Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hôtel particulier, 7 place de la Psalette

Dossier IA44004298 réalisé en 2005

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénominationhôtel particulier
Dénominationshôtel
Aire d'étude et cantonGuérande - Guérande
AdresseCommune : Guérande
Adresse : 7 place de la
Psalette
Cadastre : 1819 Z 97 ; 1989 AK 352, 353
Période(s)Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : limite 19e siècle 20e siècle

L'hôtel se situe au Sud de la place de la Psalette. Le plan masse n'a pas évolué depuis le cadastre de 1819. La division en appartements et les restaurations gênent la compréhension de cet ensemble complexe.

Le bâtiment principal, parallèle à la place adopte un plan rectangulaire à quatre niveaux (cave, rez-de-chaussée, 2 étages carrés, comble) sous toiture d'ardoise à deux longs pans et pignons couverts. Le rez-de-chaussée et le premier étage sont masqués par des extensions de la fin du XIXe siècle. Seuls les deux niveaux supérieurs apparaissent. On observe au deuxième étage deux fenêtres rectangulaires à feuillure surmontées dans le comble de lucarnes segmentaires à corniche, volutes et décor de feuilles de laurier, coiffées d'épis sculptés.

En façade une grosse tour d'escalier quadrangulaire décalée à l'Ouest, assure la distribution verticale. Elle est éclairée de petites fenêtres rectangulaires superposées avec arrêtes chanfreinées ou délardées d'un congé.

Le rez-de-chaussée constitue une grande salle autrefois accessible depuis la rue par une porte chanfreinée sous arc en plein cintre. À l'Ouest, la cheminée monumentale à été reprise. Le deuxième étage forme une salle unique divisée par un cloisonnement récent. On y observe une cheminée en marbre noir chantournée à coquille et un ensemble homogène de boiseries. La toiture est soutenue par une charpente constituée de ferme à entraits retroussés. Des croix de Saint-André raidissent la structure.

Le premier étage de la partie précédemment décrite communique avec un bâtiment à l'Ouest. Ce dernier correspond à un état de construction antérieur ou contemporain. Il s'élève sur trois niveaux (rez-de-chaussée, étage carré, comble). Il à été agrandi au Nord avec l'ajout d'une salle autrefois accessible par la cage d'escalier. Elle conserve un plafond à caissons, des boiseries et une cheminée monumentale en marbre dont le trumeau est flanqué de pilastres corinthiens cannelés portant entablement et fronton segmentaire.

Cet ensemble complexe présente une campagne de construction principale au XVIIe siècle. On ne peut déterminer s'il s'appuie sur des constructions préexistantes. Au XVIIIe siècle, des boiseries et cheminées sont installées.

Mursgranite
moellon
Toitardoise
Étagessous-sol, 2 étages carrés, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
toit à deux pans
croupe
pignon couvert
pignon découvert

L'hôtel présente des éléments d'architecture caractéristiques de l'habitat cossu guérandais du XVIIe siècle : lucarnes, tour d'escalier hors œuvre. Les aménagements (boiseries, cheminées) du XVIIIe siècle sont de qualité. Le premier étage du corps princi

Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Ville de Guérande - Dufrêche Frédéric
Frédéric Dufrêche

Société Atemporelle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.