Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme dite la Grande Cabane, actuellement maison

Dossier IA85002373 réalisé en 2019

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, jardin, grange, étable, fournil, buanderie
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Vix
Lieu-dit : Grande Cabane (la)
Cadastre : 1836 H 586 bis ; 2019 OH 186

Cette ferme ou cabane de marais desséchés, appelée la Grande Cabane, fait partie de celles créées lors du dessèchement des marais de Vix au milieu du 17e siècle. Lors du partage de ces marais, en 1663, entre les membres fondateurs de la Société des marais de Vix-Maillezais, elle en constitue une partie du carreau numéro 74, attribuée à un des principaux associés, Simon Pichard (1625-1694), sieur de Pont de Vie, juge au siège royal de Fontenay-le-Comte. Le sort de ce lot est ensuite assez confus en raison des crises que traverse la Société dans les décennies suivantes. Au début du 18e siècle, la Grande Cabane, qui apparaît sur la carte de la région par Claude Masse en 1720, appartient à Pierre Thomas, sieur de la Sicaudière, procureur du roi à Fontenay-le-Comte, marié à Simone Pichard (et donc gendre et héritier de Simon Pichard de Pont de Vie). En 1747, elle semble être détenue par son neveu (fils de Madeleine Pichard), Simon-Quentin Desprez, écuyer, sieur de la Fosse, demeurant à Saint-Maurice-des-Noues.

La Grande cabane passe ensuite à un autre membre de la famille Pichard, Jean Baron, sieur de la Touche, marchand à Maillezais en 1735 puis fermier général de l'abbaye de Saint-Liguaire, près de Niort. En 1756, il épouse Marie-Anne Pichard de la Roche, arrière-petite-nièce de Simon Pichard de Pont de Vie. Vers 1780, Jean Baron de la Touche est propriétaire de la Grande Cabane qui passe après sa mort à son fils, Louis-Jean Baron-La Touche (1758-1840), rentier, demeurant à Maillezais. Il est propriétaire de la Grande Cabane au cadastre de 1836. La ferme et ses bâtiments apparaissent sur le plan cadastral de 1836, avec une emprise au sol proche de celle d'aujourd'hui. Ces bâtiments ont toutefois dû être reconstruits, au moins en partie, au cours du 19e siècle. C'est peut-être à Louis Baron-La Touche, demeurant à Maillezais (ou à son fils, qui suit), que l'on doit d'avoir récupéré et remployé des pierres provenant de l'abbaye de Maillezais.

La cabane passe après lui, en 1845, à ses enfants, dont Léonidas Baron-La Touche (1802-1884), avocat, député de Vendée (qui a donné son nom au parc Baron, à Fontenay-le-Comte). Acquise en 1886 par la veuve de Jean Cartier, née Lebiau, de Poitiers, la Grande Cabane est dispersée entre plusieurs propriétaires en 1913. Jacques Duprat, géomètre à Fontenay-le-Comte, achète les bâtiments.

Les abords de la ferme évoluent en 1965 lorsque le Petit canal de la Société, qui s'écoulait à ses pieds, est en partie comblé et la digue qui le séparait du canal de Vix est supprimée. Le comblement du canal permet à la ferme de doubler la largeur de sa cour à l'avant. Une nouvelle passerelle en béton et en bois est alors jetée par-dessus le canal de Vix élargi.

Période(s)Principale : 18e siècle, 19e siècle

Les bâtiments de cette ancienne ferme ou cabane de marais desséchés sont situés à la limite sud-ouest de l'ancienne exploitation. Ils prennent place au bord du canal de Vix et du canal de la Grange qui lui permettaient de communiquer avec l'extérieur par bateau, en plus de la digue ou Grande levée de Vix, voie terrestre. Hormis un fournil-buanderie (disparu) qui se trouvait au nord-ouest, les bâtiments sont accolés les uns aux autres. Le logis occupe l'angle sud-ouest de cet ensemble. Constitué d'un rez-de-chaussée et d'un grenier, il présente en façade deux travées d'ouvertures et quatre baies au rez-de-chaussée.

Une vaste grange-étable le prolonge vers l'est. Elle présente sa façade sur le mur pignon, à l'est, avec l'origine une grande porte centrale et deux portes latérales plus petites. A l'intérieur, elle était organisée en trois espaces, les espaces latéraux étant dévolus aux bestiaux, avec des alignements d'auges en pierre. D'autres dépendances (toits...) sont placés à l'arrière de cette grange-étable, au nord, en appentis. Leur sol présente un pavement de grosses pierres de taille rectangulaires.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étagesrez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
TypologiesFerme à bâtiments jointifs, Cabane de marais desséchés, Grange à façade en pignon, 2/4
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Vendée. 62 J, archives de la Société des marais desséchés de Vix-Maillezais, liasse 1, pièce 5. Partage des marais de Maillezay et Vix, avec les procurations, eschanges et procez-verbaux, [19 octobre 1663-1er septembre 1664], Fontenay-le-Comte, chez Petit-Jean, 1664.

  • Archives départementales de la Vendée. 62 J, archives de la Société des marais desséchés de Vix-Maillezais, liasse 15, pièce 3. Vers 1780 : Etat des cabanes des marais de Vix, Maillé, Maillezais et Doix.

  • Archives départementales de la Vendée. 62 J, archives de la Société des marais desséchés de Vix-Maillezais, liasse 84, pièce 7. [Vers 1748, copie de 1890 :] Table générale de tous les quarreaux du marais de Vix et Maillezais, à qui chaque carreau est échu après les échanges et contre échanges faites, de combien chaque carreau est d'arpent, la page où il se trouve dans le procès-verbal de partage, et par qui chaque quarreau est actuellement possédé.

  • Archives départementales de la Vendée. 3 P 3392 à 3401, 3725 (complétés par les registres conservés en mairie). 1837-1971 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Vix.

Documents figurés
  • Plan cadastral de Vix, 1836. (Archives départementales de la Vendée, 3 P 303).

Bibliographie
  • SUIRE, Yannis. Le Marais poitevin, une écohistoire du XVIe à l'aube du XXe siècle. La Roche-sur-Yon : Centre vendéen de recherches historiques, 2006.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Vendée - Suire Yannis