Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 48 rue du Général-De-Gaulle, Paimbœuf

Dossier IA44004590 réalisé en 2004

Fiche

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonPaimbœuf (commune)
AdresseCommune : Paimbœuf
Adresse : 48 rue du
Général-De-Gaulle
Cadastre : 1810 195 ; 1999 A 2ème feuille 1175

La maison actuelle a remplacé dans le 1er quart du XIXe siècle deux petites maisons construites sur le modèle des deux maisons mitoyennes à l'ouest (n° 50, 52). La première, en aval, propriété de François Thomas David, capitaine de navire et Jeanne Claude Picou (sa femme) était décrite en 1786 comme une petite maison louée à un cordonnier, composée d'une chambre basse, une chambre haute, une galerie et une cave. La seconde, en amont, est mentionnée dans l'aveu fait au marquis de Bruc en 1779 par le capitaine de navire Pierre Leray Rochaudière et Renée Daviaud (sa femme) résidant à Pornic ; il s'agissait d'une maison d'un peu plus de trois mètres de large sur un peu moins de neuf mètres de profondeur, consistant en un embas servant de boutique, une arrière-boutique, une galerie longeant la façade vers la rivière, une chambre au-dessus et une cave ayant une sortie sur le rivage. Le dessin des deux balconnets du premier étage visible sur la carte postale (remplacés depuis par un balcon filant datant du milieu du XIXe siècle) renvoie davantage à la fin du XVIIIe siècle. Le terrain faisait à l'origine partie de l'ensemble des terrains situés à l'ouest de l'îlot arrentés par la duchesse de Lesdiguières en 1691.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle

La maison est traversée depuis la rue par un couloir latéral (à l'est) depuis lequel un escalier en granite descend au niveau de la cour et des caves. Elle est composée de deux pièces en profondeur, un escalier en charpente centré situé parallèlement au mur de refend (parallèle à la rue) desservant les trois pièces à l'étage. Au niveau du comble, des cloisons en charpente faites de remplois prolongent le mur de cage jusque sous la couverture. En façade sur la rue les deux balconnets du premier étage visibles sur la carte postale ont été remplacés par un balcon filant.

Murspierre
granite moellon enduit
tuffeau pierre de taille
Toittuile mécanique
Plansplan rectangulaire régulier
Étagessous-sol, 1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier dans-œuvre : escalier tournant à retours sans jour en charpente
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Etude de Me Trastour. Aveu rendu au marquis de Bruc par Pierre Leray Rochaudière capitaine de navires et Renée Daviaud, sa femme. 13 mars 1779.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 90/41
  • Etude de Me Trastour. Location d'une petite maison, contrat passé entre François Thomas David, capitaine de navire et Jeanne Claude Picou, sa femme et René Barbedette, cordonnier. 25 février 1786.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 90/44
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Lelièvre Françoise
Françoise Lelièvre

Chercheur, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.