Dossier IA72058861 | Réalisé par
Ferey Marie
Ferey Marie

Chercheur auprès du Service Patrimoine de la Région des Pays de la Loire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Z.U.P. des Sablons
Auteur
Fourny Pierre-Bernard
Fourny Pierre-Bernard

Photographe, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

  • Aires d'études
    Sablons (les)
  • Adresse
    • Commune : Le Mans
      Lieu-dit : les Sablons
      Adresse : promenade, Newton, boulevard, Jean-Jaurès, rue des, Pays-Bas, rue de l' Esterel
      Cadastre : 2019 ER / ES / EK / EI / EH / OY

Les Sablons - Grand Ensemble du Mans, ICI

L'histoire des Sablons commence avec la décision du Conseil municipal, le 11 mai 1959, de réaliser un ensemble de 7 122 logements construits sur une période de dix ans. Un premier plan d'ensemble, dressé par l'architecte-urbaniste Michel Marty, est approuvé. La Z.U.P. Sablons-Gazonfier est légalement créée par arrêté ministériel le 21 juillet 1960. Sa gestion est confiée en octobre de la même année à la Société d'Equipement du Mans (la SEM).

Deux architectes en chef sont nommés : Pierre Vago, chargé de la partie Sablons, et Roger Faraut, chargé de la partie Gazonfier. Le cahier des charges de la construction est déposé le 19 mai 1962 et un nouveau plan-masse, dessiné par Vago, présente une première proposition détaillée pour l'implantation des bâtiments. Ce plan est validé par le Ministère de la Construction le 15 juin 1962. Les premières transactions entre les propriétaires privés et la SEM ont lieu cette année-là. Les travaux de terrassement se terminent en octobre 1964 et le premier bâtiment (la piscine) est livré en 1965.

Le projet de Gazonfier est alors repoussé pour des questions financières et la ville se concentre sur le secteur des Sablons.

La première tranche de travaux est confiée aux architectes Jean Vergnaud et Max Tournier. Elle est livrée entre 1966 et 1970. Elle est composée de grands immeubles collectifs (barres et tours), de petits immeubles collectifs (barres) et d'un certain nombre d'équipements (centre commercial, piscine, écoles, gymnase...). L'urbanisation des lots suivants se fait de manière plus fragmentée et des architectes d'opération variés sont désignés avec des livraisons de bâtiments s'étalant de 1971 à 1978 avec un ralentissement certain à partir de 1976.

Depuis 1990, la population est en baisse aux Sablons, passant de 20 000 à 14 000 habitants. A la fin de la décennie, la municipalité a engagé un programme de dé-densification du site par la destruction de deux tours rue des Alpes. D'autres restaurations ont eu lieu depuis 2013 dans le cadre de l'Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU), et ont concerné principalement le rhabillage d'immeubles de la première tranche.

L'ensemble des Sablons est délimité par des voies principales et secondaires.

La structure urbaine est matérialisée par un maillage de voies à trame orthogonale et par quelques espaces verts en centre d'ilot. L'axe urbain principal de la Z.U.P. est le boulevard Winston-Churchill puis dans la continuité, le boulevard Schumann d'est en ouest. Il est contigu avec la ligne de tramway. Le long de cet axe sont implantés un certain nombre d'équipements tels que l'ancienne piscine, l'église, l'hôtel et le centre commercial principal.

Au nord de la Z.U.P., l'habitat est principalement constitué de maisons individuelles en lotissement alors que les tours, barres et plots sont majoritaires dans le reste du quartier.

De nombreuses écoles sont construites (2 collèges, 3 écoles primaires et 6 écoles maternelles), structurants l'espace en quatre unités autour desquels se développent les logements.

Documents d'archives

  • Archives municipales du Mans ; 115W7. Cahier des charges de la ZUP des Sablons, 11 février 1965.

  • Archives nationales ; 19840091/52. Tableaux des entreprises de construction retenues pour la première phase de construction des Sablons, 1966.

Bibliographie

  • BONTHOUX, Lucille. La modernité critique de Pierre Vago : entre militantisme actif et œuvre discrète. Marseille, 2002, 143 p.

  • VAGO, Pierre. Une vie intense. Bruxelles : Éditions d'archives d'architecture moderne, 2000, 542 p.

Périodiques

  • Archives municipales du Mans. 16 PER. Le Mans, ma ville. Bulletin municipal officiel.

  • Archives départementales de la Sarthe ; PER 927. Le Maine Libre, 1963-1982.

Documents figurés

  • Plan-projet de la ZUP des Sablons, Pierre Vago, 15 octobre 1962. (Archives nationales ; 19780328/24).

  • Plan de l'avant-projet de la ZUP des Sablons. (Archives nationales ; 19780328/24).

  • Plan général des constructions et de leur livraison, 1966. (Archives municipales du Mans ; 5 W 8).

Annexes

  • Extraits de l'ouvrage Pierre Vago, Une vie intense. à propos de la Z.U.P. des Sablons.
Date d'enquête 2017 ; Dernière mise à jour en 2019
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
Ferey Marie
Ferey Marie

Chercheur auprès du Service Patrimoine de la Région des Pays de la Loire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.