Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à farine, puis minoterie - la Roche, Loigné-sur-Mayenne

Dossier IA53000549 réalisé en 2001
Dénominationsmoulin à farine, minoterie
Aire d'étude et cantonMayenne - Château-Gontier Ouest
Hydrographiesla Mayenne
AdresseCommune : Loigné-sur-Mayenne
Lieu-dit : la Roche
Cadastre : 1833 B 1093 à 1095 ; 1984 B 664, 1116, 1159

Le moulin est attesté en 1660. Il fonctionnait en 1829 grâce à deux roues, dont une extérieure, entraînant deux paires de meules. D'après les matrices cadastrales, il a été entièrement reconstruit vers 1842. La réalisation d'un nouveau barrage à écluse entre 1874 et 1876 n'a pas entraîné sa destruction. Toutefois, son moteur hydraulique a été changé en 1876 : ses deux roues verticales ont été remplacées par une turbine. En 1936, il disposait d'une force motrice hydraulique de 40 chevaux (soit 15 chevaux de plus qu'en 1917) permettant la production d'une moyenne de 70 quintaux de farine par jour. Un moteur à gasoil de 45 chevaux devait assurer sa marche en période d'écourues. En 1940, la mouture des céréales était assurée par neuf broyeurs à cylindes et deux paires de meules. Le dernier meunier, Baptiste Chaligné qui exploitait le moulin depuis au moins 1914 a cessé son activité en 1941. Le bâtiment, vidé de ses machines, est aujourd'hui à l'abandon. Trois bâtiments de dépendance l'accompagnaient d'après le plan de 1876. Le principal, qui se trouve derrière la maison éclusière, figure sur le cadastre ancien. Sa partie nord abritait le logement du meunier. Il a été totalement dénaturé, de même que le second, situé à l'ouest le long du chemin d'accès, qui a été transformé en maison. Le troisième, plus petit, a été détruit.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Dates1842, daté par source

Le moulin est situé, non pas entre l'écluse et le pertuis comme généralement sur les sites d'écluses, mais entre le pertuis et la culée du barrage. On y accédait par un pont tournant, détruit, franchissant l'écluse, et par la passerelle qui enjambe le pertuis. De plan rectangulaire, il est disposé perpendiculairement au cours de la Mayenne qui baigne ses deux longs côtés. Il possède deux étages éclairés au nord et au sud par de petites ouvertures rectangulaires à encadrement de calcaire réparties, avec les ouvertures plus grandes du rez-de-chaussée, en trois travées. Le comble à surcroît est éclairé par une baie ouverte sur chaque pignon et par une fenêtre passante unique établie sur la façade sud. Les deux coursiers latéraux, à entrée et sortie cintrées, n'ont pas été bouchés, mais ils ont été couverts d'un plancher en bois lors de la suppression des roues. La troisième voie d'eau, percée au centre, est plus basse. Elle est constituée en amont d'un court canal d'alimentation dont la limite est marquée à l'intérieur par une vanne. Elle assurait l'alimentation d'une turbine dont l'arbre moteur vertical entraînait une grande roue à denture métallique, seul élément de la transmission encore conservé. Celle-ci est enserrée par un muret circulaire en brique portant des colonnes en bois destinées à soutenir le plancher qui supportait les meules et les broyeurs. Toutes les machines ont disparu. La cheminée du rez-de-chaussée, établie dans le mur ouest, témoigne peut-être de la présence à l'origine d'un ou de logements (d'ouvriers?) à l'intérieur du moulin.

Mursschiste moellon enduit
grès moellon enduit
Toitardoise
Étagesen rez-de-chaussée, 2 étages carrés, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
Énergiesénergie hydraulique turbine hydraulique
Typologiesmoulin de rive
État de conservationétablissement industriel désaffecté
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Ravitaillement. Tableau des minoteries et moulins d'après l'importance de leur production, 1914, 1917.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 6 M 629
  • Ravitaillement. Liste des moulins et minoteries du département, 1935.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 6 M 630
  • Enquête préalable au contingentement de la production des moulins, 1936.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 6 M 631
  • Matrices des propriétés foncières bâties et non bâties de Loigné-sur-Mayenne : augmentations et diminutions.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 3 P 240
  • Moulin de la Roche, à Loigné-sur-Mayenne. Remplacement de deux roues par un turbine, 1875. Règlement du moulin, 1877.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : S 538
  • Demande de reconstruction du moulin de la Roche, à Loigné-sur-Mayenne, 1836, 1840.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : S 541
  • Rôle général des anciennes contributions directes de Loigné-sur-Mayenne, 1940-1972.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 1366 W 722
Documents figurés
  • Plans des 26 chaussées ou barrages situés dans la partie navigable de la rivière Mayenne / dessinés par L.-X. Deslandes de Lancelot. 1828. Album de 26 dess. : encre et aquarelle.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : S 466
Bibliographie
  • ANGOT, Alphonse-Victor (abbé), GAUGAIN, Ferdinand (abbé). Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne. Laval : A. Goupil, 4 vol., 1900-1910.

    t. 3, p. 425
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Foisneau Nicolas

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.