Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir de la Jalousie

Dossier IA44004146 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsmanoir de la Jalousie
Parties constituantes non étudiéesjardin d'agrément, ferme, mur de clôture, allée, atelier
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonGuérande - Guérande
AdresseCommune : Guérande
Lieu-dit : la Jalousie
Cadastre : 1818 Y2 1029 ; 2000 XK 70

La seigneurie de la Jéleusie est attestée dès 1471. Elle appartient à cette date à Pierre du Chastel. En 1559, Jean de Kerallan, héritier de Guillaume Sorel, déclare au Roi « ses lieu, maison, manoir et métairie de la Jalousie ». En 1581 et 1586, Pierre de Saint-Martin, héritier de Pierre de Saint-Martin, seigneur de Kerpondarm, conseiller du Roi au Parlement de Bretagne, et de Marguerite Lecomte, dame de Helfau, ses père et mère, en rend aveu. La terre passe ensuite par le mariage de François de Saint-Martin avec René le Couturié dans la famille du même nom, puis dans la famille Campion, avant de devenir à la fin du XVIIe siècle propriété de la famille Morvan. En 1701, Julienne Yviquel, veuve de Charles Morvan, sieur de Kerliviny, la détient.

Bien que très remanié à la fin du XIXe siècle (1887 ?), le manoir pourrait en partie dater de la première moitié du XVIe siècle. En 1586, il se compose d'après un aveu de maisons, court, pourprins, jardrins, boys de haulte fustayes devant et derrière, contenant en fond six journaux ou environ.

La carte des côtes de Bretagne dressée vers 1780-1785 figure un bâtiment de plan en L, auquel on accède depuis l'est par une longue allée d'arbre (rabine), ouvrant au nord sur un jardin d'agrément. L'étang signalé sur le cadastre de 1818, qui n'apparaît pas sur la carte de 1780-1785, a probablement été creusée entre ces deux dates. La construction d'un atelier est signalée dans le registre des augmentations-diminutions en 1863 et la reconstruction d'une maison en 1887.

Période(s)Principale : 16e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 20e siècle
Dates1863, daté par source
1887, daté par source

Le bâtiment, de plan en L, très remanié aux XIXe et XXe siècles, est construit en appareil mixte de moellons et de pierres de taille de granite. Il s'élève sur deux niveaux : un rez-de-chaussée et un étage carré. Il est couvert d'un toit à longs pans en ardoise. Les rampants des pignons, assisés en sifflet et décorés de choux frisés, se terminent par des crossettes sculptés d'animaux fabuleux : chien (?), chimère (?).

Mursgranite
moellon
pierre de taille
Toitardoise
Plansplan régulier en L
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
pignon découvert
pignon couvert
États conservationsremanié
Techniquessculpture

uvre non visitée.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de Loire-Atlantique. B 1458. Aveux rendus au Roi pour la maison et le domaine de la Jaleusie possédés par Jean de Kerallan, héritier de Guillaume Sorel, seigneur de la Jaleusie (1559), par P. de Saint-Martin, écuyer, héritier de P. de Saint-Martin, seigneur de Kerpondarm, et de Marguerite Lecomte, dame de Helfau, ses père et mère (1581 et 1586) ; par Julienne Yviquel, veuve de Ch. Morvan, sieur de Kerliviny (1701), y compris un aveu de Kerliviny. 1559-1701.

  • Archives départementales de Loire-Atlantique. 1 E 563. Seigneurie de la Jalousie.

  • Archives communales de Guérande. 1 G 19. Matrices cadastrales. Augmentations-diminutions. 1827-1882.

  • Archives communales de Guérande. 1 G 25. Matrices cadastrales. Augmentations-diminutions. 1883-1894.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Ville de Guérande - Durandière Ronan