Logo ={0} - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Pierre de Saint-Pierre-du-Lorouër

Ensemble des décors peints de l'église paroissiale Saint-Pierre de Saint-Pierre-du-Lorouër

Dossier IM72002598 réalisé en 2003

Fiche

Dénominationspeinture monumentale
Aire d'étude et cantonForêt de Bercé - Le Grand-Lucé
AdresseCommune : Saint-Pierre-du-Lorouër
Adresse : rue de la Veuve
Emplacement dans l'édificeles peintures sont situées dans la nef elles se développent largement sur le mur nord alors qu'au sud elles ne sont conservées qu'au niveau de la tribune

Le dossier ensemble est constitué de trois sous-dossiers : sur les peintures romanes exécutées au cours de deux campagnes, et conservées sur le mur nord et ponctuellement à l'extrémité occidentale du mur sud ; sur les peintures gothiques découvertes sur les murs nord et sud (les fragments au milieu du mur nord, l´enfer désormais disparu et les peintures situées au niveau de la tribune) et réalisées au cours de plusieurs campagnes (entre la deuxième moitié du XIIIe et le XVe siècle) difficiles à dénombrer en l'absence d´une analyse stratigraphique et enfin sur les peintures d´accompagnement des deux clés de voûte réalisées à la fin du XIXe siècle dans le chœur. La nef fut entièrement peinte à plusieurs reprises au cours du Moyen Age. Au premier décor de faux-appareil a succédé un décor de funérailles qui couvrait partiellement le mur nord, puis d'autres décors historiés, de plus ou moins grande ampleur. Le chœur reconstruit à la fin du Moyen Age ne conserve pas de traces de peintures, à l'exception des clés de voûte contemporaines. Les peintures médiévales furent découvertes à la fin du XIXe siècle grâce à Eugène Vallée. Nommé curé de la paroisse en 1887, il trouva à son arrivée l´église Saint-Pierre si délabrée qu´il entreprit de la restaurer. C´est ainsi qu´au début de l´année 1892, il découvrit des peintures murales sous les enduits des murs de la nef. Il s´appliqua alors à conserver et à mettre en valeur une partie des décors du mur nord qui avaient peu souffert, tandis que tous ceux des murs sud et ouest furent presque entièrement sacrifiés. Le croquis établi par l´abbé (A.D.S., 18 J 517) comme la description succincte du comte de Janssens, qui rapporta la découverte à la Société Nationale des Antiquaires de France, ont permis de conserver le souvenir de ces peintures aujourd´hui disparues. En effet, les peintures ne furent pas détruites mais recouvertes de plâtre. Dès 1908, les peintures romanes furent classées Monuments historiques au titre des objets. Celles du mur nord furent restaurées par Robert Baudouin en 1961, avant le passage du congrès de la Société française d´archéologie, puis consolidées en 1967 (A.D.L.A., 1391 W 170) tandis que celles du mur sud ne l´ont apparemment jamais été. La seconde campagne de travaux fut consécutive à la pose d´une plinthe en ciment qui nuisit beaucoup à la bonne conservation des peintures. Fort heureusement, elle fut complètement enlevée au début des années 2000 sur le mur nord de la nef, mais partiellement conservée à l´ouest et au sud. Au cours de ces travaux quelques fragments de peintures furent retrouvés sous les plâtres, côté nord et à l´angle nord-ouest. A signaler sur le mur extérieur du chœur, côté nord, la présence de fragments d'enduit d'une litre.

Période(s)Principale : 12e siècle
Principale : limite 12e siècle 13e siècle
Principale : limite 13e siècle 14e siècle
Principale : 14e siècle
Principale : 15e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Catégoriespeinture murale
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre objet, 1908/07/18

Références documentaires

Documents d'archives
  • Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine ; carton 2576 Sarthe. Affaires générales (1907-1950), rapport présenté par l'ACMH Bernard Vitry, 18 octobre 1946 sur l'état de l'édifice et des peintures.

  • Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine : documentation des AOA, carton 179 Taralon, mention d'une restauration R. Baudouin en 1964 ; carton 182 bis Taralon, devis de R. Baudouin du 28 avril 1960 ; engagement de dépense n°37 du 22 avril 1967 pour 1200 frs ; engagement de dépense n°39 du 10 mai 1967 pour 5000 frs ; rapport J. Taralon du 16 septembre 1966.

  • Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine. Notes Aimée Neury, 1950.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 18 J 517. Fonds Cordonnier-Détrie : notes, 19 septembre 1948, lettre d'Eugène Vallée datée du 2 mars 1892.

Documents figurés
  • Relevés de peintures murales, croquis Jacques Poinsier, 1942, sans numéro ; scène de funérailles, Jacques Poinsier, 1942, n°17 411 ; scène de funérailles, Jacques Poinsier, 1942, n°17 412 ; femme couchée, Jacques Poinsier, 1942, n°17 413. (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine ; 1996/089).

  • 9 clichés NB, Hurault, MH 0293985 à MH 0293990, MH 0294023 à MH 0294025, 1951 ; 3 clichés des relevés, Janet-Le Caisne, MH 0127916 à MH 0127918, 1943 ; 1 cliché d'un relevé, Charles Hurault, MH 131350, 1945. (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine).

Bibliographie
  • DAVY, Christian. La peinture murale romane dans les Pays de la Loire. L'indicible et le ruban plissé. Laval : Société d'Archéologie et d'Histoire de la Mayenne, 1999.

    p. 348-351
  • DAVY, Christian, JUHEL, Vincent, PAOLETTI, Gilbert. Les peintures murales romanes de la vallée du Loir. Vendôme : Editions du Cherche-Lune, 1997.

    p. 180-185
  • LEDUC, Christine. La peinture murale en Anjou et dans le Maine aux XVe et XVIe siècles, Thèse d'Histoire de l'Art sous la direction d'Albert Châtelet. Université Marc Bloch de Strasbourg, 1999.

    tome III, p. 1311-1314
  • PRE, Madeleine. La peinture murale dans la région du Maine et ses confins angevins du XIIe siècle au XVIIIe siècle.Thèse de l'Ecole du Louvre, Paris, 1944.

    p. 79, 311-312
Périodiques
  • CORDONNIER-DETRIE, Paul. Aux pays de Gabrone et du Lorouër. Revue historique et archéologique du Maine, 1957.

    tome XXXVII, p. 80
  • DUPRAT, Clémence-Paule. Enquête sur la peinture murale en France à l'époque romane. Bulletin monumental, 1943-1944.

    tome CII, p. 80
  • E, C. Inauguration et bénédiction de l'église de Saint-Pierre-du-Lorouër. La semaine du Fidèle, 2 novembre 1895, n°49.

    p. 971-971
  • JANSSENS, Gaston de. Saint-Pierre-du-Lorouër et ses peintures murales. L'Union historique et littéraire du Maine, 1895.

    p. 143-152, 177-185, 211-216
  • JANSSENS, Gaston de. Les peintures murales de Saint-Pierre-du-Lorouër (Sarthe). Bulletin de la Société nationale des Antiquaires de France, 1893.

    p. 94-102
  • Semaine du Fidèle.

    tome XXXIII, p. 971
  • TRIGER, Robert. Saint-Pierre-du-Lorouër. Revue historique et archéologique du Maine, 1892.

    tome XXXII, p. 125
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil général de la Sarthe - Leduc-Gueye Christine