Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme de la Grande Senaudière, actuellement maison

Dossier IA72001059 inclus dans Ensemble des fermes du domaine du château de Courcival réalisé en 2008

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • porcherie
    • étable
    • grange
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesporcherie, étable, grange
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes Maine 301 - Bonnétable
AdresseCommune : Courcival
Lieu-dit : la Grande Senaudière
Cadastre : 1835 A 82, 84 ; 1993 A 48

Mention en 1664 du lieu de la Senaudière, dépendant du domaine de la seigneurie de Chaumont (Saint-Cosme-en-Vairais), appartenant à la famille Baigneux de Courcival. La closerie de la Petite Semandière est composée en 1798 de bâtiments, cour et jardin, 18 j de terre, 6 h de pré, estimée 5700 Frs. En 1835 la Petite Senaudière comprend un long bâtiment construit perpendiculairement à la route, avec annexes contre l'élévation postérieure et fournil jouxtant le pignon ouest. La grange avec porcherie et la mare sont créées après 1835.

Le logis est construit au XVIIIe siècle, probablement pour la famille Baigneux de Courcival, peut-être en réemployant certains éléments d'un bâtiment plus ancien (cheminée ?) et en s'appuyant sur le cellier plus ancien (porte de la 2e moitié du XVIe ou 1ère moitié du XVIIe siècle). Les parties agricoles ont été transformées en logement à la limite des XXe et XXIe siècles : conversion des portes des porcheries en fenêtre, remaniement complet du gros œuvre des étables, pour partie en pan-de-bois. La grange face au logis est une construction de la seconde moitié du XIXe siècle voire 1er quart du XXe siècle.

Période(s)Principale : 16e siècle , (?)
Principale : 18e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 20e siècle

Logis court avec comble à surcroît, complété en prolongement de porcheries et d'un cellier puis d'étables très remaniées. L'ensemble est construit en moellons de calcaire sans chaîne en pierre de taille, porcheries et étables montrent des vestiges de pan-de-bois. En vis-à-vis du logis, grange en moellons enduits, avec porcheries adossées en appentis contre le pignon est.

Murscalcaire
bois
enduit
moellon sans chaîne en pierre de taille
pan de bois
Toittuile plate
Étagesrez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
appentis
Typologiesferme de type I avec logis court
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Sarthe. 1 Q 278. Déclaration des biens rendues par Jacques François Michel Baigneux aux administrateurs du département de la Sarthe le 8 thermidor an VI.

  • Archives privées du château de Courcival. Extrait de la remembrance de la seigneurie de Chaumont des dépendances de la seigneurie d'Argusson. 6 juillet 1664.

Documents figurés
  • Plan cadastral révisé en 1932 mis à jour en 1993, section A1 (Direction générale des impôts - cadastre).

  • Plan cadastral de la commune de Courcival, 1835 (Archives départementales de la Sarthe ; PC/103).

    section A1.
Bibliographie
  • GIRAULT Charles. La noblesse émigrée et ses pertes foncières dans la Sarthe. Laval : Goupil, 1957.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Pays du Perche sarthois - Hardy Julien