Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 3 rue de Beau-Soleil

Dossier IA44004287 réalisé en 2005

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonGuérande - Guérande
AdresseCommune : Guérande
Adresse : 3 rue de
Beau-Soleil
Cadastre : 1819 Z 210 ; 1989 AK 162

Selon le pré-cadastre de 1806, cette propriété, cadastrée A 86 appartenant à Olive Roger, femme Douville comprend maison et boutique. En 1819, le cadastre indique que la parcelle Z 210 appartient à Roger veuve Douville. À cette époque, la propriété plus vaste qu'aujourd'hui est délimitée à l'Est par la rue de Saillé, au Sud par la rue de Sainte Catherine et à l'Ouest par la rue Beau Soleil. Elle englobe donc l'immeuble situé au n°14 rue de Saillé.

Période(s)Principale : 15e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

Cette maison construite en moellon de granite sous couverture d'ardoise adopte un plan rectangulaire. La façade sur rue est percée au rez-de-chaussée d'une porte en plein cintre avec imposte. Le premier étage est éclairé de deux fenêtres donnant sur la rue. Une lucarne en bois ouvre dans le comble. L'intérieur à été très remanié au XIXe et au XXe siècles. Il est difficile de restituer l'organisation interne. Le rez-de-chaussée conserve deux cheminées monumentales en granite. Les jambages taillés en biais sont surmontés d'une paire de corbeaux en quart de rond aux arêtes abattues. On remarque dans la cheminée ouest une petite niche rectangulaire aménagée dans le foyer. L'escalier remplacé à l'époque contemporaine se situe dans l'angle nord-est. Dans la cage d'escalier une grande fenêtre rectangulaire murée se situe entre le rez-de-chaussée et le premier étage. Le premier étage est divisé par des cloisons au XIXe et au XXe siècle. La pièce sur rue conserve les aménagements du début du XIXe siècle : parquet et boiserie avec placards encadrant une cheminée en bois. Dans le comble, la charpente apparente est constituée de deux fermes raidies par des croix de Saint-André liant faîtage et sous faîtage. À l'angle nord-est, deux portes murées communiquaient autrefois avec une propriété voisine. L'une ouvrait directement dans l'escalier du n°12 rue de Saillé, l'autre dans un petit appentis accolé à cette même tour d'escalier. Au sol on remarque les traces d'un mélange de terre et de paille posé sur de larges lames de plancher.

Les cheminées à doubles corbeaux sur jambages taillés en biais semblent indiquer un état de construction datable de la fin du Moyen Âge. Au XVIIe siècle l'élévation est reprise en conservant les cheminées anciennes. Au rez-de-chaussée et au premier étage, une cloison médiane devaient séparer deux salles. La communication du comble avec les maisons voisines doit dater de cette période.

Mursgranite
enduit
moellon
Toitardoise
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
croupe

Cette maison conserve des cheminées de la fin du Moyen Age. La charpente est à signaler (XVIIe ou XVIIIe siècle).

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • LANCIEN, Josick. La maison du député, 3 rue du Beau Soleil. Lettre aux amis de Guérande, n° 12, octobre 2005.

    p. 3.
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Ville de Guérande - Dufrêche Frédéric
Frédéric Dufrêche

Société Atemporelle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.