Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison Aurières, 118 rue Gambetta

Dossier IA72058987 réalisé en 2017

Fiche

AppellationsMaison Aurière
Parties constituantes non étudiéesmur de clôture, porte, garage, jardin
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonMans (Le)
AdresseCommune : Le Mans
Adresse : 118 rue
Gambetta
Cadastre : 2019 AM 175

La maison est commandée en 1939 par M. Aurières, marchand de biens, à l'architecte Etienne Schultz, successeur d'Ely Plard. La maison est construite dans l'année 1939.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle
Dates1939, daté par source
Auteur(s)Auteur : Schultz Etienne
Etienne Schultz (1906 -

Étienne Schultz naît en 1906 à Châtelaudren dans les Côtes d’Armor. Il est formé à l’École des Beaux-arts de Rennes puis à l’Ecole nationale des Beaux-Arts à Paris dans l’atelier de Gabriel Héraud. Diplômé en 1934, il reprend l’année suivante le cabinet et la clientèle d’Elie Plard installé 3 rue de la Fonderie au Mans. Il est également professeur à l’École des Beaux-Arts du Mans pendant toute sa carrière. Il cesse son activité en 1967.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source

La maison est alignée sur la rue Gambetta et mitoyenne sur un côté. Le reste de la parcelle est occupé par un jardin fermé par un portail donnant sur la rue Gambetta et un garage.

La maison, le garage et le portail ont la même esthétique architecturale : soubassement de brique rouge en assise, brique orangée en encadrement, enduit de façade et pierre décorative apparente.

La maison est composée de deux travées sur chacune de ses façades. Elle s'élève sur un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage sous comble, éclairé par une fenêtre dans le pignon et d'une lucarne. Les fenêtres de la première travée sur rue sont couverte d'un arc en brique, les autres fenêtres des différentes façades sont rectangulaires et leur cadre est enduit. La porte d'entrée est située sur la façade latérale et reprend la forme de la première travée sur rue. Elle donne sur un couloir traversant qui dessert un double salon côté rue et des pièces de service côté jardin. Un escalier situé au milieu du couloir dessert les étages. Les paliers de l'étage carré et de l'étage sous comble distribuent quatre pièces.

Le toit à plusieurs pans est en tuile mécanique.

Des jardinières en béton sont aménagées dans le jardin.

Mursenduit
Toittuile mécanique
Plansplan carré régulier
Étagessous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, comble à surcroît
Couverturestoit à plusieurs pans
Escaliersescalier dans-œuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvreà étudier

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives municipales du Mans ; 1 O 297. Permis de construire pour la maison Aurières, 1939.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Ferey Marie