Dossier d’œuvre architecture IA72001055 | Réalisé par
  • inventaire topographique
Mairie, école, actuellement mairie et maison
Auteur
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes Maine 301 - Bonnétable
  • Hydrographies Le Tripoulin
  • Commune Courcival
  • Adresse R.D. 143
  • Cadastre 1993 B 257
  • Dénominations
    mairie, école
  • Destinations
    maison
  • Parties constituantes non étudiées
    école, communs, remise

En 1857, l'instituteur occupe le logement en fond de cour du presbytère. En 1861 M. de Courcival fait don à la commune d'une portion du pré de l'Écoute-s'il-Pleut pour y construire une maison d'école. Le projet, signé de Pieau, architecte d'arrondissement, prévoit un bâtiment de deux pièces au rez-de-chaussée et deux pièces mansardées réservées à l'institutrice, ainsi qu'une classe de 39m² pour les deux sexes placée en retour sur l'élévation postérieure. Le chantier est confié en 1863 aux entrepreneurs Caigné et Valliot de Marolles-les-Braults. En avril 1864 les maçonneries sont montées à hauteur du 1er étage, mais un rapport de Pieau daté de 1866 fait état de travaux supplémentaires effectués : sont évoqués le rez-de-chaussée distribué en mairie, cage d'escalier et chambre, une cheminée en pierre de Villaines oubliée, l'élévation à la demande du maire des murs des mansardes jusqu'à hauteur des chevrons, ainsi que l'ajout d'une lucarne au grenier de la classe. Les plafonds sont en torchis, la couverture en tuiles de Rouperroux. Dès 1892 l'édifice est en mauvais état : les murs sont déchaussés, leur base est à refaire. La chambre du rez-de-chaussée est alors utilisée comme cuisine. Sont ajoutés le puits en 1903, un préau sur poteaux de bois couvert d'ardoises par Legendre, architecte, en 1911, un mur de clôture sur la rue en 1914. En 1919, les pièces sont blanchies et le plafond en torchis de la classe réparé.

Logis composé d'un corps principal et d'une aile en retour en rez-de-chaussée, les deux avec étage en surcroît. Le gros œuvre est en moellons enduit, les toits sont à longs pans avec noue, les pignons sont couverts. L'escalier distribuant l'étage en surcroît est intérieur. À droite du logis se trouve un cellier construit en moellons enduit, et à gauche une remise partie en moellons enduits et partie essentée de planches.

  • Murs
    • essentage de planches
    • enduit
    • moellon sans chaîne en pierre de taille
  • Toits
    tuile plate
  • Étages
    rez-de-chaussée, étage en surcroît
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • noue
    • pignon couvert
  • Escaliers
    • escalier dans-œuvre
  • État de conservation
    bon état
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Archives départementales de la Sarthe. 2 O 102/5. Dossiers d'administration communale. Courcival. Bâtiments communaux. Écoles. 1843-1938 (avec plans de 1903, 1910, 1913).

  • Archives communales de Courcival. Dossier de construction et d'entretien des bâtiments communaux. École. XIXe siècle (avec plans de 1861 et 1910).

Documents figurés

  • Plan cadastral révisé en 1932 mis à jour en 1993, section B2 (Direction générale des impôts - cadastre).

  • Extrait du plan cadastral indiquant la portion de terrain donné à par Monsieur de Courcival pour servir à la construction d'une maison d'école. 3 mai 1862 (Archives communales de Courcival).

  • Plans et coupes, 1er août 1910 (Archives communales de Courcival).

    Archives communales, Courcival
Date d'enquête 2008 ; Date(s) de rédaction 2008
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Pays du Perche sarthois
Articulation des dossiers