Dossier d’œuvre architecture IA44007239 | Réalisé par
Huon Julien (Contributeur)
Huon Julien

Chercheur, Service patrimoine, Région Pays de la Loire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, rives de Loire
Port de Mauves-sur-Loire
Auteur
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Rives de Loire
  • Hydrographies Loire (la)
  • Commune Mauves-sur-Loire

Le port de Mauves-sur-Loire semble actif depuis le Moyen Âge avec une fonction de passage vers la rive gauche du fleuve.

En 1852, une cale double à tablier haut est construite avec deux rampes opposées de 38 m de longueur et 7 m de largeur.

Au début des années 1880, l’administration des Ponts et Chaussées entreprend la construction de nouveaux ouvrages portuaires formant le musoir de culée des Ponts de Mauves sur la rive droite. Il s’agit de deux cales en tablier à quai incliné, disposées de part et d’autre de la culée du pont, de 65 m de longueur et 15 m de largeur. La surface pavée de ces ouvrages rectilignes présente une pente vers le fleuve de 15 cm par mètre et sont défendus par un perré maçonné à 45° et dont la crête est fixée à 2 m au-dessus de l’étiage local. Ces ouvrages sont reliés à l’ancienne cale double située plus en amont sur la rive au moyen d’un chemin de halage de 3 m de largeur construit en même temps que la ligne de chemin de fer.

Par ces nouveaux aménagements portuaires, le port de Mauves devient une véritable interface entre la voie navigable et le chemin de fer. Les deux nouvelles cales en tablier sont adaptées pour le déchargement et l’embarquement des grands bateaux employés au transport de la chaux notamment. Mais les embarcations plus petites éprouvent des difficultés lors des périodes de basses-eaux en raison d’une hauteur trop élevée de l’arête des cales.

Lors des travaux exécutés en Loire, à partir de mai 1921, à la hauteur de Mauves-sur-Loire pour l’aménagement d’un bassin de marée, les abords des cales en tablier accolées au pont sont améliorés. Au début des années 1920, le trafic du port de Mauves repose largement sur le commerce de l’osier dont la gare toute proche expédie en moyenne par année 1 200 tonnes, dont 1 000 tonnes viennent par eau des localités riveraines. D’autres marchandises arrivent également au port de Mauves à destination de plusieurs localités de la rive gauche situées soit à l’intérieur des terres, soit sur un bras de Loire condamné.

  • Période(s)
    • Principale : Moyen Age, Temps modernes, 19e siècle, 20e siècle

Le port de Mauves est établi en rive droite de la Loire, en amont du quartier du Port et de l'île Ripoche. Il comprend deux cales à tablier à quai incliné, appelées cale amont et cale aval du pont.

  • Murs
    • granite pierre de taille
    • béton
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Archives départementales de Loire-Atlantique ; 593 S 2. Travaux neufs et d'entretien (1824-1927).

  • Archives départementales de Loire-Atlantique ; 3 S 607. Mauves-sur-Loire. Aménagement du port et des voies ferrées.

Date d'enquête 2018 ; Date(s) de rédaction 2020
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
Huon Julien
Huon Julien

Chercheur, Service patrimoine, Région Pays de la Loire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers
Fait partie de