Dossier d’œuvre architecture IA72001097 | Réalisé par
  • inventaire topographique
Église de Terrehault
Auteur
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes Maine 301 - Bonnétable
  • Commune Terrehault
  • Adresse V.C.3
  • Cadastre 1835 B 128  ; 1988 B 83
  • Dénominations
    église
  • Vocables
    saint Pierre
  • Destinations
    église

L'église, avec le clocher-mur, le portail occidental et la fenêtre du mur nord, peuvent remonter au XIIe siècle (?). Les remaniements ultérieurs se limitent à l'ouverture de nouvelles baies (les fenêtres jumelées du mur sud au XIVe siècle (?), la porte du mur nord et le lavabo du chœur dans la 2e moitié du XVIe ou au début du XVIIe siècle) et la construction du balet à une date inconnue. La sacristie est ajoutée avant 1835, peut-être à la limite des XVIIIe et XIXe siècle au vu de l'encadrement en briques de sa fenêtre. Les travaux du 3e quart du XIXe siècle ont principalement concerné l'intérieur : en témoignent le lambris de couvrement et le décor peint.

La paroisse de Sancti Herraudi ou Sancti Petri de Sanct Herraudo est mentionnée dès la fin du XIIe ou début du XIIIe siècle, l'église Sancti Erraudi en 1508 seulement. Après la Révolution, la commune est réunie aux paroisses de Sables puis Jauzé, et l'église semble désaffectée jusqu'en 1826, date de son érection en succursale après 30 ans d'abandon. Pour sa réouverture au culte, l'édifice est réparé (blanchiment de l'intérieur, réédification envisagée du balet en ruines en 1834) et meublé (achat de fonts baptismaux, installation avant 1836 de statues provenant de l'église de Bonnétable).

En 1867, E. Pieau, architecte d'arrondissement, dresse un devis de restauration générale qui prévoit la destruction du balet, la réfection des enduits, la restauration du clocher (installation de persiennes et d'une croix) et de la couverture en tuiles, et plusieurs réparations intérieures (création d'un plafond à la sacristie, réparations du plancher du clocher, du lambris, du pavage et des marches du sanctuaire, blanchiment). Les travaux sont exécutés entre 1869 et 1871, avec ceux du presbytère, par François Labelle entrepreneur, Léon Rigot charpentier et Auguste Roger maçon, tous trois associés à Bonnétable, mais certains travaux prévus ont été remplacés par des réparations d'urgence (le balet n'est pas détruit). Renouard, peintre au Mans, dresse en 1880 un nouveau devis de restauration pour la voûte du chœur et le maître-autel, travaux partiellement financés par le duc de la Rochefoucauld.

Implantée au milieu du cimetière, l'église présente un plan rectangulaire allongé réunissant nef et chœur. Le gros œuvre est en moellons de calcaire, grès roussard et silex enduits. Le mur-pignon ouest, épaulé d'importants contreforts corniers, porte un clocher mur complété d'un clocher en charpente essenté d'ardoises. La porte occidentale est protégée d'un balet, auvent en charpente couvert d'un appentis. La sacristie, construite en moellons de calcaire et de grès roussard enduits et couverte d'une croupe, est adossée au mur pignon est. Les baies ont des chambranles en pierre de taille sauf celle de la sacristie à chambranle en briques enduites, elles sont couvertes en plein cintre sauf les deux fenêtres jumelées de l'élévation sud, couvertes d'arcs brisés. À l'intérieur, le vaisseau unique est couvert d'une voûte lambrissée en plein cintre.

  • Murs
    • calcaire
    • grès
    • silex
    • essentage d'ardoise
    • enduit
    • moellon
    • pan de bois
  • Toits
    tuile plate
  • Plans
    plan allongé
  • Couvrements
    • lambris de couvrement
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • appentis
    • croupe
  • Statut de la propriété
    propriété publique

Documents d'archives

  • Archives départementales de la Sarthe. 2 O 361/6. Dossiers d'administration communale. Terrehault. Église : réparations (1828). Presbytère : acquisition, réparations, location (1826-1937).

  • Archives communales de Jauzé. Notice historique sur la paroisse de Jauzé. Manuscrit commencé par Savinien Ferdinand Charles Guyard, curé de Jauzé, en 1841, avec cartes, et complété par ses successeurs. 1841.

Bibliographie

  • VALLÉE, Eugène. Dictionnaire topographique du département de la Sarthe, comprenant les noms de lieux anciens et modernes, revu et publié par R. LATOUCHE. Paris, Imprimerie nationale, 1952.

Documents figurés

  • Plan cadastral révisé en 1933, mis à jour en 1988, section B1 (Direction générale des impôts - cadastre).

  • Plan cadastral de la commune de Terrehault. 1835. (Archives départementales de la Sarthe. PC/359).

    Section B1.
Date d'enquête 2009 ; Date(s) de rédaction 2009
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Pays du Perche sarthois