Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ensemble des trois ponts de Guémansais

Dossier IA72001541 inclus dans Ecart de Guémansais réalisé en 2012
Dénominationspont
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes Maine 301 - Bonnétable
HydrographiesRuisseau de Mortève
AdresseCommune : Rouperroux-le-Coquet
Lieu-dit : Guémansais
Adresse : R.D. 301
Cadastre : 2010 PCI non cadastré

D'après le plan de 1747-1748, un pont de trois arches à deux piles munies d'avant-becs et deux ponceaux, portant une section de voie pavée, sont prévus à Guémansais pour franchir les bras du ruisseau de Mortève. Les trois sont attestés en 1791. Vers 1800, le grand pont de Gémansais, l'un des deux seuls existants sur le tracé de la route nationale 138 bis entre le Mans et la limite départementale (les autres sont des ponceaux), est décrit comme un ouvrage en pierre et moellons, de 9,74 m, 11,69 m entre les têtes et de 6,49 m de débouché total. La longueur de chacun des deux ponceaux, dont l'un est situé à Saint-Cosme-en-Vairais, est estimée à 11,69 m, et l'ouverture de leur arche respectivement de 3,90 et 2,92 m. La chaussée, pavée sur le tablier du grand pont et empierrée pour le reste, est régulièrement réparée par la suite. En 1816, les trois ponts sont à réparer, il est précisé en 1824 que des fournitures en moellons et en pierre de taille (grès) pour les parements sont affectés chaque année à l'entretien de l'ensemble des ponts. En 1838, les parapets de Guémansais sont réparés. Synthèse Les trois ponts de Guémansais datent du XVIIIe siècle, mais il est difficile d'affirmer qu'ils existent en 1747-1748, le plan levé à cette date n'étant peut-être qu'un projet : la chaussée pavée qu'il indique n'a été que très partiellement réalisée. La longueur du pont donnée vers 1800 est erronée. L'une des arches du grand pont est comblée, aucun parapet ne subsiste.

Période(s)Principale : 18e siècle

Les ponts de Guémansais sur le tracé de la R.D. 301 consistent en un pont de trois arches en berceau plein cintre sur deux piles munies d'avant-becs, et deux ponceaux, dont l'un à Saint-Cosme-en-Vairais. Seul le pont a été étudié. Long de 18 m et large de 12 m environ, il est construit en pierre de taille de grès.

Mursgrès
pierre de taille
Couvrementsvoûte en berceau plein-cintre
État de conservationétat moyen
Statut de la propriétépropriété du département

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Sarthe. 2 S 3. GRANDE VOIRIE. Organisation générale. Aménagements et entretien 1790-1806.

  • AD Sarthe. 2 S 13. GRANDE VOIRIE. Tableaux des ponts et ponceaux. An XIII.

  • AD Sarthe. 2 S 171. ROUTE NATIONALE 138 BIS DU MANS A MORTAGNE. Dossiers généraux. Travaux. Reconstructions d'arches et de ponts... An XI-1818.

  • AD Sarthe. 2 S 172. ROUTE NATIONALE 138 BIS DU MANS A MORTAGNE. Dossiers généraux. Travaux... 1837-1868.

  • AD Sarthe. 2 S 173. ROUTE NATIONALE 138 BIS DU MANS A MORTAGNE. Dossiers généraux. Baux d'entretien. 1821-1851.

Documents figurés
  • Plan d'une partie de la route de Paris au Mans et Angers... 1747-48. (Archives départementales de la Sarthe ; C additif 142).

  • ROUTE NATIONALE 138 BIS DU MANS A MORTAGNE. ROUPERROUX-LE-COQUET. Plan des alignements. 1837-1889. (Archives départementales de la Sarthe ; 2 S 716).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Hardy Julien