Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chantier naval Pouvreau (3e site), actuellement usine de métallurgie Fimurex, 1 rue du Stade

Dossier IA85002268 réalisé en 2019

Fiche

Á rapprocher de

Dénominationsusine de construction navale
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Vix
Lieu-dit : Bourg
Adresse : 1 rue
du Stade
Cadastre : 2019 AS 209

En 1972, l'activité du chantier naval Pouvreau prenant toujours plus d'ampleur, ses locaux historiques, au Pont aux chèvres (2 rue du Canal), s'avèrent insuffisants. Décision est alors prise de déplacer l'essentiel de cette activité à l'entrée nord-ouest du bourg, près de la route départementale qui donne accès au port de La Rochelle. Les convois de bateaux n'auront ainsi plus à traverser le bourg et son étroite rue principale. Comme pour le bâtiment du Pont aux chèvres, appel est fait à l'entreprise de constructions métalliques SICOM, siégeant à Triaize (Vendée). D'une superficie de 840 mètres carrés, le nouvel atelier sera construit en bardage de tôle ondulée sur ossature métallique, avec une partie en béton (bureaux) dans l'angle sud-ouest. Les travaux de construction débutent le 1er février 1973. Une extension de 740 mètres carrés est réalisée vers l'est, là encore par la SICOM, début 1974. D'autres suivront.

Dès lors, la construction en aluminium fait la renommée du chantier Pouvreau d'où sortent alors plusieurs grands bateaux de course, techniques et rapides, engagés dans la course au large en pleine expansion. Le type "Romanée", dessiné par Philippe Harlé et fabriqué à 180 exemplaires à partir de 1973, assure le succès du chantier. Des navires comme Neptune, Gauloise, Disque d'Or, Pioneer, Kriter ou Charles Heidsieck, conduits par des navigateurs tels Marc Pajot, Eric Tabarly ou Michel Malinowski, sortent du chantier naval vizeron. Vers 1980, Isatis, est fabriqué pour Jean et Claudine Lescure. Ce bateau va porter le nom du chantier Pouvreau sur les grandes mers du Sud. En 1981, le Pend Duick VI d'Eric Tabarly, rebaptisé Euromarché, est remis à neuf et modifié au chantier Pouvreau. Celui-ci cesse ses activités en 1984, reprises par l'entreprise MAG, à Fontenay-le-Comte.

Période(s)Principale : 4e quart 20e siècle
Dates1973, daté par source

L'usine est située à la sortie nord-ouest du bourg, près de la route de Fontenay-le-Comte à La Rochelle. Elle est constituée de plusieurs corps de bâtiments accolés, tous de plan rectangulaire, sous un haut toit métallique. La partie la plus ancienne, au nord, présente en élévation un premier niveau en parpaings de béton, puis des murs en métal.

Mursmétal
béton
Toitmétal en couverture
Couvrementscharpente métallique apparente
Couverturestoit à longs pans
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Vendée, 29 W 643, n° 79939. 1972-1973 : construction d'un atelier en métal pour le chantier naval Pouvreau au lieu-dit le Moulin de Sans Pitié.

  • Archives départementales de la Vendée, 29 W 689, n° 99299. 1974 : extension de l'atelier du chantier naval Pouvreau au lieu-dit le Moulin de Sans Pitié.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Vendée - Suire Yannis