Dossier d’œuvre architecture IA44008957 | Réalisé par
Huon Julien (Contributeur)
Huon Julien

Chercheur, Service patrimoine, Région Pays de la Loire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, rives de Loire
Salle des machines de l'écluse de la Martinière dite la Machinerie
Auteur
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Rives de Loire
  • Hydrographies Loire (la)
  • Commune Le Pellerin
  • Lieu-dit La Martinière
  • Adresse 55 rue du Canal
  • Cadastre 2000 BD 0003

L’écluse de la Martinière dispose de sa propre chaufferie, construite entre août 1891 et mai 1893, en même temps que celle de l’écluse du Carnet, par l’entreprise Noblais de Nantes. La Machinerie de la Martinière abrite un système complexe de chaudières, de machines alternatives, de pompes haute pression et d’accumulateurs.

L’eau sous pression, acheminée par une double conduite souterraine de chaque côté des têtes, permet d’actionner à distance la fermeture ou l’ouverture des lourdes portes (40 tonnes chacune) de l’écluse, ainsi que la manœuvre des vannes assurant le remplissage et la vidange du sas.

La Machinerie de la Martinière a conservé une grande partie de son matériel conçu et construit par l’usine Fives-Lille. En 1991, l’Association Culturelle du Canal Maritime (ACCAM) entreprend la restauration de la Machinerie de la Martinière et la remise en état du système technique qu’elle abrite.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 19e siècle
    • Secondaire : 4e quart 20e siècle

La Machinerie est située à 150 mètres au sud de l’écluse de la Martinière. Elle se compose d’un bâtiment de plan rectangulaire flanqué d’une tour carrée sur la façade antérieure aspectée à l’est. Le bâtiment dispose d’un sous-sol et d’un rez-de-chaussée surélevé. Le sous-sol comprend une citerne recevant les eaux pluviales. Le toit à longs pans est couvert d’ardoise. Le solin, l’encadrement des ouvertures et les chaînes d’angle sont réalisés en pierre de taille de granite. Les linteaux des ouvertures sont en arc segmentaire. Une cheminée en brique s’élève près du pignon nord du bâtiment de la Machinerie.

  • Murs
    • granite pierre de taille revêtement
    • enduit
  • Toits
    schiste en couverture
  • Plans
    plan rectangulaire régulier
  • Étages
    sous-sol, rez-de-chaussée surélevé
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Statut de la propriété
    propriété d'une association
Date d'enquête 2018 ; Date(s) de rédaction 2021
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
Huon Julien
Huon Julien

Chercheur, Service patrimoine, Région Pays de la Loire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers
Dossier d’ensemble