Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 27 rue Pierre-Jubau, Paimbœuf

Dossier IA44004676 réalisé en 2004

Fiche

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonPaimbœuf (commune)
AdresseCommune : Paimbœuf
Adresse : 27 rue
Pierre-Jubau
Cadastre : 1810 203 ; 1999 A 2ème feuille 1219

Le 29 novembre 1779, François Forest, marchand boucher, investit dans le lotissement créé par Michelle Grou un terrain de 50 pieds de large (16,2 m) et fait élever, 27 rue Pierre-Jubau, une des plus hautes demeures du lotissement ; elle est décrite, en 1791, comme une maison composée de 26 pièces, deux écuries, deux magasins et six celliers. La présence de François Forest à Paimbœuf est repérée dans les archives notariales à partir de 1766 ; il y exerce la profession de marchand-boucher et loue une maison rue du Faisan. En 1775, il acquiert une maison, 49 rue du Général-De-Gaulle, et en 1777, quatre petites maisons, associée chacune à un cellier couvert en tuile, à l'emplacement du bâtiment situé actuellement à l'est de l'impasse Forest. En 1788, il figure dans le registre de la capitation comme maître boucher ; il est imposé 36 livres, rejoignant ainsi le second rang des fortunes déclarées à Paimbœuf, à égalité avec René Averty, son voisin, 25 rue Pierre-Jubau. En 1790, il ne semble pas résider à Paimbœuf. Seize personnes au moins, selon le registre de la capitation sont alors locataires dans la maison : quatre marins, un grand-barger, cinq journaliers, un charcutier, un menuisier, un charpentier et trois, sans profession déclarée. La maison a été entièrement rénovée entre 2003 et 2005 et divisée en de nombreux logements.

Période(s)Principale : 4e quart 18e siècle

La maison se distingue des maisons de l'îlot par son gabarit. Le propriétaire ne se soumet pas au modèle tacitement imposé et affiche une nouvelle échelle, un immeuble de rapport de trois étages carrés. Le nombre de travées, réduites à trois, rompt avec la fréquence des six travées sur les parcelles d'une semblable largeur (16,2 m). Le corps principal, simple en profondeur (trois pièces en enfilade), est associé, de part et d'autre de la cour, à deux corps secondaires transversaux couverts en appentis (deux pièces en enfilade), articulé chacun au corps sur la rue par un escalier en charpente accessible depuis la cour. Un passage charretier centré traverse le corps principal. Deux corps de bâtiment, l'un à l'ouest d'un étage carré, l'autre à l'est, de deux étages carrés, respectivement de trois et quatre pièces par niveau, accessibles par un escalier en charpente et couvert comme les précédents en appentis prolongent les corps secondaires. Des celliers subsistent de part et d'autre de la cour dont un à l'ouest d'un étage desservi par un escalier en maçonnerie, droit, hors-œuvre. Les deux corps de bâtiment en appentis en fond de parcelle ouvrant au sud sur la place de la maison d'arrêt font partie de l'ensemble. Il s'agit vraisemblablement des magasins mentionnés en 1791, requalifiés depuis.

Mursgneiss
granite
tuffeau
moellon
Toittuile mécanique, ardoise, ciment amiante en couverture
Plansplan régulier en U
Étages3 étages carrés, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
appentis
Escaliersescalier hors-œuvre : escalier tournant à retours sans jour en charpente
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Etude de Me Jacques Charles Trastour aîné. Arrentement des lots au sud de la rue Destin et de la rue Neuve proposé par François Devarneau, demeurant rue de l'Eglise à Paimbœuf et procureur de Michelle Grou demeurant au Port au Vin de Nantes. Actes passés entre le 1er octobre 1779 et le 8 décembre 1779. Arrentement du n° 27 de la rue à François Forest, marchand boucher, le 29 novembre 1779.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 90/41
  • Registre de la contribution foncière établi en 1791, état de section n° 2. Numéro de la propriété : 2. Propriétaire : François Forest, marchand. Nature de la propriété : 26 chambres, 10 greniers, 2 écuries, 2 magasins, 6 celliers, une cour. 1190 livres.

    Archives communales, Paimbœuf
  • Registre de la capitation établi le 24 juillet 1790. Les habitants de la maison acquittant une taxe d'habitation : Jean Bardin, boulanger et Boulais, sénéchal.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : B 3535
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Lelièvre Françoise
Françoise Lelièvre

Chercheur, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.