Logo ={0} - Retour à l'accueil

Le cimetière de Nogent-le-Bernard

Dossier IA72001333 inclus dans Village de Nogent-le-Bernard réalisé en 2010

Fiche

Parties constituantes non étudiéestombeau, monument aux morts, croix de cimetière
Dénominationscimetière
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes Maine 301 - Bonnétable
AdresseCommune : Nogent-le-Bernard
Adresse : R.D. 85
Cadastre : 2012 D 375

Le cimetière bordant le nord et l'est de l'église paroissiale, probablement créé avant la fin du XIe siècle, fut clos de lices en maçonnerie avant 1698, réduit d'un tiers vers 1806 par l'alignement de deux rues qui le joignent, complété à une date inconnue par un cimetière neuf déjà désaffecté en 1835, et divisé avant cette même date en deux parcelles dites Le Grand et Le Petit Cimetière.

Projetée dès 1816, la translation de ce cimetière fut effectuée en 1837-1838 sur une parcelle située à la limite nord du village (actuelle rue de La Poste, parcelle F 288), laquelle fut alors clos de murs de maçonnerie, avec porte d’entrée en pierre de Villaine sur un socle en pierre de Marecouer (?) précédée d'un ballet, et planté d'arbres fruitiers. L'ancien cimetière près de l'église fut transformé en place publique vers 1843.

En 1911-1912, le cimetière, en mauvais état, est remplacé par l'actuel, aménagé par André Texier, entrepreneur à Bonnétable selon les plans de Legendre, agent-voyer à Bonnétable. Il est prévu une clôture en moellons de Saint-Cosme-en-Vairais, liés par un mortier de chaux hydraulique des usines de Senonches ou Paviers et de sable des carrières de La Biraudière à Bonnétable, couverts de briques de Saint-Germain-de-La-Coudre. Sont également mentionnées de la pierre de taille (pour le portail ?) en granit d'Alençon ou calcaire de Lavoux, une grille en fer forgé et une grande croix choisie sur catalogue.

En 1921, le même entrepreneur réalisa dans ce nouveau cimetière le monument aux morts de la Guerre 1914-1918 selon un devis donné l'année précédente par Despreaux, à Bonnétable. Le monument fut réalisé en pierre de Lavoux sur un socle en granit d'Alençon.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s)Auteur : Legendre Modeste
Modeste Legendre

architecte, dit agent-voyer cantonal ou architecte-voyer à Bonnétable.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
agent voyer (?), attribution par source

Etabli en limite sud du village, le long de la R.D.85, le cimetière occupe une parcelle de 5000 m², close de murs en maçonnerie de moellons enduits couverts de briques, accessible par un portail à deux piliers de pierre de taille calcaire et divisée en carrés par quatre allées, au carrefour desquelles est établie la croix de cimetière, également en pierre de taille calcaire. Le monument aux morts a été établi près de cette dernière.

Murscalcaire maçonnerie enduit partiel
brique
calcaire pierre de taille
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Sarthe ; 3 P 223/38. Etat des sections de la commune de Nogent-le-Bernard. 1836.

  • AD Sarthe. 2 O 221/8. Commune de Nogent-le-Bernard. Cimetière. 1816-1933.

  • AD Sarthe : 2 O 221/7. Commune de Nogent-le-Bernard. Bâtiments communaux. Monument aux Morts (1919-1921). Bureau de poste (1892-1901). Horloge (1867-1908). Bascule (1899-1901). Lavoir, Abreuvoir - avec plan de 1877 (1819-1900). Pompe à incendie (1923).

    Dossier Monument au Morts (1919-1921).
Documents figurés
  • Plan cadastral de la commune de Nogent-le-Bernard. 1835. (Archives départementales de la Sarthe ; PC 223).

    Section D
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Pays du Perche sarthois - Hardy Julien