Logo ={0} - Retour à l'accueil

Croix de chemin puis croix du cimetière de Saint-Georges-du-Rosay

Dossier IA72001706 réalisé en 2013

Fiche

La croix actuellement dressée dans le cimetière est la croix de chemin, peut-être la croix boessée mentionnée en 1552, installée jusque vers 1864 au carrefour de l'écart de La Croix à la limite orientale du village. Elle date probablement de la limite des XVe et XVie siècle (avant 1526) si les armoiries qu'elle porte sont bien celles d'Olivier de Chahannay et de sa femme Françoise Hérisson.

Dénominationscroix de chemin, croix de cimetière
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes Maine 301 - Bonnétable
AdresseCommune : Saint-Georges-du-Rosay
Lieu-dit : Adresse : Route départementale
n° 85
Cadastre : 1835 A 1 ; 2014 AB 107
Précisions

Sous l'Ancien Régime, la fabrique de la paroisse de Saint-Georges-du-Rosay était en charge d'au moins deux croix en pierre : la croix boessée, probablement située au lieu du même nom dans le bourg de Saint-Georges et la croix du grand cimetière entourant l'église paroissiale. La première fut réparée en 1552 puis 1628. La seconde fut refaite en pierre de taille en 1628-1629 par Jehan Viet, maçon de La Ferté, puis détruite en 1831 lors de la translation du cimetière.

En 1864, est signalée la disparition récente d'une croix située à l'entrée du bourg vers l'Est portant deux écussons en relief, l'un deux lions passant, l'autre trois chiens ou moutons accroupis. La partie supérieure et les deux bras de la croix étaient terminés par une boule.

En 1902, la grande croix du cimetière est mentionnée.

Période(s)Principale : limite 15e siècle 16e siècle , daté par travaux historiques , (?)

la croix est en pierre calcaire, sauf les deux bras refaits en ciment. Le fût, dont la base est moulurée, porte deux écus armoriés et est séparée de la croix proprement dite par une grosse bague autour de laquelle s'enroule un branchage (?) très érodé.

Murscalcaire pierre de taille
ciment
Techniquessculpture
Précision représentations

Le fut de la croix porte deux armoiries posées chacune sur un écu armorié.

Armoirie 1 : d'argent à 2 lions léopardés de sable, armoirie de la famille de Chahannay, seigneur de Chéronne, de Rosay et de la paroisse de Saint-Georges-du-Rosay.

Armoirie 2 : de ... à trois hérissons (?), armoirie de Françoise de Hérisson, dame de Rosay ?

Mesuresh : 53.0 cm
l : 78.0 cm
la : 22.0 cm
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Sarthe ; 7 F 3. Fonds Menjot d'Elbenne. Fiefs divers de la région de Tuffé (dont Orthon ou Rosay). 1335-1779.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 7 F 27. Tuffé : archéologie, histoire paroissiale. Généalogie des seigneurs de Chéronne à Tuffé par Samuel Menjot d'Elbenne.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 7 F 74. Fonds Menjot d'Elbenne. Papiers Robert Charles. Saint-Georges-du-Rosay : cop. et extr. tirés des archives de fabrique. 1459-1701.

  • Archives départementales de la Sarthe. 18 J 477. Fond Paul Cordonnier-Diétrie. Dossiers par commune. Saint-Georges-du-Rosay.

Documents figurés
  • Fonds Menjot d'Elbenne. Tuffé : archéologie, histoire paroissiale. Dessin représentant une croix de pierre à Saint-Georges-du-Rosay, 2e moitié du XIXe ou 1e quart du XXe siècle. (Archives départementales de la Sarthe ; 7 F 27).

Périodiques
  • FLEURY, Gabriel. L'abbaye cistercienne de Perseigne. Revue historique et archéologique du Maine, 1878.

    T. IV, pp. 189, 190 et planche XI.
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Hardy Julien