Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart dit village de Kergourdin

Dossier IA44003893 réalisé en 2008

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Appellationsvillage de Kergourdin
Parties constituantes non étudiéesferme, four à pain, croix de chemin, puits
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonGuérande - Guérande
AdresseCommune : Guérande
Lieu-dit : Kergourdin
Cadastre : 1819 E3, F2, F3 ; 2000 AM, YK, YL

Le préfixe Ker- indique peut-être un défrichement et une implantation humaine aux XIe-XIIIe siècles. Au début du XIXe siècle, le cadastre signale à Kergourdin plusieurs bâtiments en ruine, ainsi que plusieurs masures, c'est-à-dire des habitations sans doute très modestes. Au milieu du XIXe siècle, le village est essentiellement tourné vers l'agriculture. En 1856, sur les 8 ménages que compte l'écart, six des chefs de foyer sont laboureurs et deux sont tisserands.

Au début des années 30, le finage de Kergourdin est profondément modifié avec la construction d'un barrage au pied de la butte de Sandun et le creusement d'un étang qui servira de réserve d'eau pour les habitants de la commune de Guérande. Décidé par le Syndicat intercommunal des eaux, le creusement de cette réserve, alimentée par les anciennes noës bordant l'écart, noie définitivement une partie des pâturage à l'est du village.

4 ensembles repérées : deux fermes, une rangée de fermes, une ferme liée à une activité textile. Un four à pain (non cadastré) antérieur à 1819. Une croix de chemin. Un puits commun.

Période(s)Principale : Moyen Age
Principale : Temps modernes
Principale : Epoque contemporaine

L'écart de Kergourdin s'est implanté sur le versant nord-ouest d'un vallon abritant deux noës ou zones humides : la noë de la Garenne et la noë de Kermarais. Il borde au sud-ouest, l'étang de Sandun creusé en 1933. L'habitat se réparti actuellement autour d'un petit placître regroupant l'ancien four à pain, le puits et une croix de chemin.

Typologiestype 4

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de Loire-Atlantique. 2 M 15. Recensement de la population. 1851 et 1856.

Documents figurés
  • Cadastre ancien, 1818-1820 (Archives départementales de Loire-Atlantique ; 7 P 2492).

Bibliographie
  • PINSON, Félix-Joseph. Dictionnaire des lieux habités du département de la Loire-Inférieure. Nantes : Guéraud et Cie, 1857.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Ville de Guérande - Durandière Ronan