Dossier d’œuvre architecture IA72001682 | Réalisé par
Ferey Marie (Contributeur)
Ferey Marie

Chercheur auprès du Service Patrimoine de la Région des Pays de la Loire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
  • inventaire topographique, Les faubourgs manceaux
Ancien siège social de la société Chappée et fils, actuellement archives municipales du Mans
Auteur
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Sainte-Jamme-sur-Sarthe
  • Hydrographies
  • Commune Le Mans
  • Lieu-dit
  • Adresse 100 rue Gambetta
  • Cadastre AN 182
  • Précisions
  • Dénominations
    établissement administratif d'entreprise
  • Destinations
    archives

Initialement, le siège de la Société Chappée et fils se situait au 8 bis rue Montoise. En 1909, le nouveau siège social de la société alors implantée dans l'industrie minière est construit selon les plans des architectes manceaux Grigné père et fils et réalisé par l'entreprise de bâtiments Pérol & Sadrin.

En 1930, après la prise de contrôle des Etablissements Chappée par la Société Raty et Cie en 1928 et la création en 1929 de la Société générale de fonderie, dont le siège est installé à Paris, le siège est vendu à la ville du Mans. La ville y installe la bibliothèque en 1932, puis les archives municipales en 1992.

Le bâtiment d'origine a grandement été modifié bien que les décors de stucs réalisés par les sculpteurs Cottereau et les vitraux d'Alleaume (étudiés) aient été minutieusement conservés.

Le siège social des Établissements Chappée & Fils borde la rue Gambetta du Mans. Il se compose de deux volumes associés dans un plan rectangulaire.

Le premier volume du bâtiment, de plan carré, est légèrement plus bas que le second. Il est réservé à la direction de l'entreprise. Il se compose d'un rez-de-chaussée dévolu aux locaux techniques et aux appartements du concierge, et d'un étage séparé en trois bureaux auquel on accède au moyen d'un escalier à palier tournant. Il est couvert d'une terrasse bordée d'un garde-corps et de balustres. Ses ouvertures sont toutes rectangulaires. Sur la rue, celles de l'étage sont mises en valeur par de petits balcons bordés de gardes-corps en fer forgé. Elles sont séparées par des surfaces de brique jaune au-dessus desquelles des frises et des cabochons de faïence bleu sont insérées. Les dosserets d'angles sont bosselés en partie basse et ornés de faïence en partie haute.

Le second volume a un plan rectangulaire. Plus haut que le bâtiment de direction, il se compose d'un étage technique et d'une vaste halle dans laquelle travaille cadres et comptables de l'entreprise Chappée. Sur la rue, il offre une façade a deux niveaux d'élévation. Le premier niveau est percé de baies rectangulaires jumelées séparées par des triglyphes massifs. Le second niveau est éclairé par d'imposantes baies en arc segmentaire dont l'encadrement est fait de briques jaunes et rouges. Des dosserets cannelés sommés de chapiteaux composites séparent les fenêtres. L'entablement est mis en valeur par une frise de faïence bleue qui confère au bâtiment tout son charme.

Stylistiquement, cette façade offre un mélange des genres : une structure néoclassique, un décor bicolore en brique cher au 19e siècle, des faïences de type Fourmaintraux utilisées en grand nombre pendant la période Art Nouveau, et une massivité et une stylisation des détails architecturaux annonciateurs de l'Art Déco.

L'arrière du bâtiment conserve la polychromie mais abandonne le décor de faïence ainsi que les détails architecturaux prononcés. Il donne sur une cour aveugle dans laquelle était naguère installés des toilettes, un passage couvert et des garages.

A l'intérieur, une partie des détails architecturaux ont été conservés malgré les transformations de la fin du 20e siècle. Ainsi, la cage de l'escalier à double volées droites conserve ses vitraux aux contours géométriques, de même que les bureaux. Certains d'entre-eux sont encore munis de vastes cheminées en marbre rouge, corbeaux stylisés en pierre, moulures de fenêtres en bois, etc.

  • Murs
    • calcaire pierre de taille
  • Toits
    tuile
  • Plans
    plan rectangulaire régulier
  • Étages
    1 étage carré
  • Élévations extérieures
    élévation ordonnancée
  • Couvertures
  • Escaliers
    • escalier dans-œuvre
  • Énergies
  • État de conservation
    remanié
  • Techniques
    • céramique
    • vitrail
  • Représentations
    • fleur, billette, rinceau
    • cercle
  • Précision représentations

    Le décor de céramique faïencé est situé sur la façade extérieure du bâtiment. Il s'agit de gros cabochons ou de frises de couleur bleu turquoise, bleu lapis-lazuli à décor floral et géométrique.

  • Mesures
    • l : 47 m
    • la : 14 m
  • Précision dimensions

    Les dimensions sont données hors-oeuvre.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Bibliographie

  • Belhoste Jean-François, Robineau Evelyne (dir.). La métallurgie du Maine. De l'âge du fer au milieu du XXe siècle. Paris : Monum' Editions du Patrimoine, 2003, coll. "Cahiers du patrimoine", n°64.

    p. 313, 314

Documents figurés

  • Plans et coupes du siège social de la société Chappée & Fils, 1908. (Archives municipales du Mans ; PC 1908/376).

Date d'enquête 2014 ; Date(s) de rédaction 2015, 2019
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
Ferey Marie
Ferey Marie

Chercheur auprès du Service Patrimoine de la Région des Pays de la Loire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.