Logo ={0} - Retour à l'accueil

Canaux (2) dits le canal de Gargouilleau et le canal de la Grange

Dossier IA85002375 réalisé en 2019

Fiche

Dénominationscanal
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Vix
Lieu-dit : Marais de Gargouilleau

Le canal de Gargouilleau et le canal de la Grange qui le prolonge au sud ont été creusés pour évacuer vers le canal de Vix les eaux des marais de Gargouilleau, entre les terres hautes de Velluire, du Gué-de-Velluire et de Vix. La partie sud du canal de Gargouilleau, au-delà du pont de l'Ileau, et le canal de la Grange, qui prend naissance à l'ancien pont (disparu) du même nom, sont les plus anciens. Ils ont été creusés dès les années 1660, lors du dessèchement des marais de Vix. Il était alors prévu de les prolonger vers le nord, comme le fait aujourd'hui le canal de Gargouilleau, mais la Société des marais desséchés de Vix-Maillezais a dû, en décembre 1663, y renoncer face à l'impossibilité de mener à bien ces travaux dans un terrain aussi humide, où les sources sont nombreuses. Ce n'est pourtant qu'en 1672 que les marais de Gargouilleau ont été retranchés du reste des marais desséchés de Vix-Maillezais à l'aide d'une digue, la levée de l'Ileau. Seule la partie sud du canal et le canal de la Grange ont donc été mis en service. Ils apparaissent sur la carte de la région par Claude Masse en 1720, alors que les marais de Gargouilleau sont endigués au nord, au-delà de la levée de l'Ileau.

En 1741-1742, le dessèchement des marais de Gargouilleau est de nouveau lancé, cette fois avec plus de succès. L'opération est menée par Jean Gerbault, l'ambitieux contrôleur des actes et receveur des traites au bureau de Fontenay-le-Comte, et fermier général de la seigneurie de Vix pour le compte de l'abbesse de Saintes. Malgré l'hostilité des habitants de Vix et de la Société des marais de Vix-Maillezais, il dessèche les marais entre les terres hautes de Vix et du Gué-de-Velluire en prolongeant vers le nord le canal de Gargouilleau, au-delà de la levée de l'Ileau. Pour écouler les eaux du canal de Gargouilleau dans celles du canal de la Grange, Gerbault fait ouvrir une vanne ou bonde dans la levée de l'Ileau, d'où un contentieux avec la Société des marais de Vix-Maillezais, propriétaire du canal de la Grange. Ce n'est qu'en 1766 qu'un accord est trouvé entre les deux parties, imposé par un arrêt du Conseil du roi du 17 février. Les relations, houleuses, entre les deux sociétés de marais cesseront lorsqu'elles fusionneront dans les années 1830. La bonde et la levée de l'Ileau seront alors définitivement abandonnées.

Période(s)Principale : 3e quart 17e siècle, 2e quart 18e siècle
Dates1663, daté par source
1742, daté par source

Longs de plus de 6,5 kilomètres, le canal de Gargouilleau et le canal de la Grange qui le prolonge au sud, écoulent l'eau des marais situés entre Velluire, Vix et Le Gué-de-Velluire, depuis la bonde de la Tillée, jusqu'à la Grande Cabane où le canal de la Grange se jette dans le canal de Vix.

Mursterre
Couvrements
Statut de la propriétépropriété d'une association, Propriété de la Société des marais desséchés de Vix-Maillezais.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Vendée. 62 J 5 à 14. 1663-1816 : registres des délibérations de la Société des marais desséchés de Vix-Maillezais.

    assemblée du 1er décembre 1663
  • Archives départementales de la Vendée. 3 P 3392 à 3401, 3725 (complétés par les registres conservés en mairie). 1837-1971 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Vix.

Documents figurés
  • Service Historique de la Défense, Vincennes, J10C 1293, pièce 17. 1720, 29 octobre : Carte du 46e quarré de la generalle des costes du Bas Poitou, païs d'Aunis, Saintonge et partie de la Basse Guienne..., par Claude Masse.

  • Plan cadastral de Vix, 1836. (Archives départementales de la Vendée, 3 P 303).

Bibliographie
  • SUIRE, Yannis. L'histoire de l'environnement dans le Marais poitevin, seconde moitié du XVIe siècle - début du XXe siècle. Thèse d'Ecole nationale des Chartes, 2002.

    p. 387, 567-568, 630-636
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Vendée - Suire Yannis