murs
    • granite
    • enduit
    • moellon sans chaîne en pierre de taille
  • Toits
    bardeau
  • Étages
    2 étages carrés
  • Couvertures
    • toit conique
  • Énergies
    • énergie éolienne
  • Typologies
    moulin à vent petit-pied puis grosse-tête
  • État de conservation
    détruit

Documents d'archives

  • Archives départementales de Loire-Atlantique. Q 152. Bail pour 205 l. t. et pour trois ans à partir du 1er novembre 1794, par le District de Guérande à J. Riom du Moulin de la Motte de Clis. 15 septembre 1794.

Date d'enquête 2007 ; Dernière mise à jour en 2007
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Ville de Guérande