Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 37 rue du Général-De-Gaulle, Paimbœuf

Dossier IA44004577 réalisé en 2004

Fiche

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonPaimbœuf (commune)
AdresseCommune : Paimbœuf
Adresse : 37 rue du
Général-De-Gaulle
Cadastre : 1810 196 ; 1999 A 2ème feuille 294

Le 9 octobre 1691, Sylvestre Graton et Michelle Allard, son épouse, arrentent une parcelle à bâtir dont la largeur sur la rue est deux fois supérieure aux parcelles voisines. En 1765, leurs deux petites filles Charlotte Lafite et Anne Lafite, filles de François Lafite et de Marie Graton (propriétaires de la maison n° 50 et n° 51 quai Chassagne) déclarent au duc de Villeroy, une maison à étage, dans la cour de laquelle se trouve une boulangerie. Cette description est complétée par celle contenue dans l'acte concernant le partage des biens de François Lafite en 1774 : une maison composée de caves, d'un étage et d'un grand grenier, une allée centrale permettant de gagner la cour et la boulangerie. Le locataire de la boulangerie, François Leclerc (ou Le Clair), achetait la même année associé à René Averty l'emplacement de la maison n° 30 de la même rue. La maison était à l'origine élevée en retrait de l'alignement de la rue. Dans le premier quart du XIXe siècle, le corps principal a été doublé au nord par un deuxième corps de bâtiment séparé du premier par un nouvel escalier, le premier ayant été supprimé.

Période(s)Principale : 2e moitié 18e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle

L'ensemble actuel est composé d'une première maison de plan en L (corps de bâtiment principal), à laquelle a été ajouté, un deuxième corps de bâtiment aligné sur la rue, simple en profondeur de deux pièces en enfilade et de deux étages carrés. La partie comprise entre les deux corps éloignés l'un de l'autre d'environ deux mètres est investie, à l'ouest, par le nouvel escalier accessible du couloir central traversant l'ensemble et à l'est par une pièce sans jour. Le bâtiment sur la rue est couvert d'un toit à longs pans en ardoise ; un parement en pierre de taille de tuffeau se trouve sous l'enduit de la façade. La présence d'une cave reste exceptionnelle de ce côté de la rue.

Mursgneiss moellon
granite moellon
tuffeau pierre de taille enduit
Toittuile mécanique, ardoise
Plansplan rectangulaire régulier, plan régulier en L
Étagessous-sol, 1 étage carré, étage en surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
appentis
Escaliersescalier dans-œuvre : escalier tournant à retours sans jour en charpente
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • AD Loire-Atlantique. 4 E 91/11 : Etude Me Aubinais. Partage en deux lots des biens dépendant de la succession de François Lafite. 23 juillet 1774.

    Extrait du second lot :

    Plus au Bas Paimboeuf dite paroisse de Saint-Louis sous le même fief et seigneurie du marquisat de la Guerche une maison couverte à tuile avec ses dépendances occupée par le sieur Leclerc consistant dans deux chambres basses, une allée entre deux, deux chambres hautes, un grand grenier au-dessus, deux caves ; une chambre dans la cour servant de cuisine et une au-dessus, un escalier, et une boulangerie aussi dans la cour ou il y a deux fours à cuire (le) pain, une autre petite chambre servant de cellier, avec la cour est un puits () et des latrines () borné au nord la grand rue () à l'orient le mur mutuel avec le sieur Hervé, à l'occident l'autre mur mutuel avec la maison au sieur Lecestre.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Etude de Me Baullin. Attournance faite au duc de Villeroy par les sœurs Charlotte et Anne Lafite sur une maison consistant en chambres basses, chambres hautes, boulangerie, celliers et cour, bornée à l'est Barthélémy, à l'ouest Louis Naud ; le terrain ayant été arrenté le 9 octobre 1691 à leurs grands-parents Sylvestre Graton et Michelle Allard, par la duchesse de Lesdiguières. 16 juillet 1765.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E E 1/4
  • Etude de Me Aubinais. Partage en deux lots des biens dépendant de la succession de François Lafite, commissaire au bureau des classes de la marine à Paimboeuf et Marie Graton, son épouse, entre leurs deux filles Charlotte Françoise Lafite veuve de Jean Giraud, armateur et capitaine de navire et Yvonne Anne Lafite ; second lot. 23 juillet 1774.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 91/11
  • Etude de Me Trastour. Article 114 : Aveu rendu au marquis de Bruc par Michelle Grou sur la rente due par le sieur Louvel et la demoiselle Lafite sa femme sur une maison consistant en plusieurs chambres et cour au derrière et sur deux maisons vis-à-vis vers la rivière. 15 février 1780.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E E 90/42
  • Etude de Me Frèrejouan. Vente par Pierre Louvel et Anne-Yvonne Lafite à François Toussaint Ramet(te) et Renée Guerché, d'une maison bornée par Lecestre à l'ouest, Hervé à l'est, consistant en 2 chambres basses donnant sur la grande rue, allée de séparation entre, cuisine au derrière, chambre au-dessus du tout, boulangerie, cour, puits, entourée de mur. 26 juin 1782.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 51/29
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Lelièvre Françoise
Françoise Lelièvre

Chercheur, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.