Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, R.D. 143

Dossier IA72001074 inclus dans Village de Jauzé réalisé en 2007

Fiche

Le logis, plusieurs fois remanié, peut remonter au XVIIe siècle au moins. La partie gauche est probablement une chambre haute, avec cheminée disparue. Au vu de cette structure, il est tentant d'y situer l'office notarial de Jauzé, supprimé en 1770.

Les deux travées sur poteaux de l'élévation postérieure de la remise correspondent au bâtiment présent en 1835, mais la datation de cette mise en œuvre sans équivalent dans le canton est malaisée : elle semble en concordance avec la charpente mais utilise plusieurs pièces de bois de réemploi. La 3e travée en pan-de-bois date d'après 1835, de même que l'élévation antérieure.

L'aile en retour sur cour est la maison construite pour la veuve Baron en 1924, le corps principal étant converti en café-épicerie depuis le début du XXe siècle au moins. Le mur-pignon sud et son four à pain ont été détruits lors de cette extension.

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesremise
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes Maine 301 - Bonnétable
AdresseCommune : Jauzé
Adresse : R.D. 143 1ère maison
Cadastre : 1835 B 5, 6 ; 1994 B 19, 20

Le logis, avec four à pain adossé au mur-pignon sud, et son aile en retour sur la rue, sont présents sur le plan cadastral de 1835, de même que la majeure partie de la remise appuyée contre le pignon nord. Le logis fait l'objet d'une première augmentation en 1892 pour Chollet Auguste et d'une seconde en 1925 pour la veuve Baron, cabaretière.

Période(s)Principale : Temps modernes
Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle

Le logis de type court est en rez-de-chaussée surélevé sur étage de soubassement à usage de cave. Il est complété d'une courte aile en retour sur la rue, et d'une seconde côté cour. Le corps principal et l'aile en retour sur la rue sont en moellons sans chaînes en pierre de taille et en pan-de-bois enduit, la seconde aile est en maçonnerie enduite. L'aile sur rue est couverte d'une croupe.

La remise est construite en prolongement du logis. L'élévation antérieure est en maçonnerie enduite. Deux travées de l'élévation postérieure montre une structure sur poteaux avec remplissage de poutres empilées horizontalement. La 3e travée et le pignon nord sont en pan-de-bois essenté de planches. L'élévation postérieure est construite, sur deux travées, sur poteaux de bois et empilement de poutres. L'élévation antérieure est percée d'une porte charretière encadrée de briques et couverte d'un arc surbaissé.

Mursbois
calcaire
essentage de planches
enduit
pan de bois
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toittuile plate
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
Couverturestoit à longs pans
croupe
Typologieslogis court
État de conservationmenacé
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Sarthe. 3 P 151/11. Matrice des propriétés bâties. 1882-1911.

  • Archives départementales de la Sarthe. 3 P 151/12. Matrice des propriétés bâties. 1911-1932.

Documents figurés
  • Plan cadastral révisé en 1933 mis à jour en 1994, section B1 (Direction générale des impôts - cadastre).

  • Sans titre, carte postale ancienne, 1er quart du XXe siècle (Archives départementales de la Sarthe ; 2 Fi 6703).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Pays du Perche sarthois - Hardy Julien