Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir du Blanc, puis ferme

Dossier IA44003842 réalisé en 2008

Fiche

Appellationsmanoir du Blanc
Destinationsferme
Parties constituantes non étudiéesfour à pain, fournil, puits, étable, remise agricole
Dénominationsmanoir, ferme
Aire d'étude et cantonGuérande - Guérande
AdresseCommune : Guérande
Lieu-dit : le Blanc
Adresse : le
Blanc
Cadastre : 1819 H1 301, 302 ; 1962 H1 147 ; 2000 YT 68

La seigneurie du Blanc appartenait au début du XVIe siècle à la famille du Dréseuc. Jamet du Dréseuc est mentionné comme seigneur du Blanc en 1517. Guillemette du Dréseuc est dame du Blanc en 1527. François du Dréseuc est seigneur de la Lande et du Blanc en 1540.

Le logis de la ferme actuelle conserve sur sa façade nord des vestiges de l'ancien manoir datables des premières décennies du XVIe siècle : une porte couverte en anse-de-panier et une croisée aux profils moulurés avec appui saillant.

Sur le plan cadastral de 1819, le bâtiment présente un plan allongé. Un demi-cercle observable dans l'angle nord-ouest du bâtiment pourrait suggérer la présence d'une tour d'escalier demi-hors œuvre, située à l'origine au 2/3 de la façade (?). La partie est - en jaune sur le plan - signale une partie ruinée.

Le manoir déclassé en métairie, sans doute au XVIIe siècle ou au XVIIIe siècle, a visiblement été surbaissé comme en témoigne l'insertion maladroite de la baie au-dessus de l'ancienne porte d'entrée. Le reste des bâtiments d'exploitation date des XIXe et XXe siècles. Le four à pain signalé sur le cadastre de 1819 a été détruit et remplacé après cette date par un fournil.

Période(s)Principale : 1ère moitié 15e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

Le bâtiment, de plan allongé, est construit en moellons de granite équarris. Il est actuellement couvert d'une toiture à longs pans en ardoises. Le bâtiment attenant, à l'est, est couvert en matériaux synthétiques. La façade sud a été remaniée et recouverte d'un enduit de ciment. La façade nord conserve une porte couverte en anse-de-panier aux profils moulurés. La croisée, possédant à l'origine meneau et traverse, est encadrée par une baquette. Les deux baies ont été décorées, sans doute au XIXe ou au XXe siècle, de croix de bénédiction peintes à la chaux.

Mursgranite
moellon
Toitardoise, matériau synthétique en couverture
Plansplan allongé
Étagescomble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
appentis
pignon couvert
États conservationsvestiges, remanié
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de Loire-Atlantique. B 1455. Aveux produits par François du Dréseuc, seigneur de la Lande et du Blanc. 1540.

Documents figurés
  • Cadastre ancien, 1818-1820 (Archives départementales de Loire-Atlantique ; 7 P 2492).

  • Cadastre réformé, 1962 (Archives départementales de Loire-Atlantique ; 7 P 2493).

Bibliographie
  • CORNULIER, Ernest de. Dictionnaire des terres et des seigneuries du comté nantais et de la Loire-Inférieure. Annales de la société académique de Nantes et du département de la Loire-Inférieure, 1860.

    p. 464.
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Ville de Guérande - Durandière Ronan