Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 13 Grande-Rue

Dossier IA44003699 réalisé en 2007

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesétable
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonGuérande - Guérande
AdresseCommune : Guérande
Lieu-dit : Clis
Adresse : 13
Grande-Rue
Cadastre : 1820 T2 1869 ; 2000 AR 165, 166

Maison à étages avec étable dans le prolongement construite probablement dans la deuxième moitié du XVIe siècle ou au tout début du XVIIe siècle. La maison était sans doute à l'origine divisée en deux noyaux d'habitation distincts comme en témoigne la présence d'un foyer au rez-de-chaussée et d'un autre à l'étage distribué par un escalier extérieur. Il pourrait s'agir de la cohabitation de plusieurs générations ou de plusieurs branches d'une même famille. Mais la facture des cheminées, très simple au rez-de-chaussée et plus ostentatoire à l'étage, et la présence d'un évier à ce dernier, pourraient témoigner de la cohabitation d'une famille et de sa domesticité.

Période(s)Principale : limite 16e siècle 17e siècle , (?)

Maison de plan rectangulaire régulier construite en moellons de granite équarris. Les maçonneries prennent appui directement sur le socle rocheux, sans fondation. Le rocher affleurant est visible au rez-de-chaussée, près du mur gouttereau nord et sur le pignon est, où il est passe à l'intérieur de la cheminée.

Le bâtiment s'élève sur trois niveaux : un rez-de-chaussée, un étage carré et un comble à surcroît. Le rez-de-chaussée est accessible par une porte couverte en plein cintre. Il est éclairé par deux baies sur le mur gouttereau nord et chauffé par une cheminée de facture simple en granit sur le mur pignon est. À l'étage, la chambre haute, desservie par une porte accessible par un escalier droit extérieur est ajourée de trois baies, une sur chaque mur gouttereau et une sur le mur pignon est. L'étage est chauffé par une cheminée en granite prenant place sur le mur pignon ouest. Il était également équipé d'une pierre d'évier dont la gargouille est encore visible sur le mur gouttereau nord.

La maison est couverte d'un toit à longs pans à pignons découverts. Les rampants, assisés en sifflet se terminent par des crossettes moulurées. Les fermes de la charpente, à pannes, sont formées d'un système de chevrons-arbalétrier sur lesquels viennent se fixer à tenons et mortaises : un faux-entrait, un poinçon et deux contrefiches.

La maison était flanquée à l'ouest d'une étable.

Mursgranite
enduit
moellon
Toitardoise
Plansplan rectangulaire régulier
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
pignon découvert
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
États conservationsbon état, remanié
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Cadastre ancien, 1818-1820 (Archives départementales de Loire-Atlantique ; 7 P 2492).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Ville de Guérande - Durandière Ronan