Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maisons sérielles, rue d'Eichtal, Le Mans

Dossier IA72058969 réalisé en 2019

Fiche

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonMans (Le)
AdresseCommune : Le Mans
Adresse : 43 à 49 rue d'
Eichthal
Cadastre : 2019 LW 57 / 59 / 60 / 98
Précisionsanciennement commune de Saint-Georges-du-Plain

Les quatre maisons de la rue d'Eichthal sont établies sur un terrain faisant partie de l'ancien bordage de l'Epine. En 1868, la rue des Deux-Sœurs est percée sur un terrain appartenant à Joseph Leroux, boulanger et minotier propriétaire du moulin de Saint-Georges. Un certain nombre de maisons sont construites en bordure d'alignement. En 1885, la rue est rebaptisée rue d'Eichthal en l'hommage à l'ancien président de la Compagnie du Gaz du Mans, Adolphe Eichthal.

Selon les archives privées des propriétaires actuels, le terrain des quatre maisons est vendu à François Vaidis ou Vadis, selon les sources, en 1892. En 1894, il déclare les quatre maisons comme "constructions nouvelles" au registre des augmentations de la matrice cadastrale avec réception des travaux effectué en 1893.

Les annuaires de 1896 indiquent que les maisons sont occupées par Monsieur Romagné, marchand forain, Monsieur Hardoin, voyageur de commerce, Monsieur Rousselin, propriétaire et Monsieur Martin, capitaine au 104e régiment. Ainsi, les maisons sont individuelles et en partie vendues. Seul Monsieur Rousselin habite encore la maison en 1908. Les autres bâtiments ont été vendus dans ce laps de temps à Messieurs Bourgouin, agent voyer, Brosseron, rentier et Tezier, rentier.

Mise à part quelques modernisations, les maisons ont conservé leur disposition d'origine.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source
Dates1893, daté par source

Les maisons rue d'Eichthal sont alignées sur rue. Elles ouvrent sur une jardin à l'arrière. Elles sont mitoyennes entre elles et sur le côté ouest du bloc.

Les maisons sont en appareil mixte recouvert d'enduit. L'animation des façades est créée par l'emploi de l'alternance brique/pierre aux encadrements et sur le bandeau sous corniche. La modénature est abondante : agrafe aux portes d'entrée, appuis saillant des fenêtres, encadrements travaillés en chainage, crossette, bandeaux et corniche à entablement. Le soubassement est en parement brique.

Les maisons se développent sur un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de comble éclairé par une lucarne coiffée d'un fronton triangulaire. Elles contiennent deux travées. La porte piétonne précédée d'un perron de trois marches ouvre sur un couloir traversant couvert de carreaux de ciment dans lequel se tient l'escalier qui dessert les étages. Des moulures sont visibles aux plafonds et des cheminées en marbre sont disposées dans les pièces, plus ou moins décoratives en fonction des niveaux (le rez-de-chaussée étant toujours plus riche).

Les toits à deux pans sont couverts d'ardoise.

Murspierre enduit
brique et pierre
Toitardoise
Plansplan régulier en L
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à deux pans croupe
Escaliersescalier dans-œuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
Techniquessculpture
céramique
Précision représentations

Les agrafes au dessus des portes d'entrée sont sculptées. Des carreaux de céramique animent le bandeau sous corniche.

Une des maisons a pu être visitée.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives municipales du Mans ; G 48. Augmentation et diminution de la matrice cadastrale, 1850-1913.

  • Archives départementales de la Sarthe ; non Côté. Annuaires de la Sarthe, 1845-1912.

  • Archives Privées. Fonds Delphine Duchemin. Actes de propriété du 49 rue d'Eichthal.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Ferey Marie
Ferey Marie

Chercheur auprès du Service Patrimoine de la Région des Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.