Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 48, rue Robert-d'Arbrissel, Fontevraud-l'Abbaye

Dossier IA49010678 réalisé en 2010

Fiche

Si c'est surtout le côté sud de la rue Robert d'Arbrissel qui fut alloti au cours du XIXe siècle, cette maison témoigne des transformations qui affectèrent alors aussi plusieurs parcelles bâties du côté nord de cette voie commerçante du centre-bourg. Le traitement différentiel entre le rez-de-chaussée et l'étage-carré est également à noter en ce qu'il caractérise nombre de maisons à boutique, surtout lorsqu'à l'instar de celle-ci les devantures d'origine ont aujourd'hui disparu. Le décor de l'étage-carré témoigne, enfin, de ce que dans la seconde moitié du XIXe siècle l'ornementation s'affranchit progressivement des stricts canons du néo-classicisme, ce qui se perçoit ici par l'usage surabondant des cannelures.

Parties constituantes non étudiéescour, communs
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonFontevraud-l'Abbaye - Montsoreau - Saumur-Sud
AdresseCommune : Fontevraud-l'Abbaye
Adresse : 48 rue
Robert-d'Arbrissel
Cadastre : 1813 D3 1084, 1085 ; 2009 D 848

Cette maison est construite sur un emplacement déjà bâti au moins depuis le XVIe siècle. Dans la première moitié du XIXe siècle, on y trouve deux maisons mitoyennes, qui associent habitat et magasin. Elles passent, indépendamment l'une de l'autre, entre plusieurs mains jusqu'à ce qu'en 1857, Pierre Moret, vigneron, réunisse ces bâtiments en une seule propriété. Plus d'un quart de siècle plus tard, il les démolit partiellement pour faire réaliser une première tranche de cette maison (date fiscale d'achèvement des travaux retenue : 1884). Peu après, la maison est nettement agrandie, avec doublement de son niveau d'imposition foncière (date fiscale d'achèvement des travaux retenue : 1887). La date portée en façade, 1886, doit renvoyer à l'achèvement du gros œuvre de cette seconde campagne de construction. Par la suite, le rez-de-chaussée a été plusieurs fois remanié : l'ancienne porte centrale a été élargie pour servir de remise et la devanture de la boutique aménagée dans la partie droite fut remplacée dans les années 1980-1990 par les porte et fenêtres d'une habitation.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates1886, porte la date
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

La maison est construite en moyen appareil de tuffeau et est insérée dans un parcellaire bâti en continu, du côté nord de la rue Robert d'Arbrissel. Son plan est en L, avec retour en façade postérieure, où elle donne sur une petite cour.

Le bas de la façade principale, sur rue, présente un solin de calcaire dur appareillé, de hauteur inégale.

Au rez-de-chaussée, où le mur était initialement dissimulé derrière un décor de boiseries de boutiques, le traitement de la façade est resté sobre. La disparition de l'activité commerciale, donc de la devanture de l'ancienne boutique, s'est accompagnée, à ce niveau, d'une mise au jour de ce très simple appareil de tuffeau ; par ailleurs, toutes les baies y ont été remaniées.

À l'étage, à l'inverse, où le décor a été préservé, la façade présente des chaînes d'angle traitées en pilastres cannelés à chapiteaux toscans (dont les tailloirs sont également cannelés) qui portent un entablement sans architrave, avec frise à cannelures et corniche. L'encadrement des baies de l'étage fait légèrement saillie et comprend un dessus de fenêtre avec mouluration octogonale, coiffé d'une mince corniche.

Le toit est à longs pans, couvert d'ardoises, et compte, en façade, deux lucarnes à fronton-pignon et encadrement mouluré.

Murscalcaire
enduit
moyen appareil
Toitardoise
Plansplan régulier en L
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
croupe
Escaliersescalier dans-œuvre
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Main-et-Loire. 3 P 5 / 146 / 2. Cadastre. Augmentations-diminutions (parcelle D 1084, 1084-bis et 1085, années fiscales 1887 et 1890) ; matrices : page 55.

    AD Maine-et-Loire. 3 P 5 / 146 / 3. Cadastre. Matrices : pages 509, 760 et 862.

    AD Maine-et-Loire. 3 P 5 / 146 / 8. Cadastre. Matrices : cases 283 et 434.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de Maine-et-Loire - Conservation départementale du patrimoine - Stalder Florian