Dossier d’œuvre architecture IA44004347 | Réalisé par
  • inventaire topographique
Maison, 61-63 rue du Faubourg-Bizienne
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Guérande - Guérande
  • Commune Guérande
  • Adresse 61-63 rue du Faubourg-Bizienne
  • Cadastre 1819 N 44, 45 ; 1989 AH 189
  • Dénominations
    maison
  • Précision dénomination
    maison jumelle
  • Destinations
    partiellement en ruine

La ruine de la partie orientale est postérieure à l'établissement du plan d'alignement de 1862.

  • Période(s)
    • Principale : 17e siècle

Il s'agit d'une maison jumelle réunissant deux habitations indépendantes sous une même toiture.

Le cadastre de 1819 figure l'ensemble qui adopte alors un plan rectangulaire parallèle à la rue flanqué d'extensions à l'Ouest et à l'Est contre le mur arrière. La partie orientale et son agrandissement sont en ruine.

Sur la rue, la façade symétrique est percée au centre de deux portes sous arc en plein cintre avec arrêtes abattues. Elles sont chacune surmontées d'une lucarne à épaulements et boule sommitale. De part et d'autre, une fenêtre rectangulaire chanfreinée éclaire le rez-de-chaussée.

L'intérieur conserve des éléments d'architecture anciens. La partie ouest ouvre sur une salle unique chauffée par une cheminée monumentale. Les jambages droits sont surmonté de corbeaux à pans coupés et arrêtes abattues. Ils portent le linteau de bois dont les arrêtes internes sont chanfreinées. La partie est conserve également une cheminée monumentale avec corbeaux en quart de rond chanfreinés portant un linteau monolithe. La hotte et le conduit sont appareillés en moellon de granite. Le mur arrière de cette partie est détruit, de même que le mur de refend séparant les deux habitations remonté en parpaing de béton.

À l'Est, l'extension figurée sur le cadastre napoléonien est également détruite. Son emprise est malgré tout perceptible grâce aux arrachements de maçonnerie dans le mur formant la limite de parcelle. Cette extension présente deux parties. La partie directement accolée à la maison, avec une cheminée, était habitable. L'autre partie ne conserve pas de trace des aménagements anciens. Il peut s'agir d'une dépendance.

La maison présente une campagne de construction au XVIIe siècle. Les deux habitations consistaient en une salle unique en rez-de-chaussée surmonté d'un grenier. Des agrandissements contre les façades arrières ont permis l'installation à l'Ouest d'une petite dépendance et d'une partie habitable, à l'Est d'une autre dépendance. On ne peut déterminer s'il s'agit de campagnes postérieures au XVIIe siècle.

  • Murs
    • granite
    • moellon
  • Toits
    ardoise
  • Étages
    comble à surcroît
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Statut de la propriété
    propriété d'une personne privée

Cette maison jumelle est l'un des exemples les plus intéressants du secteur urbain (composition et soin de la façade, éléments d'architecture anciens conservés). La partie en ruine devrait prochainement être reconstruite.

Date d'enquête 2005 ; Date(s) de rédaction 2007
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Ville de Guérande