Dossier IA53000598 | Réalisé par
Foisneau Nicolas
Foisneau Nicolas

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Moulin à farine et moulin à foulon, actuellement maison - le Moulin-de-Boulay, Le Housseau-Brétignolles
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Mayenne - Lassay-les-Châteaux
  • Hydrographies la Mayenne le ruisseau de Lassay
  • Commune Le Housseau-Brétignolles
  • Lieu-dit le Moulin-de-Boulay
  • Cadastre 1832 B 152, 157, 160  ; 1986 044 ZC 56
  • Précisions anciennement commune de Brétignolles-le-Moulin
  • Dénominations
    moulin à farine, moulin à foulon
  • Destinations
    maison

Les moulins du Boulay sont sans doute les anciens moulins banaux de la seigneurie du même nom. Angot ne les mentionne pas mais un moulin et l'étang de Boulay figurent sur la carte de Jaillot réalisée en 1706 et sur celle de Cassini, établie vers 1760. D'après le cadastre ancien, trois moulins fonctionnaient sur le site en 1832 : deux étaient alimentés par le ruisseau de Lassay, un moulin à farine et un à foulon et un troisième, à farine, par la rivière Mayenne. En 1904, les deux moulins à farine étaient encore en activité. Le premier disposait d'une force hydraulique utilisable de 15,35 chevaux et d'une force utilisée de 9,20 chevaux, le second de 18,12 et 5,44 chevaux. Le dernier meunier Pierre Bansard cesse son activité entre 1921 et 1926. Le moulin sur la Mayenne peut, d'après sa charpente, remonter au XVIIe siècle. Sa transmission, dont ne subsiste que le pignon de renvoi, et son plancher, sauf les poutres dont l'une a été étayée par un contrefort en pierre, ont été refaits au XIXe siècle. Le moulin à farine sur le ruisseau a été remanié en 1718 (date portée sur le piédroit gauche de la porte sud de la partie moulin). La date de 1819 portée sur la sablière peut correspondre à la réfection complète de la charpente. L'ancien moulin à foulon est également antérieur au XIXe siècle, peut-être d'après la pente de sa toiture, du XVIe ou du XVIIe siècle. Il a été remanié, notamment son angle sud-ouest, qui s'était effondré, dans les années 1970. Le logis a été reconstruit et l'étable construite durant la deuxième moitié du XIXe siècle.

  • Période(s)
    • Principale : 17e siècle , (incertitude)
    • Principale : 1ère moitié 18e siècle
    • Principale : Temps modernes
    • Principale : 2e moitié 19e siècle
  • Dates
    • 1718, porte la date
    • 1819, porte la date

Le lieu-dit comporte cinq bâtiments construits majoritairement en moellons de granite brun : du nord au sud, le moulin sur la Mayenne, l'étable, le moulin à farine sur le ruisseau, le moulin à foulon, le logis. Ils sont couverts d'ardoises, sauf le moulin sur la Mayenne, dont la toiture est en tuile plate. Celui-ci était alimenté par un court canal de dérivation. Il était pourvu d'une roue en-dessous, disparue. Sa paire de meules, couverte de son archure, est encore en place, dans le comble. Sa charpente est du type à ferme et à pannes. Elle était pourvue d'un entrait (sectionné), d'un faux-entrait et d'un poinçon court reliant ce dernier à la panne faîtière. Une des pierres formant la chaîne de l'angle sud-est porte l'inscription ""GUILLAUME POTTIER"" et le contrefort ajouté à l'intérieur contre le mur sud les initiales ""AF"" sous une niche. Les deux autres moulins fonctionnaient grâce à l'étang de retenue établi sur le ruisseau de Lassay. Ils sont dotés d'un étage de soubassement rattrapant la dénivellation. Leurs roues en-dessus ont disparu mais la chute d'eau du moulin à farine subsiste. Celui-ci est formé de deux corps de bâtiments à toitures à croupes. Le corps sud abritait vraisemblablement un logis. Le mur est du corps nord est dans sa partie haute réalisé en pan de bois, avec un remplissage moderne en brique. La charpente comporte de nombreuses pièces en remploi. L'ancien moulin à foulon a été sévèrement remanié sur sa façade nord par la réalisation de baies en ciment. Les deux bâtiments entièrement construits ou reconstruits au 19e siècle sont les deux seuls dotés de chaînes d'angle et d'encadrements de baies en pierre de taille : en granite gris sur le logis ; en granite brun et grès clair (linteaux) sur l'étable. Du hameau situé au nord des moulins ne subsistent aujourd'hui que deux bâtiments : un ancien logis édifié au 19e siècle et transformé en étable et une ancienne buanderie, ou logement, actuellement bergerie.

  • Murs
    • granite moellon
    • granite moellon sans chaîne en pierre de taille
    • bois pan de bois
    • brique
  • Toits
    ardoise, tuile plate
  • Étages
    en rez-de-chaussée, en rez-de-chaussée surélevé, étage de soubassement, comble à surcroît
  • Couvertures
    • toit à longs pans pignon couvert
    • toit à longs pans croupe
  • Énergies
    • énergie hydraulique
  • Typologies
    moulin à dérivation / moulin de retenue
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Recensement de la population de Brétignolles-le-Moulin, 1906-1926.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 6 M 115
  • Ravitaillement. Tableau des minoteries et moulins d'après l'importance de leur production, 1914, 1917.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 6 M 629
  • Capacité des moulins : enquête sur la force motrice hydraulique, 1904.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : R 1846