Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, dite La Pierre, actuellement maison

Dossier IA72001521 inclus dans Village de Briosne réalisé en 2011

Fiche

AppellationsPierre (La)
Destinationsferme
Parties constituantes non étudiéesgrange, étable, fenil, poulailler, abreuvoir, lavoir, cour, jardin
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes Maine 301 - Bonnétable
AdresseCommune : Briosne-lès-Sables
Adresse : 2 rue des
Sablons
Cadastre : 1835 A 444-445 ; PCI 010 A 773

Entre 1763 et 1789, le procureur de la fabrique de Briosne fut autorisé à parachever les réparations et nouvelles constructions sur le lieu et bordage des Pierres dépendant de la fabrique. En 1835, la ferme comprenait deux bâtiments dont une maison établie perpendiculairement au chemin de Briosne à Beaufay. En 1888, la maison fut convertie en partie agricole et une nouvelle maison construite pour Pierre Fossier, cultivateur. Synthèse Le logis, remarquable par ses dimensions, est construit vers 1888. La grange-étable occupe exactement l'emplacement de la maison mentionnée dès 1763 et en reprend probablement une partie du gros œuvre. Les étables isolées (porcheries ou bergerie ?) peuvent dater du milieu du XIXe siècle.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : milieu 19e siècle
Dates1888, daté par source

Le fonds comprend deux parcelles. La première, close sur la rue par un mur en moellons couvert de tuiles mécaniques et par l'abreuvoir, comprend au centre le logis, à droite la grange-étable, à gauche le poulailler et les clapiers et à l'arrière une étable (porcherie ou bergerie ?). La seconde est en jardin. Le logis de type long, à comble à surcroît et probablement double en profondeur, est construit en maçonnerie enduite. L'élévation sur cour, à travées, possède une corniche en mortier de sable et chaux imitant la pierre de taille et des baies à chambranles en pierre de taille, les autres baies ont des chambranles en briques. Le toit à croupes est couvert de tuiles et d'ardoises (croupes). L'intérieur n'a pas été vu. La grange-étable, à comble à surcroît à usage de fenil, est construite en maçonnerie enduite, les chambranles des baies sont en briques et ciment, le toit à longs pans est couvert de tuiles mécaniques récentes. Le poulailler et les clapiers sont construits en briques, le toit, en appentis, couvert de tuiles mécaniques (Tuilerie de Beauvais). Les étables isolées sont construites en moellons sans chaîne en pierre de taille, les baies ont des piédroits en briques portant un linteau en bois, le toit à longs pans est couvert de tuiles plates. A l'origine isolé, l'édifice est aujourd'hui englobé dans le village de Briosne.

Murscalcaire
brique
brique creuse
enduit
maçonnerie
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toittuile plate, tuile mécanique
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
appentis
croupe
Typologiesferme à bâtiments dispersés, logis long
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Sarthe. G 786. Eglises paroissiales et leurs fabriques. Paroisse de Briosne. 1763-1789.

  • AD Sarthe. 3 P 49/13. Etat de section de la commune de Briosne. 1835.

  • AD Sarthe. 3 P 49/16. Commune de Briosne. Matrice des propriétés bâties. 1882-1911.

Documents figurés
  • AD Sarthe. PC\049\5. Plan cadastral de la commune de Briosne. Section A, feuille 3. 1835.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Pays du Perche sarthois - Hardy Julien