Dossier d’œuvre architecture IA72001049 | Réalisé par
  • inventaire topographique
Ensemble d'édifices à cour commune de Touillé
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes Maine 301 - Bonnétable
  • Commune Courcival
  • Lieu-dit Touillé
  • Cadastre 1835 B 122-137, 152, 154, 156-162 ; 1994 B 72, 75-79, 81, 91, 92, 95-104, 355
  • Dénominations
    ensemble d'édifices à cour commune
  • Destinations
    maison
  • Parties constituantes non étudiées
    maison, ferme, grange, porcherie, remise

Mention de la métairie de Thouillé en 1623. 35 habitants environ sont dénombrés en 1829 au hameau de Touillé. Le plan cadastral de 1835 figure 8 maisons groupées en deux bâtiments principaux (une troisième est isolée) le long d'un chemin formant deux cours communes. Les parties agricoles sont disposées sur la rive nord du chemin et partagées entre les différents propriétaires. L'une des maisons du bâtiment A est convertie en 1846 en bâtiment rural, une autre déclarée comme fournil à partir de 1882. Dans le bâtiment B, la maison 2 est déclarée démolie en 1910.

La présence à Touillé au milieu du XXe siècle d'ouvriers de la tuilerie de Rouperroux-le-Coquet, toute proche, n'est confirmé ni par l'étude de l'état des sections du plan cadastral de 1835 ni par la liste nominative de 1906 (seuls des agriculteurs sont dénombrés). La création de l'ensemble d'édifices à cour commune n'est donc pas lié à un habitat ouvrier.

L'ensemble présent en 1835 est aujourd'hui très remanié : seul le bâtiment regroupant les maisons 2 et 3 présente encore un intérêt. La partie gauche de la maison 3, logis court en pan-de-bois ayant conservé sa cheminée avec potager, remonte au moins au XVIe siècle. La partie droite est un ancien logis réuni au premier et largement remanié. La maison 2, logis court avec étable en prolongement, peut dater des XVI ou XVIIe siècles. Son pignon à cheminée construit en pan-de-bois est à rapprocher d'exemples d'association pan-de-bois et maçonnerie de moellons comme au logis de La Maison Blanche.

L'élévation postérieure de la grange, partiellement en pan-de-bois hourdé en torchis, est un vestige de la grange visible sur le cadastre de 1835 mais largement reconstruite dans la seconde moitié du XIXe siècle.

  • Période(s)
    • Principale : 16e siècle
    • Principale : 17e siècle
    • Principale : 2e moitié 19e siècle

Édifice comprenant 5 bâtiments répartis autour d'une cour en L. À l'ouest, la maison 1, très remaniée, comprend 3 corps de bâtiments en alignement, construits en maçonnerie enduite et pan-de-bois. Au nord, les maisons 2 et 3 sont également construites sur le même alignement. Le gros œuvre est principalement en pan-de-bois, y compris le pignon est de la maison 2 qui intègre la cheminée construite en maçonnerie de moellons. L'élévation sur cour et les ouvertures de la maison 3 sont remaniées, celles de la maison 2 sont en bois. À l'est, la grange est en pan-de-bois essenté de planches (élévation postérieure partiellement en pan-de-bois hourdé en torchis), la porcherie en moellons enduits, la remise sur poteaux métalliques est essentée et couverte de tôles. L'ensemble est couvert de longs pans, sauf la partie sud de la maison 1, couverte en appentis.

  • Murs
    • calcaire
    • bois
    • torchis
    • essentage de tôle
    • essentage de planches
    • moellon sans chaîne en pierre de taille
    • pan de bois
    • pan de métal
  • Toits
    tuile plate, métal en couverture
  • Étages
    rez-de-chaussée
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • appentis
  • État de conservation
    remanié
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Archives départementales de la Sarthe. 2 Mi 289-19. Listes nominatives de recensement de population. Commune de Courcival. 1906.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 3 P 103/11. État des sections de Courcival. 1835.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 3 P 103/12. Matrice des propriétés foncières. 1838-1913.

  • Archives départementales de la Sarthe. 3 P 103/14. Matrice des propriétés bâties, 1882-1911.

Bibliographie

  • CHAMBOIS, Émile-Louis. (Ed.). Inventaire des minutes anciennes des notaires du Mans (XVIIe et XVIIIe siècles), dressé par l'abbé ESNAULT. Le Mans : Leguicheux, 1895-1898. 7 vol.

    p. 145.
  • PESCHE, Julien-Rémy. Dictionnaire topographique, historique et statistique de la Sarthe, suivi d'une biographie et d'une bibliographie. Tome II. Le Mans : Monnoyer ; Paris : Bachelier, 1829.

Documents figurés

  • Plan cadastral révisé en 1932 mis à jour en 1993, section B1 (Direction générale des impôts - cadastre).

  • Plan cadastral de la commune de Courcival, section C2, 1835. (Archives départementales de la Sarthe ; PC/103).

    Section B1.
Date d'enquête 2008 ; Date(s) de rédaction 2008
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Pays du Perche sarthois
Articulation des dossiers