Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fiche

Voir

Dénominationsretable
Parties constituantes non étudiéesstatue
Aire d'étude et cantonForêt de Bercé - Le Grand-Lucé
AdresseCommune : Pruillé-l'Éguillé
Adresse : place du 11-novembre-1918
Emplacement dans l'édificele retable est placé contre le mur oriental du chœur

Le retable du maître-autel a été exécuté en 1724, très certainement par Jacques Net (?) -Chartrin de Pruillé-l'Eguillé, mentionné comme celui qui a dirigé et perfectionné l'architecture du retable du maître-autel (Chronique religieuse). Le monument a été remanié en 1872 lors de la réouverture de la baie axiale de l´église. A cette époque, le bas-relief représentant l´Adoration des bergers a été descendu et posé au sol, et la niche supérieure du retable fut enlevée (Triger). Elle est actuellement placée dans l'enfeu du mur nord de la nef, derrière les fonts baptismaux.

Période(s)Principale : 1er quart 18e siècle
Dates1724
Lieu d'exécutionCommune : Le Mans
Auteur(s)Auteur : Net ?)-Chartrin Jacques

Le retable est en calcaire peint en blanc. Il est composé d'un corps central flanqué de deux ailes. La partie centrale du retable est rythmée par quatre pilastres peints en gris et couronnés de chapiteaux composites partiellement dorés. La contre-table est décorée d'un bas-relief en terre cuite polychrome. Les ailes latérales sont percées de deux niches abritant chacune une statue, une en terre cuite et une en plâtre (non étudiée). Les niches sont munies de consolés ornées de bas-reliefs. Le retable est couronné de deux corbeilles à fleurs et deux pots à feux en ronde-bosse. Le décor en bas-relief est partiellement doré. Le monument était à l'origine couronné d'une niche sommitale décorée d'un tympan triangulaire et flanquée de guirlandes (conservée). Le tympan de la niche est orné d'un bas-relief. Il est surmonté de deux pots à feux et d'une corbeille de fleurs.

Catégoriestaille de pierre
Structuresà niche pilastre, 4
Matériauxcalcaire, peint, polychrome, doré
Mesuresh : 284.0
la : 530.0
pr : 27.0
Iconographiesornement à forme végétale: feuille, acanthe), fleu
ornement: ruban
pot: flamme
corbeille : fleur
tissu
Précision représentations

Les niches latérales sont couronnées de drapés partant de part et d'autre d'un gros nœud central et suspendus à des anneaux. Aux drapés sont attachées les guirlandes de fleurs ornées de nœuds de ruban. Les consoles sont décorées de feuilles d'acanthe. La niche sommitale est flanquée de chutes de fleurs accrochées à des volutes. Le tympan de la niche représente la colombe de l'Esprit-Saint.

État de conservationœuvre incomplète
œuvre mutilée
fragment
manque
œuvre recomposée
remaniement
changement de format

changement de structure
repeint
salissure
Précision état de conservation

Retable conservé partiellement suite à un remaniement, la contre table placée plus bas, niche supérieure enlevée et conservée dans la nef de l'église.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsinscrit au titre objet, 1975/09/02

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives diocésaines du Mans. Chronique religieuse (extrait de la), par l'abbé (?), Pruillé-l'Eguillé (paroisse de), non paginé.

  • Archives diocésaines, Le Mans. TRIGER, Robert. Canton du Grand-Lucé. Eglise de Pruillé-l'Eguillé, notes manuscrites non paginées.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Palonka-Cohin Anetta