Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme de la Petite Brosse, actuellement maison

Dossier IA72001082 réalisé en 2007

Fiche

Très remanié aux XIXe et XXe siècles, le logis court correspond néanmoins à la description de 1791. La grange-étable-remise remonte au XVIIe ou XVIIIe siècle, les marques d'assemblage montrent que la charpente, à arbalétriers, faux-entraits et pannes, est contemporaine de la structure en pan de bois, malgré la présence de nombreuses pièces de bois en réemploi et la reconstruction en pierre du pignon sud en 1882. Les porcheries datent de la fin du XVIIIe ou début du XIXe siècle. Les étables sont construites à la fin du XIXe ou début du XXe siècle.

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesgrange, remise agricole, toit à porcs, étable à chevaux, étable à vaches, four à pain
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes Maine 301 - Bonnétable
AdresseCommune : Jauzé
Lieu-dit : la Petite Brosse
Cadastre : 1835 B 285-287 ; 1994 ZA 19

Réunie depuis 1765 au moins au domaine du château de la Davière (Courcemont), la Grande Brosse est composé en 1791 d'une maison avec chambre à côté et des bâtiments d'exploitation. En 1835, le lieu, appelé La Petite Brosse, comprend le logis, les porcheries et la grange-étable-remise, cette dernière amputée depuis d'une annexe appuyée au pignon sud.

Période(s)Principale : 17e siècle , (?)
Principale : limite 18e siècle 19e siècle
Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Dates1882, porte la date

Le logis de type court, avec four à pain adossé au mur-pignon ouest et laiterie adossée à l'élévation postérieure, la grange étable-remise avec porcherie accotée au mur-pignon nord et les étables, à vaches et à chevaux, sont disposés autour d'une cour fermée à l'est par une mare. Tous les bâtiments sont construits en moellons de calcaire sans chaînes en pierre de taille et enduits, avec pignons essentés de planches, seule la grange-étables-remise est construite en pan-de-bois hourdé de torchis (mur-pignon sud reconstruit en moellons et portant l'inscription, partiellement illisible 1882 Fait par Drouet). Les baies du logis sont en briques, sauf celles de la laiterie qui sont encadrées de pierre de taille de calcaire sans doute réemployées. Les baies des porcheries sont en briques et bois, celles des étables sont couvertes d'un arc plein-cintre en briques. Les pignons des étables sont couverts, la laiterie et le four à pain sont couverts en appentis.

Murscalcaire
torchis
essentage de planches
enduit
moellon sans chaîne en pierre de taille
pan de bois
Toittuile plate
Étagesen rez-de-chaussée
Couverturestoit à longs pans
appentis
pignon couvert
Typologiesferme de type III à logis court
État de conservationinégal suivant les parties
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Sarthe. 95 AC 10. Archives communales de Jauzé. État des sections. 1791.

    cases 107 et 108.
  • Archives départementales de la Sarthe. 18 J 159. Fonds Paul Cordonnier: Dénombrement des terres de la Davière. 1765.

Documents figurés
  • Plan cadastral révisé en 1933 mis à jour en 1991, section ZA (Direction générale des impôts - cadastre).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Pays du Perche sarthois - Hardy Julien