Dossier d’œuvre objet IM53002847 | Réalisé par
Bureau Arnaud (Contributeur)
Bureau Arnaud

Chercheur à l'Inventaire général, au service du patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, et Conservateur des Antiquités et Objets d'art de la Mayenne.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Foisneau Nicolas (Contributeur)
Foisneau Nicolas

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • enquête thématique régionale, Auguste Alleaume peintre-verrier
Ensemble de 2 verrières historiées : l'agonie au jardin des oliviers, la Vierge intercédant pour l'Eglise auprès de la Trinité, le portement de croix, l'assomption (baies 3 et 4) - Église paroissiale Saint-Nicolas, Craon, Collégiale, puis église paroissiale Saint-Nicolas - place Saint-Nicolas, Craon
Auteur
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Pays de la Loire - Craon
  • Commune Craon
  • Adresse place Saint-Nicolas
  • Emplacement dans l'édifice Baies 3 et 4 : situées dans le transept, sur le mur nord du bras nord et sur le mur sud du bras sud.
  • Dénominations
    verrière
  • Titres
    • Agonie au jardin des oliviers
    • la Vierge intercédant pour l'Eglise auprès de la Trinité
    • portement de croix
    • assomption

Les 2 verrières ont été réalisées par le peintre-verrier Auguste Alleaume en 1893 et 1894. D'après le répertoire des dessins de l'atelier, celui-ci a dessiné lui-même les cartons des scènes des registres inférieurs. Les grands scènes ont en revanche été exécutées sur les cartons de son frère, le peintre Ludovic Alleaume. Les sources permettent de confirmer et de préciser les dates portées sur les vitraux. Le conseil de fabrique de Saint-Nicolas de Craon vote le 7 mai 1893 la commande de 2 verrières à Auguste Alleaume, quelques semaines seulement après l'installation de celui-ci à Laval. Le marché est passé le 26 octobre 1893. D'après le registre de caisse de l'atelier, la pose est réalisée en juin 1894. Le même mois, l'abbé Daniel, curé de Craon, verse en une fois la totalité de la dépense, 11000 francs, tandis qu'Auguste donne 158,55 francs à Poteraie, d'Angers, pour le grillage, 500 francs à son frère pour 2 grandes scènes et dépense 85 francs pour l'enregistrement du marché et 416,45 francs pour la pose.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 19e siècle
  • Dates
    • 1893
    • 1894
  • Lieu d'exécution
    Commune : Pays de la Loire
    Édifice ou site : 53,Laval

Chacune des 2 baies est formée de 2 lancettes à arc brisé surmontées d'1 oculus. Chaque lancette est dotée de 10 barlotières et chaque oculus d'1.

  • Catégories
    vitrail
  • Structures
    • lancette, 2, en arc brisé
    • oculus de réseau
  • Matériaux
    • verre transparent, grisaille sur verre, jaune d'argent
  • Iconographies
    • Agonie au jardin des oliviers
    • Dieu le Père: en buste
    • Saint-Esprit
    • la Samaritaine au puits
    • Trinité
    • Vierge: agenouillé, main: joint
    • pape
    • évêque
    • femme
    • roi
    • prêtre: agenouillé
    • homme: agenouillé
    • église
    • château
    • apparition du Sacré-Coeur à sainte Marguerite-Marie Alacoque
    • Agneau mystique: livre: sceau, étendard
    • Tétramorphe
    • Jésus rencontre sa mère
    • sainte Madeleine
    • ange: phylactère: I.N.R.I.
    • Noces de Cana
    • Assomption
    • apôtre
    • tombeau
    • ange
    • main: Dieu
    • Apparition de la Vierge à saint Dominique
    • sainte Catherine de Sienne
    • M.A.
    • couronne
    • lys
    • rose
    • étoile
  • Précision représentations

    Chaque lancette comprend une scène principale, développée sous un important dais néo-gothique et, au registre inférieur, dans un cadre à 2 colonnes et 3 arcs trilobés, une scène secondaire. La lancette gauche de la baie 3 représente l'agonie du Christ au jardin des Oliviers. Saint Pierre, saint Jacques et saint Jean sont endormis au premier plan. Au second plan, un ange apporte le calice à Jésus agenouillé, de profil. La scène est dominée par Dieu, en buste, dans une mandorle rayonnante. Au registre inférieur sont figurés Jésus et la Samaritaine au puits. La lancette droite représente la Vierge intercédant en faveur de l'Eglise. Au premier registre, l'Eglise est figurée par 6 personnages en prière, 4 debout : un pape, un évêque, une femme et un roi et 2 agenouillés : un prêtre, vu de dos, et un homme barbu, de profil. Derrière eux apparaissent la basilique Saint-Pierre et le château Saint-Ange de Rome. Au deuxième registre se trouve la Vierge, de profil, agenouillée, les mains jointes. Elle est tournée vers la Trinité figurée au troisième registre : le Christ et Dieu le Père sont assis sur un trône au-dessus duquel apparaît la colombe du Saint Esprit. Le Christ montre à son père ses plaies d'où surgissent des flammes. Au niveau inférieur de la même lancette figure l'Apparition du Sacré-Coeur à sainte Marguerite-Marie Alacoque. Dans l'oculus sommant la baie se trouve l'Agneau mystique sur le livre aux sept sceaux, cantonné des symboles des évangélistes. Sur la baie 4, la lancette gauche figure une des scènes du portement de croix. Jésus, de face, porte la croix, aidé par Simon de Cyrène et accompagné par un soldat et un autre homme. Il fait un signe de la main aux saintes femmes figurées au premier plan : Marie, de face, les mains croisées sur sa poitrine, Marie-Madeleine, de dos, agenouillée, les mains jointes, une troisième femme, agenouillée, tenant sa tête entre les mains et une quatrième, appuyée contre la Vierge. Un ange en buste, dans une mandorle, tenant un phylactère portant les initiales : I.N.R.I., domine la scène. Le registre inférieur montre les noces de Cana. Sur cette même baie, la lancette droite représente l'assomption : la Vierge est portée par quatre anges au dessus de son tombeau d'où surgissent des roses et des lys et qu'entourent 4 apôtres dont saint Jean. Au-dessus d'elle apparaît dans une mandorle rayonnante la main de Dieu. Le registre inférieur figure l'Apparition de la Vierge à saint Dominique. L'Enfant Jésus debout sur les genoux de sa mère tend le rosaire au saint, en présence de sainte Catherine de Sienne. L'oculus sommant la baie contient dans un quadrilobe les lettres MARIA superposées, surmontées d'une couronne et entourées de lys, de roses et d'étoiles.

  • Inscriptions & marques
    • inscription concernant l'auteur
    • inscription concernant le lieu d'exécution
    • date
  • Précision inscriptions

    Inscriptions concernant l'auteur et le lieu d'exécution et date : "A : ALLEAUME / PEINtre VERRIER", "INVENt PINXt / LAVAL 1893" (baie 3), "A : ALLEAUME / PEINtre VERRIER", "INVENt PINXt / LAVAL 1894" (baie 4) ; "3 A" (répété 3 fois sur le cadre de chacune des lancettes).

  • État de conservation
    • plombs de casse
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
  • Intérêt de l'œuvre
    À signaler

Documents d'archives

  • Archives départementales de la Mayenne ; 467 J 1. Fonds Auguste Alleaume. Répertoire des dessins.

  • Archives départementales de la Mayenne ; 467 J 4. Fonds Auguste Alleaume. Registre de caisse, 1893-1910.

Documents figurés

  • Musée du Vieux-Château, Laval. St Nicolas. Craon. [Maquette de deux lancettes des verrières du transept : agonie au jardin des oliviers, assomption] / dessinée par Auguste Alleaume. S.d. [1893]. 1 dess. : aquarelle et encre noire sur papier.

  • Musée du Vieux-Château, Laval. [Cartons des scènes des verrière du transept de l'église Saint-Nicolas de Craon : agonie au jardin des oliviers, la Vierge intercédant pour l’Église auprès de la Trinité, portement de croix, assomption] / dessinés par Ludovic Alleaume. S.d. [1893]. 4 dess. : crayon et encre noire sur papier, lavis brun et noir.

  • Musée du Vieux-Château, Laval. Craon. Symbole agneau. [Carton de l'oculus de la verrière du bras nord du transept de l'église Saint-Nicolas] / dessiné par Auguste Alleaume. S.d. [1893]. 1 dess. : crayon sur papier, lavis noir, rouge, jaune, ocre, brun, vert, bleu, blanc ; 119,4 x 122,5 cm.

  • Musée du Vieux-Château, Laval. Médaillon de la Vierge. [Carton de l'oculus de la verrière du bras sud du transept de l'église Saint-Nicolas de Craon] / dessiné par Auguste Alleaume. 1 dess. : crayon sur papier, lavis noir, bleu, vert, rouge, jaune et ocre, rehauts de gouache blanche ; 118,6 x 119,6 cm.

  • Musée-école de la Perrine, Laval. Architecture XVe, gdes fenêtres du transept de Craon. [Carton partiel] / dessiné par Auguste Alleaume. S.d. [1893]. 1 dess. : encre noire, gouache blanche et lavis sur papier ; 324,7 x 75,5 cm.

  • Musée-école de la Perrine, Laval. Architecture XVe, grandes fenêtres du transept, Craon, bas. [Carton partiel] / dessiné par Auguste Alleaume. S.d. [1893]. 1 dess. : crayon, encre noire, lavis et gouache blanche sur papier ; 198,2 x 75,5 cm.

Date d'enquête 1979 ; Date(s) de rédaction 2015
(c) Conseil départemental de la Mayenne
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
Bureau Arnaud
Bureau Arnaud

Chercheur à l'Inventaire général, au service du patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, et Conservateur des Antiquités et Objets d'art de la Mayenne.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Foisneau Nicolas
Foisneau Nicolas

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.