Logo ={0} - Retour à l'accueil

Îlot 9, 1 à 23 rue du Faisan ; place du Marché ; 46 à 62 rue Pierre-Jubau ; rue Pasteur

Dossier IA44004596 réalisé en 2004

Fiche

Dénominationsîlot
Aire d'étude et cantonPaimbœuf (commune)
AdresseCommune : Paimbœuf
Adresse : 1 à 23 rue du, Faisan , place du, Marché , 46 à 62 rue, Pierre-Jubau , rue
Pasteur
Cadastre : 1810 183 ; 1999 A 2ème feuille 373, 375, 378 ; 380 392 ; 909 911 ; 968, 969 ; 971 ; 1589 à 1592 ; 1994 1995

L'îlot actuel a été isolé dans le premier quart du XIXe siècle, de l'ensemble compris entre la rue du Faisan, la rue de l'Hôpital, la rue Pierre-Jubau et la rue Pasteur au moment de l'ouverture de la place du Marché, au nord. Il a été divisé et arrenté par la duchesse de Lesdiguières le 9 octobre 1691 si ce n'est un lot correspondant aux terrains actuellement adressés n° 5 et n° 11 rue du Faisan arrenté en 1692. Le terrain situé à l'est le long de l'actuelle rue Pasteur, tôt abandonné, a été cédé une seconde fois en 1705. La division parcellaire opérée à l'origine de façon régulière depuis le fleuve jusqu'à l'actuelle rue Pierre-Jubau, interrompue par le tracé des deux rues larges de 24 pieds (la rue du Général-De-Gaulle et la rue du Faisan) a induit au XVIIIe siècle une répartition des fonctions du nord au sud. Si de part et d'autre de la rue du Général-De-Gaulle les maisons déclinaient chacune un magasin de commerce et un logement, les lots situés au sud entre la rue du Faisan et la rue Pierre-Jubau combinaient des jardins, des entrepôts (dit magasins), des ateliers (dits chantiers) et une série de petites maisons de rapport à pièce unique couverte en tuile, ouvertes sur la rue du Faisan. La maison n° 15 rue du Faisan seule conservée (quoique remaniée) en donne le gabarit. Un ensemble hétérogène se distingue à l'ouest de l'îlot de chaque côté d'une cour dite actuellement la Cour Caillet (n° 19, 21 rue du Faisan et n° 62, 64 rue Pierre-Jubau). Liée au nord à l'activité de l'hôtel de voyageurs (n° 85 rue du Général-De-Gaulle), elle était au XVIIIe siècle bordée de logements en simple rez-de-chaussée, de cabinets de travail, de cuisine, d'une salle de restauration, de salles de jeux (n° 62 rue Pierre-Jubau). Une augmentation de la population dans la seconde moitié du XVIIIe siècle génère à la fin du XVIIIe siècle une campagne de construction et/ou de reconstruction en bordure de l'îlot ; le lotissement créé en 1779 au sud de la rue Pierre-Jubau en donne l'échelle : la maison n° 50 rue Pierre-Jubau (peu avant 1785), la maison n° 60 (en construction en 1791) ; sur la rue du Faisan, les maisons n° 9 et n° 11 élevées à la limite du XVIIIe siècle et du XIXe siècle, les maisons n° 3 et n° 5 rue du Faisan encore présentes sur la vue aérienne de 1998 (avant démolition). Les reconstructions se poursuivent dans le premier quart du XIXe siècle sur la rue du Faisan (du n° 17 au n° 21), la maison n° 23 élevée peu après 1812 et, dans le deuxième quart du siècle, sur la rue Pasteur après l'alignement de la rue. La construction du cinéma sur la rue Pierre-Jubau dans le troisième quart du XXe siècle précède la reconstruction des immeubles à logements au sud-est de la rue du Faisan en 2004.

Période(s)Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Lelièvre Françoise
Françoise Lelièvre

Chercheur, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.