Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir de Kerroland

Dossier IA44003766 réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsmanoir de Kerroland
Parties constituantes non étudiéespigeonnier, mur de clôture, jardin d'agrément
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonGuérande - Guérande
AdresseCommune : Guérande
Lieu-dit : Kerroland
Cadastre : 1819 A1 682 ; 2000 ZI 75

Manoir construit dans les dernières décennies du XVe siècle ou au tout début du XVIe siècle, probablement par l'un des membres de la famille de la Touche, alors seigneurs de Kerroland. Olivier de la Touche est mentionné dès 1513, date à laquelle il épouse Marie du Verger, dont la famille possède le manoir de Cardinal. En 1541, son fils, Henry rend aveu pour la seigneurie. Kerroland passe en 1680 dans la famille Auvril de la Chauvière qui le conserve jusqu'en 1742. À cette date, Jean Boccandé, capitaine de navire et miseur de la commune du Croisic en fait l'acquisition. En 1749, il rend aveu pour sa maison et manoir noble de Keroland consistant en un grand corps de logis avec sa cour au devant, autre petit logis au joignant, un autre logement à l'entrée de la cour servant au métayer, four à cuire pain, taiterie, le tout couvert d'ardoises, jardin et verger au derrière, une fuye et refuge à pigeon joignant la maison principalle ; verger joignant le dit jardin. Le tout contenant trois journaux ou environ, au midy une rabine d'arbre [ ] . Le manoir passe ensuite par succession dans la famille de Calvé de Soursac puis Cadoret de la Gobinière. Alexandre Cadoret de la Gobinière en entreprend la restauration en 1840 puis son fils, Henri, qui à partir de 1879 lui donne son aspect actuel achevé par la construction d'un pavillon en 1890. Kerroland possédait une seconde métairie au sud du manoir, nommé le "Petit-Kerroland". Dans l'aveu de 1749, elle est signalée comme une nouvelle métairie composée d'un corps de logis et de jards, construite dans une lande cerné de fossés neufs et nouvellement défrichée appelée la lande de Maurat. Il pourrait s'agir de la Métairie Neuve figurant sur le cadastre de 1819.

Période(s)Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1840, daté par source
1880, daté par source
1890, daté par source

La partie nord du manoir est la plus ancienne. Le manoir prenait sans doute à l'origine un plan de forme rectangulaire avec deux pièces en rez-de-chaussée (cuisine ou cellier et salle basse). La partie cuisine ou cellier, au nord, a été détruite avant 1819. L'arrachement est encore visible dans l'angle nord-est. L'entrée se faisait directement dans la salle basse par une porte surmontée d'un gâble en accolade. L'étage était desservi par une tour d'escalier demi-hors-œuvre de forme polygonale ouvrant au rez-de-chaussée sur la salle. L'ensemble des baies a été remanié dans le courant du XIXe siècle.

Le pavillon nord de style néogothique avec son décor de faux mâchicoulis s'élève sur trois niveaux : un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un comble à surcroît. Les étages, comportant deux pièces carrés, sont desservis par une tour d'escalier demi-hors-œuvre abritant un escalier tournant.

Mursgranite
enduit
moellon
Toitardoise
Plansplan massé
Couverturestoit à longs pans
toit polygonal
pignon couvert
croupe
Escaliersescalier demi-hors-œuvre : escalier en vis sans jour en maçonnerie
escalier demi-hors-œuvre : escalier tournant à retours sans jour en maçonnerie
État de conservationremanié

Oeuvre non visitée.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de Loire-Atlantique. B 1458. Aveu rendu au Roi pour le domaine de Kerroland appartenant à Henri de la Touche, fils d'Olivier et de Marie du Verger (1541), à Jean Bocandé et Ursule Le Mauguen (1749). 1541-1749.

  • Archives communales de Guérande. 1 G 19. Matrices cadastrales. Augmentations-diminutions. 1827-1882.

  • Archives communales de Guérande. 1 G 25. Matrices cadastrales. Augmentations-diminutions. 1883-1894.

Bibliographie
  • BODARD, Henri. Julien de la Touche de Kerroland, gouverneur du Mont Saint-Michel. Cahier des Amis de Guérande, n° 18, 1971.

    p. 29-30.
  • BODARD, Henri. Kerroland. Bulletin de la Société des Amis de Guérande, n° 14, 1967.

    p. 17.
  • CONDAMINE Pierre (de la), Pierre. Michel Calvé de Soursac. Cahier du Pays de Guérande, n° 27, 1982-1983.

    p. 7-11.
  • SÉBILO, Aurélia. L'habitat d'une élite à Guérande durant la période moderne : étude de 7 manoirs. Mémoire de maîtrise d'histoire, Université de Nantes, 2000, 2 vol.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Ville de Guérande - Durandière Ronan