Logo ={0} - Retour à l'accueil

Thoiré-sur-Dinan : présentation de la commune

Dossier IA72001460 réalisé en 2012

Fiche

Œuvres contenues

Aires d'étudesForêt de Bercé
AdresseCommune : Thoiré-sur-Dinan
Cadastre : 1818 ; 1961 (rénové) ; 1988 (réédité) ; 2010 (réédité pour le bourg)

L'origine du nom de la commune reste très incertaine. Thoiré (Toiré, Thoireium) pourrait dériver du nom du propriétaire gallo-romain Taurius, d'après Roger Verdier, ou bien du radical celte Thor (dieu du tonnerre dans la mythologie nordique). Sous l'Ancien Régime, Thoiré est un bourg et une paroisse de l'archidiaconé et du doyenné de Château-du-Loir, relevant de l'élection de La Flèche (à la différence des autres paroisses de l'aire d'étude, qui relèvent de l'élection de Château-du-Loir). La population s'établissait à 200 feux en 1691, 255 feux en 1789, 837 habitants en 1791. Elle monta jusqu'à 1 005 habitants en 1808 puis décrut lentement : 950 habitants en 1821, 825 en 1861, 692 en 1881, 656 en 1901, 665 en 1911, 586 en 1921, 573 en 1931, 524 en 1946, 442 en 1968, 374 en 1975. Elle s'établissait à 451 habitants en 2011 (INSEE). Pesche, dans son dictionnaire topographique en plusieurs volumes (1829-1841), mentionne les hameaux les plus peuplés à l'époque : le Gros-Fouteau (37 habitants), les Boussions (33), le Mortier (27), l'Habit, les Buissons, la Passonnière. Quelques maisons (Vaux-Thierry, Vaulumiers, la Piarderie, peut-être les Filières) conservent les traces ténues d'un habitat de petite noblesse (XVIe s. ?) totalement méconnu et oublié. Il n'y a pas de château à Thoiré. Sous l'Ancien Régime, les Thibergeau sont seigneurs de Flée, Thoiré et autres lieux. Anciens fiefs relevés : Préaux, les Roches, la Housselière, le Dinan, le Genetay, les Forges. Dans la seconde moitié du XXe siècle, deux lavoirs se faisaient face à la sortie nord du bourg : un lavoir privé (qui subsiste et est aujourd'hui municipal) et un lavoir public (qui était moins pratique car l'eau était souillée par l'utilisation en amont du lavoir privé). Le lavoir privé, dit de la Roche, n'existait pas en 1818. À son emplacement étaient recensés des rottoirs en eau (ou mares à rouïr le chanvre), appartenant à différents propriétaires. Il est enregistré en 1913 (parcelle C 578 de l'ancien cadastre) et fonctionna jusque dans les années 1960. Après la sortie du bourg en direction de Jupilles, le bélier hydraulique Bollée a été mis en place par Paul Varanguien de Villepin, maire de la commune de 1875 à 1882, puis maire de Jupilles où il habitait, de 1884 à 1888. Il a donné de l'eau sous pression au village de Thoiré de 1891 à 1977. La culture de la vigne était autrefois développée (48 hectares en 1825) sur plusieurs sites (notamment Beaugé, la Cailletière, la Louisière, la Piardière, Bouillant, Cerveau, la Pilletière, l'Habit, Beausoleil, le Bignon, les Bazinières), souvent nommés clos, entre coteau et ruisseau. Le sol calcaire a pu fournir du tuffeau et de la marne. Pesche mentionne aussi une roche d'un poudingue siliceux, appelé perron. La ligne de tramway à vapeur (chemin de fer d'intérêt local, réseau à voie étroite) Le Mans/Château-du-Loir a desservi Thoiré-sur-Dinan (PK 52) du 26 juin 1922 au 31 décembre 1932. La commune est entièrement électrifiée en 1952. À l'orée de la forêt de Bercé, la maison forestière des Boussions, construite en 1814 par l'administration forestière, selon un plan type adopté en forêt de Bercé, a été détruite au profit d'une nouvelle construction en ossature bois réalisée en 1985. Dates portées recensées : 1786 (la Baltière), 1876 (la Housselière).

La commune de Thoiré-sur-Dinan fait partie du canton de Château-du-Loir. Elle se situe à 45 km au sud-est du Mans et à 8 km au nord de Château-du-Loir. Elle s'étend sur 1 772 hectares, dont 440 (soit 25 % du territoire) sont couverts par la forêt domaniale de Bercé. Elle est irriguée par le ruisseau du Dinan, affluent en rive droite du Loir, qui la traverse d'ouest en sud, et qui a fait fonctionner jusqu'à quatre moulins au XIXe siècle. Elle se déploie sur une succession de coteaux en calcaire, qui ont permis l'aménagement de nombreuses caves dans le coteau même (les Forges, Beaugé, la Cailletière) ou bien sous le bâti. L'habitat est régulièrement réparti sur toute la commune, de part et d'autre du bourg, habitat isolé ou en écart de quelques fermes. La commune comptait 451 habitants en 2011 (INSEE).

Annexes

  • AD Sarthe. 3 P 353 / 49 : Thoiré-sur-Dinan, états de section de 1825. Récapitulatif.
    Surface de la commune : 1 772 ha 25 a.

    Maisons : 293, moulins : 4. Classe des maisons : 1 : 2, 2 : 9, 3 : 26, 4 : 61, 5 : 107, 6 : 88.

    Terres labourables : 1 051 ha 87 a 58 ca, Jardins : 29 ha 32 a 46 ca, Vignes : 48 ha 45 a 00 ca, Prés : 99 ha 29 a 71 ca, Pâtures : 1 ha 74 a 00 ca, B. fut. et taill. : 34 ha 08 a 91 ca, Châtaigneraies : 8 ha 56 a 50 ca, Landes, bruyères, terres vagues et vaines : 12 ha 63 a 80 ca, Eaux, mares, etc. 25 a 75 ca, Forêt royale de Bersay : 433 ha 91 a, Chemins : 40 ha 31 a 28 ca, Cours d'eau : 1 ha 88 a 49 ca. Chanvre : 13 ha.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Sarthe ; 46 J 4. Thoiré, rôle des tailles, 1673.

  • Archives départementales de la Sarthe. 2 J 77 ou 2 Mi 93. Fonds abbé Charles Girault. Biens nationaux, fiches de vente des biens de 1e et 2e origine.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 3 P 353/49. Thoiré-sur-Dinan. États de section, 1825.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 3 P 353/50. Matrice des augmentations-diminutions.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 2 O 365/11. Travaux publics. Eau - avec plan (1891). Electrification, éclairage public (1930-1931).

  • Archives départementales de la Sarthe ; 3 O 346. Alignement et travaux, Jupilles-Beaumont la Chartre, 1845-1907.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 3 O 353. Alignement et travaux, Saint-Calais-Château-du-Loir, 1850.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 18 J 494. Fonds Paul Coordonnier. Thoiré-sur-Dinan.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 13 F 1104. Collection Louis Calendini. Thoiré sur Dinan.

Bibliographie
  • PESCHE, Julien-Rémy. Dictionnaire topographique, historique et statistique de la Sarthe, Paris : Editions du Palais-Royal, 1974 ; Mayenne : Joseph Floch, 1974. Reprint de l'édition publiée au Mans : Monnoyer, 1829-1841. 6 vol.

    p. 325-330.
Périodiques
  • MARIE, Alain. Histoire d'un village : Thoiré-sur-Dinan. Le Grand Bercé, octobre 1997, n° 5.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Syndicat de Pays de la Vallée du Loir - Aquilon Stéphanie
Aquilon Stéphanie

Chargée de mission Inventaire du Patrimoine PETR Pays Vallée du Loir


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.