Dossier IA53000487 | Réalisé par
Foisneau Nicolas
Foisneau Nicolas

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Site d'écluse - l'Ecluse-de-Bas-Hambert, Martigné-sur-Mayenne
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Mayenne - Mayenne Est
  • Hydrographies la Mayenne
  • Commune Martigné-sur-Mayenne
  • Lieu-dit l'Ecluse-de-Bas-Hambert
  • Cadastre 1985 D 1530, 1531
  • Précisions œuvre située en partie sur la commune Alexain
  • Dénominations
    site d'écluse
  • Parties constituantes non étudiées
    maison, fournil, latrines, centrale hydroélectrique, transformateur, moulin à farine

Depuis le XVe siècle au moins, la chaussée de Bas-Hambert permettait le fonctionnement d'un moulin situé sur la rive droite (actuelle commune d'Alexain). La canalisation de la rivière a nécessité sa suppression et la construction d'un nouveau barrage, doté d'une écluse, une dizaine de mètres en aval. Approuvés par le ministre le 23 août 1858, les travaux ont été menés sur les plans de l'ingénieur ordinaire des Ponts et chaussées Dupuy par les entrepreneurs Genève de Tours et Talichet de Châteauroux, choisis lors de l'adjudication du 14 janvier 1859. Pratiquement terminés en octobre 1861, mais jugés non conformes par l'administration, ils n'ont été réceptionnés provisoirement que le 15 octobre 1863. La date qui figure sans doute sur le linteau de la porte d'entrée est dissimulée derrière la vigne vierge. La maison éclusière de Bas-Hambert, inoccupée, fut louée à un particulier dès 1888. Elle est aujourd'hui la seule à appartenir, non au Département mais à un propriétaire privé. E.D.F. a installé en 1959 une micro-centrale électrique (date inscrite sur le transformateur).

Le barrage de Bas-Hambert est en forme de chevron. Sa chute est de 1,51 mètres. Les parties maçonnées de l'écluse ont reçu un parement de pierres de taille de granite. La maison éclusière est, par son implantation et son architecture, semblable à celles de la Roche, de Corçu, des Communes, du Port de la Nourrière et de la Verrerie : elle possède un étage de soubassement, servant de cave, de plain-pied avec le jardin sur lequel il s'ouvre à l'arrière, mais enterré à l'avant. De ce côté, l'accès au rez-de-chaussée se fait par un escalier droit établi dans le talus destiné à la protection contre les inondations. La façade antérieure présente une disposition ordonnancée, organisée autour de l'axe de symétrie que constitue la travée centrale. L'entourage des ouvertures, le soubassement et les chaînes d'angle sont traités en granite taillé. Le reste des murs est enduit. La maison a été récemment dotée de deux extensions en bois au nord et à l'est. Dans le jardin se trouvent, au nord, un fournil à toiture à longs pans, dont le foyer est traité en appentis et, au sud, des latrines construites en brique, à toit en pavillon. La micro-centrale électrique prend place dans le pertuis. Elle a l'apparence d'une conduite métallique à siphon. A l'intérieur est placée une bulbe qui contient une turbine et un générateur. Le transformateur se trouve sur la rive.

  • Murs
    • granite moellon enduit
    • granite pierre de taille
    • brique
  • Toits
    ardoise
  • Étages
    étage de soubassement, étage en surcroît
  • Élévations extérieures
    élévation ordonnancée
  • Couvertures
    • toit à longs pans pignon couvert
    • appentis
    • toit en pavillon
  • Énergies
    • énergie hydraulique turbine hydraulique
    • amplificateur
    • générateur
    • convertisseur
  • État de conservation
    bon état
  • Statut de la propriété
    propriété de l'Etat
    propriété privée

Documents d'archives

  • Canalisation de la Mayenne entre Montgiroux et Grenoux, 1859-1868.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : S 482
  • Vente ou location des maisons éclusières, 1887-1911.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : S 520
  • Canalisation de la Mayenne entre Montgiroux et Grenoux, projets, 1858.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : S 20019
  • Canalisation de la Mayenne entre Montgiroux et Grenoux, projets, 1858.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : S 20030
  • Canalisation de la Mayenne entre Montgiroux et Grenoux, 1858-1859.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 481 W 5020

Documents figurés

  • Rivière la Mayenne. Canalisation entre Laval et Mayenne. Partie comprise entre le pont de Montgiroux et le barrage de Grenoux. Dessin d'ensemble des barrages de Bas-Hambert, Boussard, la Roche. [Coupes longitudinales] / dessinées par Charles Dupuy. 1858. 1 dess. : encre et aquarelle.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : S 20019
  • Premier projet de construction d'un barrage à écluse à Bas-Hambert, à Martigné-sur-Mayenne : plan d'ensemble. 2e quart 19e siècle. 1 dess. : encre et aquarelle.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 481 W 5020
Date d'enquête 2001 ; Dernière mise à jour en 2001
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Conseil départemental de la Mayenne
Foisneau Nicolas
Foisneau Nicolas

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers