Ensemble d'édifices à cour commune de la Grande Brosse, actuellement 3 maisons
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes Maine 301 - Bonnétable
  • Commune Jauzé
  • Lieu-dit la Grande Brosse
  • Cadastre 1835 B 243, 258 ; 1994 ZA 15
  • Dénominations
    ensemble d'édifices à cour commune, ferme
  • Destinations
    maison
  • Parties constituantes non étudiées
    grange, étable, toit à porcs, hangar agricole, four à pain, maison

La ferme de La Grande Brosse, appartenant à l'ensemble d'édifices à cour commune du même nom, était au moins depuis le 4e quart du XVIIe siècle la principale métairie du manoir voisin de la Paysanterie. Le logis de type court, construit en pan-de-bois et couvert d'une charpente à chevrons porteurs, a été édifié peu après 1633. Sa distribution fut remaniée avant 1761, avec la construction d'un refend divisant la chambre froide en chambre froide côté cour et évier côté jardin, renfermant l'escalier d'accès au comble. Ces deux pièces furent augmentées à une date inconnue (1ère moitié du XXe siècle?) sur les étables prolongeant le logis : les mortaises du pan-de-bois de l'ancien mur-pignon sont visibles dans la chambre. La cheminée de la pièce principale a reçu en 2006 des piédroits inspirés d'une cheminée de l'étage du logis de la ferme de La Paysanterie. Les étables prolongeant le logis ont pu être ajoutées dans un second temps, avant 1669, et les deux toits à porcs adossés au four à pain sont ceux décrits en 1735. La grange-étable a été construite entre 1761 et 1835. Les parties agricoles furent remaniées dans la première moitié du XXe siècle, probablement pour Alphonse Dorison, propriétaire de la Paysanterie : les étables furent remaniées (élévation antérieure) et agrandies vers le nord, la grange prolongée d'un hangar.

Outre la ferme de la Grande Brosse, l'ensemble à cour commune comprend deux maisons, l'une antérieure à 1835 et très remaniée et l'autre de type logis long construite en bauge dans la seconde moitié du XIXe siècle et remaniée dans la 2e moitié du XXe siècle.

En 1669, le seigneur de la Paysanterie acquit au lieu des Brosses deux fermes de logis avec mesme feste servant d'estables, avec un jardin, le tout qualifié de métairie en 1681 et situé en 1716 dans une cour commune avec mare et puits. En 1735, l'ensemble d'édifices à cour commune était composé de trois fermes dénommée Petite, Moyenne et Grande Brosse, avec clos de chennevis commun. La Petite Brosse comprenait une maison avec four en appentis et des bâtiments, le tout couvert de tuiles et bardeaux. La Moyenne Brosse comprenait un logis à maison à cheminée, four sans appentis, dalle ou évier, chambre froide attenante servant d'écurie, le tout couvert de tuiles et bardeaux, une grange avec petite étable au bout située de l'autre côté de la cour commune et deux toits à porcs construits en carreaux et au bout du foin. La Grande Brosse comprenait un logis, avec chambre de maison à cheminée et four avec appentis dessus, une autre chambre communiquant avec la première, une laiterie, grenier sur le tout, et l'étable avec une petite grange et écurie au bout, sous même faîte. Il est précisé en 1761 que les fenêtres du logis de La Grande Brosse étaient munies de barreaux, que la chambre renfermait côté jardin l'évier et l'échelle d'accès au grenier, que l'étable communiquait avec la grange et que l'exploitation comprenait des toits à porcs. L'ensemble des bâtiments était alors couvert de bardeaux usagés. En 1791, six maisons étaient cadastrées au lieu des Brosses, dont une neuve, une ancienne, une petite, une détruite et le logis avec chambre dépendant de La Paysanterie. Il y en avait sept en 1835, groupées en deux ensembles distincts de part et d'autre de la mare commune. À cette date, la ferme de la Grande Brosse possédait une nouvelle grange séparée du logis. Au nord les autres maisons et bâtiments de l'ensemble à cour commune ont été, sauf une d'entre elle, détruits entre 1870 et 1880 et remplacés par une nouvelle maison.

  • Période(s)
    • Principale : 2e quart 17e siècle , datation par dendrochronologie
    • Principale : milieu 17e siècle
    • Principale : limite 18e siècle 19e siècle
    • Principale : Temps modernes
    • Principale : 2e moitié 19e siècle
    • Secondaire : 1ère moitié 20e siècle
  • Dates
    • 1633, datation par dendrochronologie

Les édifices de l'ensemble à cour commune sont répartis de chaque côté d'une grande mare. Au nord se trouvent un logis en maçonnerie enduite couvert de longs pans, et un logis long construit en bauge enduite, également couvert de longs pans. Les deux, très remaniés, n'ont pas été étudiés.

Au sud de la mare se trouve la ferme de la Grande Brosse. Elle est composée d'un logis court en rez-de-chaussée surélevé, avec four à pain et toits à porcs adossés au mur-pignon sud, laiterie adossée à l'élévation postérieure et étables avec combles à surcroît en prolongement au nord, et d'une grange-étables avec hangar en prolongement. Le logis est construit en pans-de-bois il possède une charpente à chevrons formant ferme, les parties agricoles sont en moellons de calcaire sans chaînes en pierre de taille et enduits pour partie, sauf le hangar construit sur poteaux et essenté de planches, les toitures sont à longs pans sauf la laiterie et les toits à porcs, couverts d'un appentis, et la dernière étable au nord couverte d'une croupe.

  • Murs
    • torchis
    • terre
    • enduit
    • pan de bois
    • moellon sans chaîne en pierre de taille
  • Toits
    tuile plate
  • Étages
    en rez-de-chaussée surélevé, en rez-de-chaussée, comble à surcroît
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • appentis
    • croupe
  • Typologies
    ferme de type II à logis court, logis long
  • Statut de la propriété
    propriété d'une personne privée

Documents d'archives

  • Archives départementales de la Sarthe. 95 AC 10. Archives communales de Jauzé. État des sections. 1791.

    cases 69 à 106.
  • Archives départementales de la Sarthe. 3 P 151/8. État des sections du cadastre de Jauzé. 1837.

  • Archives départementales de la Sarthe. 3 P 151/9. Matrice des propriétés foncières. 1838-1913.

  • Archives départementales de la Sarthe. 3 P 151/11. Matrice des propriétés bâties. 1882-1911.

  • Archives privées La Paysanterie. Extrait des terres hommagées acquises par Gédeon Morel. 1676.

  • Archives privées La Paysanterie. Reconnaissance d'une rente due à Messire Louis d'Espagne et Marie Anne Morel son épouse, assise sur une partie du lieu des Brosses. 22 octobre 1716.

  • Archives privées La Paysanterie. Détail des biens sis paroisse de Jauzé appartenant à madame de Verneil. 3 décembre 1735.

  • Archives privées La Paysanterie. Visite du lieu de la Grande Brosse. 8 juin 1761.

  • Archives du Cogner (J. Chappée - Le Mans). Série E, art.1-144. Publié avec le concours de l'abbé L.-J. Denis. Paris : H. Champion ; Le Mans : A. de Saint-Denis, 1905.

    p. 197, n° 34.

Documents figurés

  • Plan cadastral révisé en 1933 mis à jour en 1991, section ZA (Direction générale des impôts - cadastre).

Date d'enquête 2007 ; Dernière mise à jour en 2007
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Pays du Perche sarthois
Articulation des dossiers