Dossier IA44004591 | Réalisé par
Lelièvre Françoise
Lelièvre Françoise

Chercheur, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Maison, 52 rue du Général-De-Gaulle, Paimbœuf
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Paimbœuf (commune)
  • Commune Paimbœuf
  • Adresse 52 rue du Général-De-Gaulle
  • Cadastre 1810 195  ; 1999 A 2ème feuille 171

Cette maison date de la première campagne de construction initiée à la fin du XVIIe siècle après la mise à disposition des terrains par la duchesse de Lesdiguières en 1691. Elle faisait partie d'une série de petites maisons (dont celles détruites au n° 48) que l'acte de vente passé, en 1776, entre François Robin (avocat au Parlement) et Jacques Violeau (charpentier de navire) pour la maison n° 50 permet d'imaginer : des maisons composées d'une chambre basse, cave au-dessous, chambre ou grenier au-dessus, une galerie en bois du côté de la Loire. L'hésitation concernant la pièce haute, qualifiée de chambre ou de grenier, nous incite à penser qu'il pouvait s'agir d'une pièce sous charpente. En 1778, Jacques Violeau est dit aux îles de l'Amérique ; la demoiselle Sourisseau est alors propriétaire de la maison n° 52.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 17e siècle

La maison est composée d'une pièce au rez-de-chaussée destinée à l'origine au magasin de commerce. On repère, depuis l'escalier de la maison voisine à l'ouest (n° 54), la rupture de toiture trahissant l'emprise de l'ancienne coursière en charpente (dite galerie) du côté de la Loire.

  • Murs
    • pierre
    • granite
    • tuffeau
    • moellon
  • Toits
    tuile creuse, tuile mécanique
  • Plans
    plan régulier
  • Étages
    sous-sol, étage en surcroît
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Escaliers
    • escalier droit en charpente
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Rolle rentier de Mesdemoiselles Grou pour les rentes qui leur sont dues sur les maisons de Painbeuf. Arrentement le 9 octobre1691 fait à Thadée Souliveau [.] trois quarts de boissellée de terre dans la pièces des Embrasures. [1772].

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 1 E 757
  • Etude de Me Trastour. Acquisition par Jacques Violeau, charpentier de navire d'une maison appartenant à François Robin, avocat au Parlement. 22 novembre 1776.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 90/40
  • Etude de Me Trastour. Aveu rendu au marquis de Bruc par Jacques Violeau, charpentier de navire d'une maison acquise de François Robin , sénéchal de Machecoul. 12 décembre 1778.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 90/41
Date d'enquête 2004 ; Dernière mise à jour en 2004
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
Lelièvre Françoise
Lelièvre Françoise

Chercheur, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.