Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 24 rue du Général-De-Gaulle ; 13 quai Sadi-Carnot, Paimbœuf

Dossier IA44004672 réalisé en 2004

Fiche

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonPaimbœuf (commune)
AdresseCommune : Paimbœuf
Adresse : 24 rue du, Général-De-Gaulle , 13 quai
Sadi-Carnot
Cadastre : 1810 195 ; 1999 A 2ème feuille 188 ; 1032

Le terrain à bâtir a été arrenté le 9 octobre 1691 par la duchesse de Lesdiguières à Jacques Guichard, marchand cloutier. Ce dernier le cède à Jean Brosset, charpentier de navire et à Catherine Guineau dans la famille de laquelle le bien reste jusqu'en 1748, date de l'acquisition par Barthélémy Bidaud, marchand et arrimeur, de René Rolland de la Prière notaire à Lavau-sur-Loire et de sa femme Louise Guineau. L'achat concerne une maison et ses dépendances, la maison composée de plusieurs pièces, hautes et basses, sur caves et d'une coursière (dite galerie) sur la façade postérieure. En 1764, lors de l'attournance rendue par Barthélémy Bidaud au duc de Villeroy, la situation est identique ; la maison décrite renvoie aux maisons élevées au cours de la première campagne de construction du côté du fleuve. En 1785, la maison et ses dépendances appartiennent en indivis à Barthélémy Bidaud et à sa belle-fille Perrine Simon, la femme de Joseph Jacques Moreau, capitaine de navire. Au moment du rachat par ce dernier de la moitié de la propriété, deux corps de bâtiment séparés par une cour composent la maison, chacun comprenant un niveau de cave, une grande pièce servant de boutique sur la rue (pour le premier), une pièce sur le quai (pour le second), un étage carré, un grenier, l'ensemble couvert en tuile. Une allée permettait l'accès depuis la rue à la cour, une coursière (dite galerie) communiquant semble-t-il avec le deuxième corps. Les deux corps de bâtiments ne sont plus solidaires. La date 1820 portée sur le pignon ouest du comble du corps principal concerne les travaux engagés au XIXe siècle : une surélévation, l'élargissement des baies de l'étage sur la rue et la suppression des allèges, une modification de la distribution avec l'insertion de l'escalier en charpente au centre contre le pignon Est et l'intégration de l'ancienne galerie. Le corps secondaire adressé désormais au n° 13 quai Sadi-Carnot a été récemment entièrement rénové.

Période(s)Principale : 18e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Dates1820, porte la date

La maison est double en profondeur (autour de 15 mètres) : une pièce au nord et une pièce au sud de l'escalier en charpente. Il semble qu'elle l'ait été dès 1785 ; la description insiste alors sur la grande taille de la boutique. La profondeur de la maison mitoyenne n° 26, dont le rez-de-chaussée a été supprimé pour la création d'un passage piéton, en rend compte. Les petites ouvertures carrées éclairant le comble ont été murées du côté de la rue.

Mursgneiss
granite
tuffeau
moellon
Toitardoise
Plansplan rectangulaire régulier
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Couverturestoit à deux pans
Escaliersescalier dans-œuvre : escalier tournant à retours sans jour en charpente
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Etude de Me Marot. Contrat d'acquêt d'une maison et dépendance, plusieurs chambres hautes et basses, une galerie derrière, caves au-dessous, borné du levant la maison de l'hôpital, du nord la Loire, du midi la rue de Villeroy, par Barthélémy Bidaud, marchand et arrimeur, de René Rolland de la Prière, notaire à Lavau et Louise Guineau, sa femme. 18 mars 1748.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E E 51/17
  • Etude de Me Baullin. Attournance rendue au duc de Villeroy par Barthélémy Bidaud marchand et arrimeur sur une maison consistant en deux boutiques, plusieurs chambres hautes et basses, galerie derrière, caves en-dessous, bornée du levant la maison de l'Hôpital. Arrentement du terrain à bâtir par Jacques Guichard et Catherine Gallais le 9 octobre 1691 à la duchesse de Lesdiguière. 20 Septembre 1764.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E E 1/4
  • Etude de Me Trastour. Aveu rendu au marquis de Bruc par Michelle Grou sur la rente due par le sieur Rochet Duroché sur une maison située au sud de la grande rue (n° 25) et par Barthélémy Bidaud sur une maison en vis à vis du côté de la rivière. 15 février 1780.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E E 90/42 article 120
  • Etude de Me Frèrejouan. Vente par licitation de la moitié d'une maison et des ses dépendances appartenant à Barthelemy Bidaut consistant en une grande boutique, caves, chambres et grenier, cabinet (de travail) au-derrière avec un cellier au-dessus ; un autre corps de logis vers le nord composé d'une chambre basse sur cave, chambre et grenier ; le tout bâti de pierre et couvert en tuile, allée et gallerie privative pour communiquer entre les deux logements ; un avant-quai sur la rivière. Acquisition par Joseph Marc Moreau. 16 août 1785.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E E 51/31
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Lelièvre Françoise
Françoise Lelièvre

Chercheur, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.