Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, 19 rue du Gué-Hubert

Dossier IA72059020 réalisé en 2020

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéeslogement, étable, hangar agricole, grange, toit à porcs, cour
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonPays du Perche sarthois - Saint-Calais
AdresseCommune : Semur-en-Vallon
Adresse : 19 rue du
Gué-Hubert
Cadastre : 1830 A2 290 ; 2020 AC 11

Une maison existait à l'emplacement du logement actuel sur le cadastre napoléonien de 1830 : elle dépendait, tout comme les bâtiments de l'autre côté de l'ancienne allée, du château de Semur. En 1850, la châtelaine Céline de Chertemps de Seuil obtient l'autorisation de faire démolir et réédifier cette demeure qui menace ruine à l'extrémité de l'avenue de son château. Les matrices cadastrales ont enregistré les travaux la même année. On peut toutefois se demander si certaines ouvertures de la façade sur cour n'ont pas été conservées de la maison précédente, de par leur traitement proche de ce qu'on trouve sur d'autres maisons du début du XIXe siècle. Les bâtiments agricoles sont plus tardifs et ont vraisemblablement été édifiés à la fin du XIXe siècle ou au début du XXe siècle (avec l'aménagement d'une grande porte pour le passage des engins dans la 2e moitié du XXe siècle). Un grand hangar métallique et un édicule en parpaing ont été ajoutés dans la 2e moitié du XXe siècle.

Période(s)Principale : milieu 19e siècle, limite 19e siècle 20e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Dates1850, daté par source

Les bâtiments de ferme sont disposés autour d'une cour ouverte, incluant l'un des pavillons d'entrée de l'avenue du château (voir ce dossier) aujourd'hui sous la végétation. Le logis, à étage carré et orienté sur la cour au nord, présente trois travées de baies à encadrement de brique harpé, certaines à arc segmentaire, certaines à linteau de bois. La façade sud sur la rue possède deux travées et un oculus ovale. Au-dessus de la corniche faite de rangées de briques, la toiture à longs pans et à croupes, surmontée d'épis de faîtage en zinc, est couverte de tuile plate et d'ardoise dans les angles. On remarque qu'un angle est abattu pour ne pas empiéter sur l'avenue du château. A l'intérieur, un escalier central droit en charpente dessert l'étage.

Couverte d'une grande toiture d'ardoise asymétrique, la grange-étable est implantée parallèlement au logis et présente des angles et des encadrements de baies en brique flammée. Des ouvertures similaires sont visibles sur les toits à porcs formant un L. Un grand hangar métallique complète l'ensemble.

Murscalcaire moellon enduit
grès moellon enduit
silex moellon enduit
Toittuile plate, ardoise
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvrementscharpente en bois apparente
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans croupe
Escaliersescalier intérieur : escalier droit en charpente
État de conservationmauvais état
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Sarthe ; 210 AC 32. 1826-1856 : voirie urbaine et alignements de Semur-en-Vallon.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 3 P 340. Matrices cadastrales, registres des augmentations et diminutions de construction de Semur-en-Vallon.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Pays du Perche sarthois - Barreau Pierrick
Barreau Pierrick

Chercheur auprès du Pays du Perche sarthois jusqu'en octobre 2020. Depuis novembre 2020, chercheur auprès du Conseil départemental de la Mayenne.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.