Logo ={0} - Retour à l'accueil

Rangée de maisons, 2, 4, 6 rue de l'Aha, 9, 11 chemin du Rocher, 10 rue du Meunier

Dossier IA44003704 réalisé en 2007

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Précision dénominationrangée
Parties constituantes non étudiéesporcherie, écurie, puits
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonGuérande - Guérande
AdresseCommune : Guérande
Lieu-dit : Clis
Adresse : 2, 4, 6 rue de, l'Aha, 9, 11 chemin du, Rocher , 10 rue du
Meunier
Cadastre : 1820 T2 1887 à 1907 ; 2000 AR 119 à 123, 126, 127

Ancienne rangée formée de 8 logements actuellement divisée en deux ensembles : l'un de quatre logements (2, 4, 6 rue de l'Aha et 9 chemin du Rocher), l'autre de deux logements (11 chemin du Rocher et 10 rue du Meunier). La séparation résulte du remaniement après 1820 des logements situées sur les parcelles AR 1890 à 1894 du cadastre ancien et de la reconstruction du logement du 9 chemin du Rocher après 1962. Le parcellaire « lanièré » ancien est encore bien visible aux 2 et 4 rue de l'Aha et au 11 chemin du Rocher.

Les trois premiers logis (2, 4 et 6 rue de l'Aha) sont attribuables à l'extrême fin du XVe siècle ou au début du XVIe siècle comme en témoignent la facture des cheminées et la forme des ouvertures. Un bâtiment annexe du 2 rue de l'Aha a été reconstruit en 1885. Le logement sud (9 chemin du Rocher) a été reconstruit à la fin du XIXe siècle et au XXe siècle. Le logement 11 chemin du Rocher date peut-être du XVIIe siècle. Celui du 10 rue du Meunier a été largement remanié au XXe siècle.

Période(s)Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Principale : 17e siècle , (?)
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

Les trois logis les plus au nord (2, 4 et 6 rue de l'Aha) sont les plus anciens. Le 2 et le 4 semblent contemporains.

Ces trois logements s'élèvent sur deux niveaux : un rez-de-chaussée et un comble à surcroît. La distribution intérieure est simple, elle consiste en une pièce unique, ajourée d'une fenêtre sur la façade principale (ouest), et percée de deux portes se faisant face sur les murs gouttereaux est et ouest. La porte est ouvrait probablement à l'origine sur une petite porcherie couverte en appentis dont on voit encore les vestiges au 4 rue de l'Aha. La façade ouest du 4 rue de l'Aha est percée d'une demi-croisée dont la traverse a été changée.

Les pièces sont chauffées par de larges cheminées à faux manteau, dont les jambages sont chanfreinés. Les consoles portant le linteau sont sculptées en pyramide inversée.

Deux placards muraux ont été observés sur les murs pignons ouest des 4 et 6 rue de l'Aha. Ils sont situés à la gauche de la cheminée au 6 et sur le pignon en face de celle-ci au 4. Le placard du 6 était probablement fermé par un petit vantail en bois comme l'atteste la présence d'une feuillure destinée à recevoir l'huisserie.

Les quatre logements sont surmontés de toits à longs pans couverts d'ardoises, mais il n'est pas exclu qu'à l'origine, les logements des 2, 4 et 6 étaient couverts de chaume comme semble le suggérer l'absence de fronton sur les lucarnes passantes. La charpente observée au 6 rue de l'Aha est une charpente à "cruck". Les arbalétriers rentrent dans les murs gouttereaux. Le logement du 9 chemin du Rocher est le seul qui possède un étage.

Les logis situés au 11 chemin du Rocher et 10 rue du Meunier, bien que très remaniés, reprennent les dispositions des logis du 2, 4, 6 rue de l'Aha (rez-de-chaussée et comble à surcroît). Le logis du 11 chemin du Rocher est percé sur sa façade ouest d'une porte couverte en anse-de-panier et équipé d'une pierre d'évier dont la gargouille saillante est visible à droite de la porte. Il possédait un puits en fond de parcelle.

Mursgranite
enduit
moellon
Toitardoise
Plansplan rectangulaire régulier
Étagescomble à surcroît, 1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
appentis
pignon couvert
pignon découvert
États conservationsbon état, état moyen, remanié
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Cadastre ancien, 1818-1820 (Archives départementales de Loire-Atlantique ; 7 P 2492).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Ville de Guérande - Durandière Ronan