Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, puis mairie-école, actuellement mairie, 3, 5 rue Émile-Ballion

Dossier IA72001407 réalisé en 2011

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Destinationsécole de filles
Dénominationsmaison, mairie, école
Aire d'étude et cantonForêt de Bercé - Le Grand-Lucé
AdresseCommune : Pruillé-l'Éguillé
Adresse : 3, 5 rue
Émile-Ballion
Cadastre : 1834 B1 219 ; 1987 B1 118-119

Jusqu'en 1869, la municipalité loue une chambre à feu faisant office de mairie à l'étage de la maison d'un particulier. En 1869, elle acquiert pour 6 300 F la propriété de Louis Armand Vérité, percepteur demeurant à La Fresnaye-sur-Chedouet dans la Sarthe, comprenant une maison (parcelle 219), un hangar (p. 221), un jardin potager (p. 218) et une chenevière (p. 222). La maison est construite depuis une dizaine d'années seulement. A l'étage, qui sert de classe dans un premier temps, quatre impostes sont percées afin de donner davantage de lumière et d'air aux élèves. Le grenier reçoit un plancher. La municipalité entreprend dans le jardin la construction d'une première école de garçons, sur les plans de l'architecte fléchois Edouard Sévin. Cette première école de garçons est achevée en 1876. Les travaux de la maison ainsi que la réalisation de la classe sont confiés à Louis Chartrain, maître maçon à Pruillé-l'Eguillé. En 1887, le bâtiment est affecté à l'école des filles, puisqu'une seconde école de garçons est construite un peu plus loin. En 1892, la classe est divisée en deux ce qui occasionne la division de l'entrée centrale en deux baies : le Conseil municipal décide en principe de remplacer la porte pleine initiale par deux portes vitrées séparées par un trumeau en tuffeau, de partager la classe en deux par une cloison en briques, d´acquérir une portion de jardin attenante à la cour pour élargir celle-ci, d'établir à 20 cm du plancher existant un parquet en sapin. La cour est agrandie. Le préau est construit en 1909.

Période(s)Principale : milieu 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1876, daté par source
Auteur(s)Auteur : Sévin Edouard
Edouard Sévin

Architecte fléchois.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Chartrain Louis maçon attribution par source

La mairie est à l'aplomb de la rue. La façade est ordonnancée, à trois travées. Lors de l'achat, en 1869, la maison comprend au rez-de-chaussée deux chambres dont l'une doit servir de mairie, et à l'étage deux chambres avec un cabinet. La classe est construite au fond de la cour. Il s'agit à l'origine d'une pièce unique en rez-de-chaussée, éclairée par de grandes baies. Elle est ensuite divisée en deux pièces.

Murscalcaire
enduit
moellon
pierre de taille
Toitardoise
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées, élévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours en charpente
État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • Lors de la vente en 1869, la maison est décrite ainsi : un corps de bâtiment principal consistant en deux caves ayant leur entrée sur le jardin, en un rez-de-chaussée lequel comprend une grande pièce à droite servant d´habitation, une autre grande pièce à gauche divisée en alcôve, cabinet et cuisine, corridor au milieu avec cage d´escalier et escalier conduisant au premier étage. Au-dessus de ce rez-de-chaussée, il existe un carré d´escalier avec cabinet en face, et de chaque côté un grenier pouvant être converti en premier étage en y ajoutant un plancher. Lequel bâtiment compris au plan cadastral sous le numéro 219 de la section B est construit en pierres avec couverture en tuiles et ardoises, en assez mauvais état de réparations depuis sa construction, remontant à une dizaine d´années environ.

    Un jardin attenant à ce bâtiment d´une surface de 2 ares 10 centiares compris au plan cadastral sous le n°218 de la section B, avec cabinet d´aisances dans l´angle droit de ce jardin. Une portion de hangar servant de bûcher, attenant au jardin ci-dessus décrit, porté au plan cadastral sous le n°221 de la section B ayant une contenant de 28 centiares. Une autre portion de terrain derrière ce hangar comprise au plan cadastral sous le n°222 de la section B ayant une contenance à prendre de 2 ares 12 centiares. Le tout d´une contenance totale de 5 ares 64 centiares bordé au nord par les propriétés de MM. Vérité, au midi par le jardin et bâtiment appartenant à Mlle Virginie Vérité et par le chemin d´exploitation, à l´ouest par le chemin vicinal de Pruillé à Jupilles et à l´est par le terrain restant au vendeur. Un corps de bâtiment construit de murs et couvert en ardoises renfermant au rez-de-chaussée deux chambres à feu, corridor entre, caves solivées pour chacune des deux chambres, et au premier même distribution, grenier sur le cabinet seulement. 1 are 14 ca. Un jardin, un mauvais hangar. Le tout, 6 300 F.

    15 octobre 1871. Extrait du registre municipal :

    La commune ne compte aujourd'hui pas plus de 1 200 habitants, elle n´aura jamais de grande industrie étant donné sa situation en forêt de Bercé, elle a été envahie et pillée par l´armée allemande puis frappée d´une contribution de guerre qu´elle a été obligée de fournir dans les 24 heures, les habitants ont eu à nourrir et entretenir à leurs frais, du 13 février au 6 mars, 240 soldats prussiens. La commune n´a pour elle-même plus aucunes ressources.

    Elle demande donc de diminer la taille prévue pour la classe, d'ajourner pour un certain temps sa construction mais d´exécuter promptement les réparations intérieures indispensables à l'existant.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Sarthe ; 2 0 250/5. Bâtiments communaux 1858-1867 : mairie.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 2 0 250/6. Bâtiments communaux 1835-1939 : écoles.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Syndicat de Pays de la Vallée du Loir - Aquilon Stéphanie
Stéphanie Aquilon

Chargée de mission Inventaire du Patrimoine - Syndicat Mixte du Pays Vallée du Loir.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.