Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 8 rue du Faisan, Paimbœuf

Dossier IA44004609 réalisé en 2004

Fiche

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonPaimbœuf (commune)
AdresseCommune : Paimbœuf
Adresse : 8 rue du
Faisan
Cadastre : 1810 183 ; 1999 A 2ème feuille 322

Le terrain considéré compris entre la rue du Général-De-Gaulle (n° 65, 67) et la rue du Faisan (n° 8, 10) a été arrenté par la duchesse de Lesdiguières à un marchand boucher, Julien Evin (Evain), le 25 juin 1689. Le nom de Rijuli (?) et une deuxième date, le 9 octobre 1691 sont également avancés pour la moitié orientale de la parcelle. En 1778, les deux maisons aspectant la rue du Général-De-Gaulle et la maison voisine à l'ouest (n° 69) appartenaient au même propriétaire, René Lehuédé, la première (n° 65) acquise en 1772 d'un marchand boucher, René Allereau, la deuxième (n° 67) en déshérence en 1755, la troisième (n° 69) acquise en 1769. L'aveu de 1778 rend compte avec précision de leur distribution. La maison n° 8 rue du Faisan, aujourd'hui sans escalier et vide de tous cloisonnements, pose la question du corps de bâtiment en appentis, isolé, ayant pignon sur la rue. A-t-il eu, dès l'origine, une vocation à loger les habitants comme le suggère la présence des deux cheminées par niveau ou au contraire, a-t-il pu servir dans un premier temps d'entrepôt (dit magasin) ou d'atelier et dans ce cas soumis à une reconversion ultérieure ? Les archives précisent ici que deux magasins ont été achetés successivement en 1756 et 1769 par Julien Videment, capitaine de navire, le premier sur la rue du Faisan (n° 8) (vendu par un employé des fermes du roi, Jean-Joseph Dreux ?), le second au nord de ce dernier au milieu de la parcelle (vendu par René Allereau). Il achète également en 1769 la moitié d'un local contenant des latrines. En 1791, les deux magasins n'apparaissent plus dans la déclaration faite par Videment, négociant à Nantes, mais y figurent deux maisons, l'une de deux pièces au rez-de-chaussée et d'une pièce au deuxième niveau, la seconde de quatre pièces au rez-de-chaussée et de deux pièces à l'étage. Il pourrait s'agir de la maison ici considérée. La description de quelques magasins au milieu du XVIIIe siècle renvoie davantage à des lieux ouverts élevés sur des poteaux de bois. La maison a donc pu être élevée dans le dernier quart du XVIIIe siècle.

Période(s)Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : limite 18e siècle 19e siècle

La maison, actuellement désaffectée, était desservie par un large escalier en charpente, centré, droit, perpendiculaire au mur de face directement accessible de l'allée comme celui qui est encore en œuvre dans la maison n° 62 rue Pierre-Jubau (également en appentis). Les cheminées en tuffeau encore en place à l'étage de part et d'autre de la trémie de l'escalier ont pu être modifiées voire ajoutées au XIXe siècle.

Mursgneiss
granite
tuffeau
moellon
Toittuile
Plansplan rectangulaire régulier
Étages1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturesappentis
Escaliersescalier dans-œuvre : escalier droit en charpente
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Etude de Me Baullin. Acquisition par Julien Videment, capitaine de navire, d'un magasin et d'un emplacement de terrain dans la ruelle commune au derrière des maisons de Jeanne Le dieu des Longchamps et de Lehuédé (n° 65 et n° 67, rue du Général-De-Gaulle), appartenant à Jean-Joseph Dreux (?), employé dans les fermes du roi. 16 septembre 1756.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 2/111
  • Etude de Me Trastour. Acquisition par Julien Videment, capitaine de navire, d'un petit magasin appartenant à René Allereau, héritier de Marie Ledieu, sa mère, borné à l'ouest d'une ruelle reliant la Grande rue à la rue du Faisan, commune au vendeur, à l'acheteur, au sieur Lehuédé et à la mineure Brahaud. 24 décembre 1769.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 90/29
  • Etude de Me Trastour. Aveu rendu à Marie-François de Bruc par René Lehuédé et Marie Dardry sur un ensemble de maisons dont les trois maisons n° 65, n° 67 et n° 69 rue du Général-De-Gaulle. 13 janvier 1778.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 91/9
  • Rolle rentier de Mesdemoiselles Grou pour les rentes qui leur sont dues sur les maisons de Painbeuf. Arrentement le 9 octobre 1691 à René Reliquet d'une demi boissellée de terre à prendre au côté de l'arrentement fait à Julien Praud ; arrentement le 25 juin 1689 à Julien Praud, maître menuisier, une demi boissellée de terre entre la terre du Bois Gautier à l'est et la terre arrentée à Julien Evain à l'ouest. [1772].

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 1 E 757
  • Registre de la contribution foncière établi en 1791, état de section n° 2 . Numéro des propriétés : 42, 43. Propriétaire : Videment, négociant à Nantes. Deux maisons, l'une de deux chambres basses et une haute, la seconde de 4 chambres basses, deux hautes, un grenier.

    Archives communales, Paimbœuf
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Lelièvre Françoise
Françoise Lelièvre

Chercheur, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.