Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart dit village de Maisons-Brûlées

Dossier IA44003738 réalisé en 2007

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Appellationsvillage de Maisons-Brûlées
Parties constituantes non étudiéesferme, croix de chemin, magasin industriel
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonGuérande - Guérande
AdresseCommune : Guérande
Lieu-dit : les Maisons-Brûlées
Cadastre : 1820 T2 ; 2000 XN 247, 250, 252 à 254

L'écart s'est développé autour du carrefour formé par la route des Paludiers et le chemin départemental n° 92. En 1819, il n'était composé que de deux rangées. Dans le courant du XIXe siècle (après 1819), il s'est développé au sud du carrefour le long du chemin départemental n° 92, avec la construction d'un café. 49 habitants résidaient à Maisons-Brulées en 1851, répartis en 12 ménages. Les chefs de famille occupaient les professions suivantes : 6 paludiers, 1 saunier, 3 douaniers, 1 aubergiste, 1 journalier. Deux ensembles repérés. Deux bâtiments portent la date 1829 et 1844.

Période(s)Principale : Temps modernes
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Dates1829, porte la date
1844, porte la date

L'entrée de l'écart est matérialisée par une croix de chemin élevée dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Un puits a été observé dans l'angle nord-ouest du carrefour, à l'arrière de la ferme.

Typologiestype 1
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de Loire-Atlantique. 2 M 15. Recensement de la population. 1851 et 1856.

Documents figurés
  • Cadastre ancien, 1818-1820 (Archives départementales de Loire-Atlantique ; 7 P 2492).

Bibliographie
  • PINSON, Félix-Joseph. Dictionnaire des lieux habités du département de la Loire-Inférieure. Nantes : Guéraud et Cie, 1857.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Ville de Guérande - Durandière Ronan